Arts

Antigone est un personnage mythique qui a souvent fasciné les dramaturges, notamment Sophocle, Anouilh et Brecht. Du 7 au 25 septembre 2021, La Sentinelle, en collaboration avec Espace Libre, présentera une adaptation originale de cette histoire qui aborde les thèmes des dilemmes moraux et éthiques : individu Vs société, féminin Vs masculin, blanc Vs Noir. Chaque semaine, un comédien afrodescendant revisitera le mythe. Tout d’abord, honneur aux dames !

L’artiste Tatiana Zinga Botao

En arrivant dans la salle de spectacles mercredi soir, je me demandais comment une seule artiste allait pouvoir retenir mon attention pendant un peu plus d’une heure. Mais, la talentueuse comédienne a relevé le défi avec brio. Je ne m’attendais pas du tout à ce qui allait se passer. Sans vous révéler le punch, elle a su donner vie à un personnage qui n’était plus.

« Antigone est déjà morte et nous conte les événements qui ont mené à sa fin précoce. Elle se dresse, seule, fière, fragile. Antigone l’insoumise. »

ANTIGONE, selon Tatiana Zinga Botao.

Tout est dit ici, il ne vous reste plus qu’à découvrir par vous-même les prouesses de la comédienne.

antigone

Source de l’image : Jérémie Battaglia

Une manière originale d’aborder les discriminations

Dans un décor rouge et noir, des jeux de lumière, une fumée ambiante  qui donnent vie à un univers un peu  inquiétant. Antigone brave les foudres de son oncle avec courage et détermination. Elle nous raconte les circonstances de ce décès et comment elle a lutté pour que son frère mort Polynice reçoive une dépouille décente. Sans aucun doute, la pièce aborde les thèmes de la justice et la démocratie, mais par cette adaptation nouveau genre, les artistes vont encore plus loin. À vous de juger et de trouver comment Tatiana Zinga Botao nous rappelle qu’encore en 2021, les Noirs et toutes les minorités doivent lutter quotidiennement pour le respect de leur droit.

Vous pouvez aimer ou pas, mais sans aucun doute, cette adaptation ne vous laissera pas de marbre. D’ailleurs, le public a longuement applaudi et acclamé l’artiste pour sa performance.

Afin de vivre une expérience complète, vous pouvez assister aux trois versions de l’œuvre. Espace Libre a mis en place une formule prix/billets spéciale Attention, la première version tire déjà sa révérence le 11 septembre !

Horaires et détails

  • Mardi, mercredi, vendredi et samedi à 20h
  • Jeudi à 19h
  • Du 7 au 25 septembre  par Tatiana Zinga Botao, Philippe Racine, Lyndz Dantiste, au théâtre Espace Libre.
  • Dramaturgie: Phillipe Racine.
  • Mise en scène :La Sentinelle

 

Source de l’image de couverture : Jérémie Battaglia
-->
Un article de
Emy Nzau's Avatar
Emy Nzau

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Plácido-Mo, ou comment voir l'itinérance autrement