Mon ex est aujourd’hui une jeune maman. Deux fois plutôt qu’une.

Avant de continuer plus loin, je tiens à préciser une chose: je ne sais pas si je fais partie de la minorité des gens ici, mais il faut savoir que j’ai une très belle relation avec mon ex. Nos sentiments l’un envers l’autre sont animés d’une profonde amitié, et ce malgré ce que nous éprouvions l’un pour l'autre avant notre séparation. Nous sommes tout simplement redevenus les bons amis que nous étions. D’ailleurs, les séparations devraient toujours se passer ainsi.

Ça me fait donc plaisir de vous partager ce qui suit.

J’ai toujours su que mon ex allait faire une bonne mère. Néanmoins, je n’avais peut-être pas imaginé qu’elle remplirait aussi bien son rôle de maman. Et les gens savent à quel point mon imagination peut être fertile. C’est pour vous dire!

Déjà avant même sa première grossesse, elle cherchait à faire plus attention à sa santé. En commençant par manger de plus en plus bio. Ou encore en pratiquant des séances de Pilates, séances qu’elle suivait religieusement à raison de deux fois par semaine, jusqu’à la dernière semaine avant son second accouchement. Cet exploit à lui seul mérite toutes les félicitations du jury, surtout lorsque je me compare à elle, moi qui ne vais pratiquement jamais au gym. Je vous rappelle qu’elle a fait tout cela en étant enceinte!

Même si elle peut parfois s’avérer être une (belle) boule de nerfs, dès qu’elle a su qu’elle deviendrait maman, elle a cherché à minimiser ses épisodes de stress pendant la grossesse afin de donner toutes les chances aux bébés d’avoir la meilleure santé possible. De ne pas leur insuffler de la mauvaise énergie.

Après le second accouchement, la qualité des délicatesses et des attentions n’a pas changé. Jamais je n’ai vu des bébés avoir autant de soins de la part de leur maman. Les petits ont participé à des cours d’éveil musical, puis à des cours de yoga en compagnie de leur mère; ils n'ont pas été ensevelis ni annihilés sous une multitude de jouets; ils ont toujours mangé des aliments sains, en suivant même des périodes d'alimentation autonome. Jamais (ou presque) ils n’ont mangé de sucre qui n’était pas de source naturelle. Contrairement à leur maman qui, avant la grossesse, arrivait à vider un sac de bonbons en trente minutes. 

Tout ceci sans compter la routine qui a été scrupuleusement suivie comme une montre suisse afin de ne pas déséquilibrer les cycles des bambins: de longues marches et des siestes à des heures précises; un allaitement continu pendant presque une année, voire plus; le bain qui n’a jamais été raté, etc.

Et par-dessus tout, le plus important: l’amour inconditionnel d’une maman envers ses enfants. Comme rarement j’ai pu le voir.

Voir mon ex, totalement comblée par la présence de ses enfants et qui en retour comble ses enfants de tout l’amour qu’elle possède, est une scène qui me procure toutes sortes de belles émotions. Et ce, même si je ne suis pas le père. 

Dans cette vie, alors que notre quotidien est malheureusement trop souvent teinté de négativité, c'est certainement dans les endroits les plus insoupçonnés que se cache le véritable bonheur. La merveilleuse maman qu’est devenue mon ex en est la parfaite illustration.

Image de couverture par Echo Grid

Les plus populaires

Accueil