Style de vie Voyage

Le Guatemala, en 10 jours, peut se découvrir de diverses manières. Quelques semaines avant mon voyage, Virginie (oui oui, l’ancienne éditrice de ce blogue – vous pouvez lire ses articles ICI) y est allée avec une de ses amies. J’y allais avec ma mère. Viv partait deux semaines, je partais 11 jours. Viv voulait tout voir, je voulais passer du temps avec ma mère avant tout (j’en parle dans un article juste ICI, si vous voulez comprendre l’idée derrière ce voyage). Ma mère, Marjolaine, voulait faire le moins de route possible. Nous n’avons pas loué de voiture, ainsi chaque déplacement se faisait soit en autobus ou avec des véhicules de touristes(shuttle/navette). Quand on voyage avec les moyens de transports collectifs, on pense avoir moins de flexibilité que si on conduit soi-même, mais je vous conseille de le faire au Guatemala: les routes peuvent être difficiles, les chauffeurs vont très vite, il y a des bouchons de circulation mais, surtout, les navettes vont partout.  Ainsi, en 10 jours, nous avons choisi de voir deux lieux principaux du Guatemala: Antigua et les villages mayas du lac Atitlan. Peu vous direz? Peut-être, mais nous les avons vus de fond en comble, nous avons fait des activités différentes chaque jour et nous sommes convaincues d’avoir pris le temps d’aller à la rencontre des Guatémaltèques et non de simplement passer en coup de vent d’une ville à l’autre.

  • Pour lire mon article sur les raisons de mon voyage et de l’intérêt de partir avec ses parents, c’est ICI.
  • Pour lire mon article sur l’Acatenango, c’est par ICI.

Ce type de slow traveling était une première pour moi. Je suis du genre à vouloir tout voir quand je voyage. Cette fois, j’ai suivi le rythme de ma mère et j’y ai trouvé mon compte puisqu’on a toutes deux fait des compromis dans les choix d’activités. J’ai découvert que ce n’est pas de faire le tour d’un pays qui compte, mais de s’immerger aussi dans sa culture. Après, chaque voyage est fort différent et je ne dis pas que je ferai tous mes voyages comme cela, mais c’est intéressant de l’essayer!

camille dg voyage guatemala cheval montagne

Itinéraire avec peu de route, mais beaucoup de plaisir!

Section Antigua pour gravir un premier volcan

Jour 1 – Arrivée et Antigua

On a atterri à Guatemala Ciudad en début de journée, et nous avons tout de suite pris la route vers Antigua. Comme plusieurs pays d’Amérique Centrale, au Guatemala, ce n’est pas la grande ville qui a le plus d’intérêt. On la quitte donc assez rapidement. Antigua est reconnue comme une ville magnifique où tout se fait à pied et c’est vrai. À peine arrivées chez notre hôte, nous nous sommes rendues au marché pour y voir les gens vivre. Nous nous sommes ensuite promenées dans la ville sans itinéraire précis en nous arrêtant dans les ruines historiques causées par des tremblements de terre au XVllle siècle.

camille dg voyage guatemala anitgua marché

Jour 2 – Antigua

Avant de s’attaquer à la montée d’un premier volcan, je vous conseille vivement de vous acclimater au manque d’oxygène que crée l’altitude. Pour ce faire, vous pouvez facilement passer une journée à Antigua. En plus, vous ne vous ennuierez pas. La journée commence en champion trente minutes avant le lever du soleil (je vous conseille de googler l’heure selon le moment de l’année de votre voyage). Vous vous rendez au Cerro de la Cruz, une croix dans la montagne, qui surplombe la ville. C’est un endroit idéal pour voir le lever du soleil, en plus, des autobus de touristes y vont toute la journée, alors c’est votre chance d’y aller sans être pris dans les foules!

En journée, vous pouvez continuer de visiter les ruines historiques de cette ville coloniale, vous aurez le souffle coupé par leurs beautés. De plus, vous pourrez en apprendre plus sur l’histoire du pays, sur place.

camille dg voyage guatemala antigua ruines

Jour 3 – Acatenango

La randonnée de l’Acatenango demande deux jours. Afin de vous raconter cette aventure dans tous les détails, j’ai écrit un article complet et vous pouvez le trouver juste ICI. Je vous conseille fortement de découvrir ce volcan.

camille dg voyage guatemala acatenango volcan

Jour 4- Acatenango

Cette journée-là compte la descente du volcan puis le voyage jusqu’au lac Atitlan. Il faut savoir que bien que tout semble près dans ce pays, les routes ne sont pas toujours facilement praticables, en lacet.  En plus, il peut y avoir beaucoup des bouchons de circulation. Il faut mieux ne pas se stresser avec cela!

camille dg voyage guatemala acatenango volcan

Section du lac Atitlan

Jour 5 – San Pedro La Laguna et San Juan

Nous avons choisi de passer nos premières nuits au lac à San Pedro La Laguna. En effet, tous les villages proposent des établissements pour dormir. Nous trouvions que cette ville proposait plusieurs restaurants tout en étant plus traditionnelle que Panajachel. En plus, San Pedro est près des randonnées et des autres villages. Nous voulions faire l’ascension du volcan San Pedro, par contre, au moment de notre visite, la montagne regorgeait de bandits qui volaient les touristes. Il n’était donc pas recommandé d’y aller et nous avons choisi de changer nos plans. Une belle vue du haut d’une montagne ne vaut pas la peine de se faire attaquer. Je vous conseille de dormir à quelques rues du centre-ville afin de ne pas subir les bruits des fêtards et d’être avec les locaux et non les touristes.

