Chers parents, vous avez sous votre toit les citoyens et citoyennes de demain. Vous avez ainsi le pouvoir de les initier à la politique et d’en faire des êtres allumés et curieux. Car vous ne voudriez quand même pas qu’ils élisent Duhaime 3.0 en 2056! Pour vous aider, je vous propose quatre idées qui vous aideront à lancer la discussion et à initier vos enfants à notre système démocratique.

Le jeu des couleurs

Parler de politique avec ses enfants n’a pas besoin d’être compliqué. Les campagnes électorales sont un bon moment pour aborder le sujet, étant donné le nombre aberrant de pancartes sur tous les lampadaires dans nos quartiers. Parions que vos enfants se rendront compte de ces nouvelles « décorations »! Commencez par leur parler des couleurs (au sens propre et figuré) de chaque parti, et poursuivez vos explications en définissant les chefs par rapport aux candidats. Si votre enfant est plus âgé, continuez avec les grandes idées de chaque équipe. L’important est d’utiliser des mots et des exemples adaptés à l’âge de chacun et de ne pas submerger vos jeunes d’information. Le mot d’ordre : simplicité.

Avec ma fille de 4 ans, j’y suis allée progressivement, en répondant à ses questions et en attirant son attention sur certaines choses. Par exemple : « Tu as vu les nouvelles pancartes sur le bord de la rue? C’est parce qu’il y a des élections bientôt. On va devoir voter pour choisir notre premier ministre. C’est lui, sur les pancartes bleu pâle. Le reconnais-tu? » Et ainsi de suite.

Les nouvelles jusqu’à leurs oreilles

Ok, on n’est pas toujours en campagne électorale… mais avec des élections au fédéral, au provincial et au municipal, ça revient assez souvent pour conserver un certain rythme! En dehors des élections, vous pouvez profiter de l’actualité pour aborder les questions politiques. Après tout, les enfants apprennent en nous écoutant et en nous imitant. Alors, n’hésitez pas à faire allusion aux enjeux qui vous préoccupent, en allant à l’essentiel ou en misant sur les éléments faciles à comprendre pour les plus jeunes. Ouvrez la télévision ou laissez traîner des journaux, et commentez ce que vous entendez ou lisez, en ajustant vos propos à la situation. Aussitôt qu’un grand événement arrive (la guerre en Ukraine, un ouragan meurtrier, etc.), ils nous posent des questions parce qu’ils en entendent parler. Vous voyez qu’ils vous écoutent, au fond!

Le choix des mots

Comme nos enfants sont plus attentifs qu’on pourrait (parfois) le croire, il faut prendre garde aux mots que nous employons. Les enfants sont curieux de nature, et j’ai la ferme conviction qu’on peut les intéresser à tout… La politique, ce n’est pas « trop compliqué » ni « juste de la chicane et des menteurs ». Il faut éviter de donner une mauvaise impression du sujet, un peu comme on le ferait au sujet de l’école, des légumes ou du brossage de dents. Les adultes de demain ne seront que mieux servis quand viendra leur tour de voter. 

L’école de la vie

Enfin, profitez de tous les moments d’apprentissage qui s’offrent à eux (et à vous). Amenez vos enfants avec vous au bureau de vote pour les initier au grand processus démocratique. Élection Québec avait même mis en place des petits bureaux de vote aux plus récentes élections, où les jeunes pouvaient s’exprimer sur une question générale. Intéressez-vous aux élections dans leur classe ou à leur école. Par exemple, si la classe de votre aîné doit choisir un représentant pour un conseil scolaire quelconque, profitez-en pour faire des liens avec ce qui a lieu à plus grande échelle. En posant des questions sur ce qu’ils ont vu ou compris, vous pourrez plus facilement ajuster vos explications à leur besoin et à leur contexte. Si vous en voulez plus, jetez un coup d’œil au site d’Élection Québec, qui propose différentes idées pour préparer les électeurs de demain.

Bref, ce n’est pas sorcier. Pour intéresser nos enfants à la politique, il faut les exposer à notre système démocratique et leur expliquer les bases de celui-ci. Fiez-vous à votre instinct et à vos connaissances, et ce sera déjà beaucoup!

Les plus populaires

Accueil