Bien oui, c’est ce soir qu’avait lieu la grande finale d’Occupation double. Une finale pleine d’émotions; je ne sais pas si c’est moi, mais crime j’avais réellement les larmes aux yeux. De voir les familles et les amis ; c’était touchant de constater autant d’amour. Un peu long avant de savoir qui était le fameux couple gagnant ; mais bon, classique OD hein (On étire la sauce). Mes prédictions étaient bonnes et vous? Andrew et Cath sur le podium. Mention spéciale à Jay pour la fin: j’étais littéralement crampée de rires, drôle jusqu’à la fin. 

(À lire : La bulle OD, lumière sur une société fermée aux questionnements)

OD, cette émission que TOUT LE MONDE écoute. Arrête de te cacher là ; ce n’est plus une cachette d’écouter OD. Autant Gisèle, la gande hipster de Montréal que Ti-Jacques en Abitibi étaient au rendez-vous télévisuel. On peut dire que la production et les candidats étaient vraiment dans la game cette année. La production nous a vraiment gâtés en termes de surprises tandis que les candidats ont su nous faire vivre des moments « pas pire, pas pire ». 

Est-ce qu’on fait une rétrospective ? Let’s go.

1. OD, c’est tellement la vie

Pierre-Hans vole le show avec son discours des plus crampant au monde. 

2. Philippe ; le personnage dans la pièce de théâtre dont on ne connaît pas le nom

La mise en scène de Philippe quand les gars sont entrés dans la maison. Ok? Est-ce que j’écoute encore OD à ce moment-là? Je ne suis plus certaine.

3. Le Renaud show/train 

 

Tchou-Tchou sur les rails de Renaud l’amoureux, Tchou-Tchou sur les rails de la langue,Tchou-Tchou sur les rails du je t’aime… Un train bien spécial! 

4. Maryline et sa vague de tristesse

 

On espère qu’elle a apprécié son expérience à OD malgré le fait qu’elle a passé son temps à pleurer. C’est bien d’extérioriser ses émotions après tout. 

5.Le retour de Sansdrick 

« Hey, hey. Je suis encore là moi et ma belle petite face cute. Je suis venu pour remonter le moral à Pézie en lui donnant des bisous semi-bouche-joue et en disant à Olivier d’être davantage un homme. » BYE là. 

6. La fameuse chicane contre Renaud et Jessika

View this post on Instagram

Credit : @pin2000

A post shared by Occupation Double Connerie (@od.conneriegrece) on

T’sé, le retour au secondaire. On parle dans le dos de nos amis hihihihi et on ne leur parle plus à la cour de récréation. Ils vont partir à une autre école et nous serons débarrassés d’eux. Mosus que c’est de la stratégie ça. 

7 Le mariage de Pézie et d’Olivier que personne n’a réellement compris

C’était vraiment beau comme moment et le décor WOW. Mais ça sortait d’où ça? À OD, ce n’est pas seulement un jeu de séduction, ici, on s’amuse aussi à se marier. Why not? 

8. Le coeur qui coince ; moment commandité par Yan.

Quand Yan doit faire face aux incertitudes de Julie-Anne et qu’il laisse aller ses émotions; rien de plus beau. 

9. L’élimination de Jonathan et Maude

Le couple pas couple chouchou du Québec. Grosse crise existentielle sur les réseaux sociaux; le public en furie, c’est le cas de le dire. Il y a même une pétition qui circulait sur le Web. En tout cas, au Québec quand on aime, on AIME. 

10. Andrew, l’incertain au voyage final

 

Ce n’est peut-être pas le bon moment pour avoir des doutes? Drôle de façon de s’exprimer en tout cas. Maladroit? Un gros O-U-I. 

 

À l’année prochaine OD. On t’aime.

Source image de couverture: Od_officiel

-->
Un article de
Angélique Caron St-Pierre's Avatar
Angélique Caron St-Pierre

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Veronna : In The Unknown