À quinze minutes en tuk-tuk de San Pedro La Laguna se trouve le village de San Juan qui est reconnu pour ses femmes qui tissent. La visite de ce village demande deux heures et vaut vraiment la peine!

À San Pedro, je vous conseille de vous promener dans les petites rues de la ville et de louer des kayaks pour voir le lac! Vous êtes mieux de louer ces derniers tôt le matin puisqu’il pleut souvent en après-midi au Guatemala (selon les saisons).

camille dg voyage guatemala san pedro la laguna

Jour 6 – Nariz del Indian et Santiago

Le matin à 4 heures, on se lève pour monter le Nariz del Indian, à 45 minutes en autobus de San Pedro La Laguna et y voir le lever du soleil. Cette randonnée d’environ 30 minutes est facile pour atteindre l’observatoire et vaut vraiment le détour. Ça commence la journée du bon pied avec le lac qui est encore tout calme entre les nuages et les montagnes.

En journée, je vous conseille de prendre un bateau pour aller voir la ville de Santiago. Reconnu comme l’endroit le plus authentique autour du lac, on peut y voir un marché traditionnel, une église qui a abrité de nombreux Guatémaltèque alors que ces derniers se faisaient persécuter, sans oublier le fameux rite  Maximon. Une demi-journée pour cette visite devrait suffire.

camille dg voyage guatemala nariz del indiancamille dg voyage guatemala santiago

Jour 7 – Chichicastenango et San Marcos

Bon.. ici, il faut noter que je dis le jour 7… mais il faut savoir que le marché de Chichicastenango se tient à jours fixes. Ainsi, je vous conseille de vérifier cela avant de partir où dès votre arrivée dans le coin du lac Atitlan. Cette visite vous demandera les trois quarts de votre journée et vous serez fatigués à votre retour. Toutefois, être dans le plus grand marché d’Amérique central est vraiment une expérience à vivre! Les bruits sont forts, il y a des gens partout et vous sentirez l’effet de foule.

Pour se calmer le soir venu, je vous conseille d’aller au village de San Marcos. Endroit fort touristique, ce n’est pas notre coup de coeur, mais ça vaut le détour. Je ne dormirais par là par contre.

camille dg voyage guatemala chichicastenango marché femme enfant

camille dg voyage guatemala san marcos

Jour 8 – Santa Cruz et Panajachel

Se rendre à Santa Cruz afin d’y suivre un cours de cuisine avec le Santa Cruz Cooking Class deviendra un incontournable. Le cours que nous avons suivi avec Claudia fut des plus agréable. Nous avons appris beaucoup sur la culture du pays et avons pu parler avec elle de sa vie au lac. De plus, cette ville toute en hauteur vous donne des vues imprenables sur la région.

Pour la dernière nuit au lac, on dort à Panajachel afin de partir tôt le lendemain.

camille dg voyage guatemala santa cruz murale

Retour vers Antigua pour une deuxième randonnée sur un volcan

Jour 9 – Pacaya

On part pour Antigua de Panajachel tôt le matin. Pourquoi? On doit arriver en ville avant midi pour partir pour la dernière aventure du voyage: monter le volcan Pacaya et dormir au sommet! Je vous ferai un article complet sur cette aventure sous peu.

camille dg voyage guatemala volcan pacaya

Jour 10 – Pacaya et retour à la maison

Comme nous avons dormi sur le volcan, ce que je vous recommande chaudement, nous avons redescendu ce dernier. Ça se fait vraiment très bien (sans blague). Ainsi, avant 11h du matin, nous étions de retour à Antigua où un transport nous attendait pour nous ramener à la ville de Guatemala d’où nous prenions l’avion. C’était malheureusement la fin de notre voyage, mais on savait qu’on venait de se créer des souvenirs pour la vie!

Et voilà! J’espère que vous aurez un aussi beau voyage que ma mère et moi si vous décidez de vous rendre au Guatemala… et pas besoin de faire tant de route pour être émerveillé par ce pays qui a tant à offrir et qui n’est pas encore rempli de touristes tout au long de l’année. Nous nous sommes rendues sur place au mois d’octobre et malgré la pluie presque quotidienne, nous avons pu faire de nombreuses activités!

Bon voyage!

camille dg voyage guatemala mère

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Prendre soin de soi, un geste à la fois