Arts

Pour poursuivre dans la lancée d’éducation et d’information (tu peux trouver mon article sur les québécois à suivre sur Instagram ici), je vous propose plusieurs livres à vous procurer pour vous enrichir d’outils de discussions et des connaissances pertinentes face au racisme, la brutalité policière, la violence et le privilège blanc. Il est grand temps que tout le monde s’implique dans le mouvement et que les choses changent pour que les générations à venir soient éduquées sur le sujet. Il est important de connaitre sa place dans la crise de dénonciation du racisme et de la violence, même si parfois on semble être inconfortable de prendre position. Ces livres vous serviront d’outils pour mieux assimiler les enjeux et agir en conséquence.

books livres lectures Source image: Unsplash

1) White Fragility

Robin DiAngelo (22$; Anglais)

« En se référant aux mouvements défensifs des Blancs lorsqu’ils sont confrontés à un défi racial, la fragilité des blancs se caractérise par des émotions telles que la colère, la peur et la culpabilité, et par des comportements tels que l’argumentation et le silence. Dans cette exploration en profondeur, DiAngelo explore comment la fragilité blanche se développe, comment elle protège les inégalités raciales et ce que nous pouvons faire pour nous engager de manière plus constructive. »

2) Le racisme est un problème de blancs

Reni Eddo-Lodge (31,95$)

« La journaliste et féministe noire Reni Eddo-Lodge étudie l’histoire des tensions raciales en Grande-Bretagne. Elle dénonce notamment le manque de compréhension de la part des Blancs de ce que signifie être Noir de nos jours. Elle donne des outils pour réagir face aux comportements racistes du quotidien. »

3) Mémoire d’un esclave

Frederick Douglass (11,95$)

« Être d’exception au parcours d’une adversité extrême, noir américain le plus célèbre de son temps, Frederick Douglass nous livre ses mémoires, un texte qui s’impose comme l’un des plus beaux hymnes à la liberté qui soit. Dans ses mémoires, Douglass y raconte sa vie d’esclave, son émancipation, physique et intellectuelle, mais aussi comment, ayant appris à lire, il s’engagea avec ces puissantes armes que sont la lecture et l’écriture sur la route de la liberté. »

4) Il est temps que je te dise : Lettre à ma fille sur le racisme

David Chariandy (22,95$)

« L’auteur adresse une lettre à sa fille adolescente, dix ans après avoir été victime d’un acte de racisme ordinaire en sa présence, à Vancouver. Il y traite des questions d’identité et de race. Il lui relate ses origines afro-asiatiques et évoque les humiliations subies dans un Canada pourtant réputé plus tolérant que les États-Unis. »

5) Une colère noire : Lettre à mon fils

Ta-Nehisi Coates (11,95$)

« Le journaliste américain démontre qu’en dépit des luttes pour les droits civiques, de la production d’une culture avec ses icônes (Frederick Douglass, Billie Holiday, Martin Luther King, etc.) et de l’élection d’un président noir, les violences contre les Noirs n’ont jamais cessé aux États-Unis. »

mains couleurs support différence respectSource image: Unsplash

6) Les apparences dépouillées

Laurent Laviolette (35,95$)

« L’auteur interroge dix personnalités sur l’identité noire afin d’explorer les contours de cette question : l’influence des origines, la discrimination, les statistiques ethniques ou encore le lien communautaire. »

7) Me and White Supremacy

Layla F. Saad (37,99$ ; Anglais)

« En partant la réflexion du défi viral Instagram qui a captivé les participants du monde entier, Me and White Supremacy amène les lecteurs dans un voyage de 28 jours sur la façon de démanteler le privilège en eux-mêmes afin qu’ils puissent cesser (souvent inconsciemment) d’infliger des dommages aux personnes de couleur, et à leur tour, aider les autres blancs à faire mieux aussi. »

8) So you want to talk about race

Ijeoma Oluo (22,99$ ; Anglais)

« Ijeoma Oluo propose un examen percutant mais réaliste de la race en Amérique. Des reportages largement diffusés sur des aspects de la suprématie blanche, de la violence policière à l’incarcération massive de Noirs américains, ont mis en lumière le racisme dans notre société. Pourtant, c’est un sujet difficile à aborder. Comment dites-vous à votre colocataire que ses blagues sont racistes? Pourquoi votre belle-soeur a-t-elle pris ombrage lorsque vous lui avez demandé de lui toucher les cheveux, et comment faites-vous pour bien faire? Comment expliquez-vous le privilège blanc à votre ami privilégié blanc? »

9) Policing black lives

Robyn Maynard (25$ ; Anglais)

« Robyn Maynard fournit aux lecteurs le premier compte rendu complet de près de quatre cents ans de surveillance, de criminalisation et de punition de la vie des Noirs sanctionnés par l’État au Canada. Tout en soulignant l’omniprésence de la résistance des Noirs, Policing Black Lives retrace l’héritage toujours vivant de l’esclavage à travers plusieurs institutions, mettant en lumière le rôle de l’État dans la perpétuation de la pauvreté et du chômage des Noirs contemporains, le profilage racial, la violence des forces de l’ordre, l’incarcération, la détention des immigrants, la déportation , les pratiques d’exploitation des migrants, le retrait disproportionné des enfants et les faibles taux de diplomation. »

10) How to be an antiracist

Ibram x Kendi (36$ ; Anglais)

« L’antiracisme est un concept transformateur qui réoriente et redynamise la conversation sur le racisme et, plus fondamentalement encore, nous oriente vers la libération de nouvelles façons de penser de nous-mêmes et les uns des autres. À la base, le racisme est un système puissant qui crée de fausses hiérarchies de valeur humaine ; sa logique déformée s’étend au-delà de la race, de la façon dont nous considérons les personnes de différentes ethnies ou couleurs de peau à la façon dont nous traitons les personnes de sexe, d’identité de genre et de corps différents. Le racisme recoupe la classe, la culture et la géographie et change même notre façon de nous voir et de nous valoriser. »

black lives matter racisme protestationSource image: Unsplash

Utilisez les connaissances acquises à partir de ces œuvres pour discuter avec vos proches, partager sur les réseaux sociaux, recommander à des amis et encourager des entreprises ou des artistes noirs. Utilisez votre influence pour inciter les autres à s’éduquer. C’est primordial.

* Les extraits ont été tirés du site de Renaud-Bray
-->
Un article de
Kimberly Stringer's Avatar
Kimberly Stringer

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Lettre à moi pour plus tard