Arts Arts de la scène

Hier soir, au Théâtre St-Denis, c’était soir de première pour le spectacle Révolution en tournée. Plusieurs artistes des deux premières éditions de la populaire émission de TVA ont foulé les planches devant nos yeux, pour notre plus grand plaisir.

J’ai personnellement suivi de façon très assidue tous les épisodes. J’avais mes groupes préférés et je dois avouer avoir versé des larmes à chaque émission… Eh oui! Que voulez-vous, la danse réussit à me transmettre énormément d’émotions. Peut-être parce que j’en ai fait toute ma jeunesse, mais avouez aussi que le petit Lil Zak, 9 ans, était trop CUUUUTEEEEE!

J’étais donc très énervée à l’idée de revoir sur scène tous ces artistes et athlètes interpréter des numéros originaux, mais aussi des numéros marquants des deux saisons précédentes. Je m’adresse aux fans ici: pensez au duo de Yoherlandy et Rahmane sur la chanson Believer de Imagine Dragons, à Samuel Cyr et sa tasse à café ou encore aux chorégraphies survoltées de Krankyd. Nous avons eu la chance de revoir ces prestations mémorables live, sur la fameuse scène circulaire.

Mes attentes étaient élevées, entre autres parce que l’émission nous a habitués à des numéros de danse spectaculaires. Je me demandais si les numéros allaient être aussi grandioses qu’à la télé et j’ai été servie. Non seulement on retrouve la même passion et la même fougue que dans l’émission, mais on a droit à deux heures de danse pure et dure qui nous en met plein la vue. Le public n’a aucun répit: on enchaîne les chorégraphies l’une après l’autre, dans un véritable feu roulant. Un vrai condensé de talent, d’émotion et de styles super variés.

À ce sujet, je dois admettre que j’aurais aimé que les transitions entre les différents numéros soient plus fluides. Je me sentais parfois à « Cégep en spectacle », quand on fermait les lumières dans un moment de silence entre les numéros.

De plus, la présence de Jean-Marc n’apportait, selon moi, pas grand-chose au spectacle. Durant de longues minutes, on nous a servi de « fausses auditions » de danse à la sauce Révolution, accompagnées de « faux commentaires » scriptés du juge Généreux. On repassera!

Si la danse contemporaine et le ballet peuvent en intimider certains, Révolution est la parfaite porte d’entrée pour les néophytes de la danse. On passe du hip-hop, au contemporain, à la danse latine… Il y en a vraiment pour tous les goûts. J’ai d’ailleurs été agréablement surprise par les chorégraphies de danse sportive qui ont mis le feu à la scène. Samantha et Adriano sont chauds comme de la braise!

J’ai aussi particulièrement apprécié le numéro de Janie et Marcio, les grands gagnants de la deuxième saison de Révolution, ainsi que du B-boy Samuel Cyr sur la superbe chanson de Sam Smith, Pray. Les frissons étaient au rendez-vous et j’en aurais pris plus! La production nous a également offert un nouveau numéro original sur Papaoutai de Stromae mettant en vedette tous les garçons de la tournée, qui a carrément mis la foule en délire. On peut officiellement affirmer que le spectacle regroupe les meilleurs danseurs au Québec.

Quelques places sont encore disponibles pour certaines représentations à travers le Québec. Je vous invite à voir les dates de spectacle près de chez vous ICI. Faites vite, la plupart des dates de la tournée affichent déjà complet!

Malgré quelques petits irritants à gauche et à droite, je recommande fortement le spectacle Révolution à tout le monde. Que ce soit pour la semaine de relâche en famille, une soirée en amoureux ou une sortie de filles, je vous mets même au défi de ne pas taper du pied et hocher de la tête durant les prestations impressionnantes des meilleurs danseurs de la province. Vous n’aurez qu’une envie en sortant… DANSER!

Source image de couverture: Facebook – Révolution
-->
Un article de
Caroline Leduc's Avatar
Caroline Leduc

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

À toi, celui qui m’aimera