Style de vie

Qui dit nouvelle année dit souvent nouvelles résolutions et… on sait tous que c’est difficile à tenir. J’ai un truc pour vous motiver. Prenez-en une pour votre animal de compagnie qui risque en même temps d’être bonne pour vous.

En effet, l’association des médecins vétérinaires du Québec a publié une étude qui démontre que les propriétaires d’animaux marchent plus que ceux qui n’en ont pas. On aime ça bouger avec nos copains poilus! Malgré cela,  savez-vous que plus d’un animal sur deux en Amérique est obèse?  Nous sommes tellement habitués à voir nos animaux de compagnie en surpoids, que la majorité des propriétaires d’animaux pensent que leur compagnon est en bon état de chair même lorsque ce n’est pas le cas.  Puisque nous voulons les garder le plus longtemps possible confortables, nous avons grand avantage à les garder minces.

À lire aussi : Les embûches des vétérinaires

chien noir« Laos saute sur le lit avant d’avoir enlever ses bottes! »

Mon animal est-il trop gros?

Voici des trucs faciles pour évaluer l’état de chair de votre animal. En vous plaçant debout au-dessus de lui, regardez poilu alors qu’il est sur ses quatre pattes et vérifiez si vous voyez sa taille? A-t-il un bedon qui lui donne la forme d’une poire? Parfois, les gens pensent que la tête de leur animal est trop petite par rapport à leur corps: vous le devinez, ce n’est pas leur tête qui est petite, c’est leur corps qui est trop gros.  Maintenant, toujours avec votre animal debout, palpez ses côtes. Puis, faites cette comparaison avec votre poing fermé.  Si la palpation des côtes de votre animal vous donne la même sensation que lorsque vous palpez vos jointures, il est trop maigre (c’est très rare à moins d’avoir un animal malade ou qui a été privé de nourriture longtemps). Si la sensation est la même que lorsque vous palpez vos métacarpes (les os longs sur le dessus de votre main), c’est ce qui est souhaitable.  Maintenant, ouvrez votre main et retournez votre paume vers le haut. Si, en palpant les côtes de votre animal, vous ressentez la même chose qu’en touchant votre paume à la base des doigts, c’est que les côtes sont couvertes d’une trop grosse couche de graisse et que votre animal est en surplus de poids. Vous pouvez vous fier à la vidéo suivante. Les explications y seront  plus claires, images à l’appui.

Maintenant, faisons ensemble un petit peu de mathématiques. Porter 5 à 19% de plus  que son poids santé pour un animal équivaut à être en surpoids. En porter plus de 20%, c’est être obèse. Comparons une fille adulte qui aurait un poids santé à 130 livres (59kg) et un petit caniche qui devrait peser dix livres (4,5kg) .   Pour avoir chacun 20% de plus que leur poids santé, mme devrait prendre 26 livres (11,8kg) alors que le chien devrait seulement en prendre 2 livres (0.9kg). Étonnant n’est-ce pas comme 2 livres ça a l’air de rien pourtant, pour le caniche,  c’est proportionnellement la même chose que chez la fille. Il faut donc faire super attention pour garder nos animaux à leur poids optimal.

L’obésité et les problèmes de santé

Les chats ont besoin d’être souples pour se toiletter. Ce sont des animaux super propres de nature.  Malheureusement, plusieurs sont tellement en surpoids qu’ils ne peuvent plus lécher la base de leur dos.  Ils sont emmenés en consultation parce que les propriétaires n’aiment pas leur pelage gras et leurs pellicules. Ils ont même souvent des problèmes de peau dus à cela. C’est triste de penser que l’obésité empêche de nombreux félins d’exprimer leur comportement normal de toilettage. C’est sans parler des problèmes de constipations, fréquents chez les animaux obèses, l’hypertension, le diabète de type 2, les maladies cardiaques, l’arthrose et tant d’autres.  D’ailleurs, concernant l’arthrose, on a longtemps pensé que le surplus de poids empirait la douleur en ajoutant plus de poids sur les articulations fragiles, c’est vrai sans être le seul problème. Il est maintenant connu que les cellules graisseuses ont un rôle plus actif.  Elles interviennent au niveau de l’inflammation et peuvent amplifier la douleur.

chat « Où le chat remplace la souris »

On fait quoi ?

On se fait du bien en en faisant à notre animal. On s’habille chaudement, on équipe notre chien en conséquence et on sort dehors.  Un chien est le compagnon le plus enthousiaste pour nous motiver à sortir. On se sent tellement bien après une belle marche dehors avec son chien. Et c’est fou comme les gens viennent plus nous parler quand on est accompagné de Poilu. Quand vient le temps de nourrir notre ami, on sépare ses portions, bien mesurées avec une vraie tasse à mesurer (et pas le bol blanc ou bleu, ou le pot de margarine vide habituel) en au moins 2 repas par jour. On évite la surcharge de l’estomac et la prédisposition aux problèmes gastriques qui résultent du fait de manger en une seule portion toutes les calories de la journée. On gâte notre chien avec des gâteries hypocaloriques, il ne verra souvent pas la différence. Seulement 10% de l’apport calorique quotidien doit provenir des gâteries. Ce n’est pas beaucoup.

On joue avec notre chat.  On évite d’associer le fait qu’il miaule à l’idée qu’il veut manger. On lui offre un distributeur de nourriture interactif qui le stimule mentalement. On mise sur le fait que les chats sont des grignoteurs, ils préfèrent prendre jusqu’à 10 petits repas par jour plutôt que deux gros. C’est une espèce qui passe beaucoup de son temps à travailler pour sa nourriture en nature. On leur permet de reproduire les comportements propres à leur espèce, soit de devoir travailler un peu pour manger.

Je vous invite à passer dans un établissement vétérinaire Passionimo: un programme adapté au  mode de vie de votre animal, à sa grosseur actuelle, au poids idéal visé et à son âge pourra être développé. Ses mesures seront prises et vous serez accompagné par des suivis. Il existe des nourritures qui aident à favoriser un effet de satiété, d’autres à stimuler le métabolisme: comme avec les humains, la diète doit être adaptée pour obtenir plus de succès. Comme pour nous, il faut être patient et viser des objectifs réalistes.   On ne veut pas un animal top model, on le veut heureux et en santé pour longtemps.

Je vous souhaite que l’année 2019 soit l’année de la santé!  Je vous souhaite d’être heureux avec vos animaux et de profiter longtemps du bonheur que vous vivez avec eux! Ce sera une belle résolution à prendre en 2019 : profitez du bonheur d’avoir un animal avec qui vous vivez une relation d’amitié! Santé!

lucie henault« Me voici en train d’écrire mon article »

-->
Un article de
Lucie Hénault's Avatar
Lucie Hénault

Guidés par notre passion pour les animaux, nous formons ensemble un réseau de médecins vétérinaires engagés. Regroupés sous la bannière Passionimo, collectivement et dans chacune...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Coups de coeur littéraires des collabos