Faits Vécus Lookbook

J’ai voulu faire une petite expérience sociale lorsque j’ai pris la résolution de dire oui à tout ce qu’on me proposait. J’avais besoin de me changer les idées. Je sortais d’une longue relation où je m’étais complètement perdue. J’étais prête à quitter de ma zone de confort pour plonger dans les aventures comme je le faisais si bien autre fois. Depuis, j’ai vécu une tonne de beaux moments.

Je suis au début de mon baccalauréat. La première session se termine et je réalise que je n’ai pas fait grand-chose sauf m’occuper de mes études. Un soir, une amie me dit de façon nostalgique : « Lucie, profite de tes trois années d’université. Ça va passer tellement vite.» La fin de l’année approche et l’idée de ma résolution commence à prendre forme.

Le Nouvel An arrive à grands pas. Mon meilleur ami me propose de le célébrer au New City Gas. Je n’ai jamais été voir un DJ en concert. J’accepte. Ce soir-là, je bois, j’abuse de petits plaisirs, j’embrasse un nombre incalculable de personnes et je danse à ne plus sentir mes pieds. C’était formidable. Je veux recommencer. Cet évènement m’a développé ce goût de faire la fête. Depuis, je sors au moins une fois par semaine.

C’est le printemps. Un ancien collègue de travail s’est découvert la passion de la photographie. « Veux-tu qu’on fasse un shooting?» Je n’ai jamais réellement posé pour quelqu’un qui a du matériel professionnel. J’accepte. J’ose même me dévêtir afin de mettre en place l’ambiance «boudoir». J’étais gênée, mais je voulais apprendre. Quelques jours plus tard, il m’envoie les clichés. C’est magnifique. J’ai envie d’en faire d’autres. La séance m’a permis d’être plus confiante. C’est pourquoi quand Camille, la créatrice du Cahier, m’a suggéré de poser en maillot de bain, j’ai tout de suite dit oui.

C’est l’été. Un groupe s’organise pour le bal en blanc. J’ai certes touché au monde des DJ, mais je n’ai pas encore vécu un party de cette ampleur. J’accepte. En plus Martin Garrix était l’artiste invité. Je ne pouvais pas rater ça.  Je surmonte mon malaise de déambuler dans les rues de Montréal toute vêtue de blanc et je me rends au parc Jean-Drapeau. Les décorations sont si laides, mais les gens si beaux. Tout le monde réuni. Tout le monde si heureux. Tout ce monde partageant un même intérêt. De cet évènement a découlé ma participation à l’ÎleSoniq, au Piknic Electronik, et prochainement, Osheaga. Je pétille d’impatience de me retrouver une fois de plus dans cette foule.

Alors que les feuilles changent de couleurs, je décide de remplacer de méthode de contraception. Quand je rencontre ma docteure, elle me propose un dispositif pour cinq ans. J’accepte. J’en parle même dans cet article. C’était l’une de mes soeurs qui m’en avait touché un mot. Je n’avais jamais eu une discussion sur ce moyen de contraception. Voyant l’opportunité, je la saisis. Je sens mon corps se modifier. J’acquiers une nouvelle forme de liberté que je ne connaissais pas. Je suis libre de ma sexualité.

C’est sans mentionner que j’ai été famille d’accueil pour un chiot Mira, les deux emplois que j’ai eus pendant tout l’été et mon implication de plus en plus présente à mon université. Je me suis bien fait chier à sortir de mon confort. Il y avait des fois où mon corps me disait de rester chez moi à continuer d’enchaîner épisode après épisode d’une quelconque série. Pourtant, si j’avais écouté ce désir, j’aurais passé à côté de tant de choses. Mon rythme de vie est demandant. Parfois j’angoisse à voir la charge de tâche que je dois effectuer, mais au final, je suis fière de moi. J’ai besoin de recharger mes batteries comme tout être humain sain. Je me permets d’écouler des heures à ne rien accomplir de productif. C’est okay aussi. Il faut toutefois garder en tête que sortir de notre zone de confort, c’est se prouver qu’on peut dépasser nos limites. Chaque souvenir forgé est un que je pourrai me rappeler dans mes vieux jours. C’est mon mantra dans la vie. Est-ce que je vais en retirer un beau souvenir? Si oui, j’embarque.

IMG_7009-2

IMG_7014-2

Le look:

Maillot de bain – Éco Peace

Lieu – Codmorse

Photos – Mathieu de Codmorse

Retouches photo – Camille Dg de Codmorse

IMG_6997-2

-->
Un article de
Lucie Fortin's Avatar
Lucie Fortin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Travailler dans une shop