Bébé & Cie
Pour lire la partie 1, visitez cette page.

Depuis quelque temps, je suis en couple avec un homme merveilleux. C’est un homme sensible, aidant et strict à la fois. Il a du caractère et il ne se laisse pas marcher sur les pieds et j’adore ça ! Je sais que quand j’ai besoin de lui, il est là, même si ce n’est pas facile pour lui. Je sais que même si je lui dis mes envies, il va penser à lui aussi, il ne laissera pas ses opinions de côté. J’aime ce côté terre-à-terre qu’il a. Quand mes idées partent en vrille, je sais qu’il va toujours me ramener les deux pieds sur terre.


Sincèrement, pour une fois dans ma vie, je crois que j’ai trouvé le bon. J’ai un énorme sourire dans le visage quand je le vois, j’adore le voir rire et quand on joue ensemble, on a l’air de deux gamins ! C’est sur que le quotidien ensemble, c’est pas toujours facile. Parfois, on se prend la tête pour rien, parfois on se boude. Malgré tout, je vois plus de positif dans notre couple que de négatif. De toute façon, ce n’est pas ça l’amour ? Aimer les bons et les mauvais côtés ?


J’ai envie de faire plein de projets avec lui, j’ai envie de bâtir quelque chose. Je me sens stable et même si j’en ai douté au début, c’est de lui et seulement lui que je veux voir chaque matin auprès de moi.


Bref, j’adore cet homme et malgré ce qu’on pourrait laisser croire, je n’ai pas eu envie d’avoir des enfants tout de suite avec lui. Du moins, pas au début. Je vivais un début de relation formidable et j’avais envie d’en profiter. J’avais envie de prendre mon temps, de le connaître pour vrai. Par la suite, nous avons emménagé ensemble, dans notre propre chez nous, c’était formidable, c’était un projet qui me prenait plein la tête, je n’avais pas la chance de penser à autre chose, j’avais l’école en plus donc, j’étais bien occupé.


Jusqu’au moment où quelqu’un de mon entourage est tombé enceinte

Je ne peux pas expliquer pourquoi, pourtant j’ai déjà vu des bébés et des femmes enceintes, et ça ne m’a pas fait cet effet. Quand nous avons eu cette annonce, j’étais un peu envieuse, heureuse et triste en même temps. J’ai toujours trouvé ça bizarre une annonce de grossesse. Je ne peux pas expliquer pourquoi, j’étais sincèrement contente, mais à chaque fois, ça venait me chercher en dedans. J’ai toujours trouvé les mamans enceintes tellement belles, elle rayonne durant les 9 mois de grossesse. J’envie la complicité qu’elles ont avec l’enfant qu’elle porte et leur beau bedon tout rond et chaud qui porte la vie ! C’est tellement magnifique !


Heureusement, au moment de sa grossesse, j’étais prise dans mes cours, donc je n’allais pas souvent aux rencontres, car je n’avais pas vraiment le temps, et donc je n’y pensais presque plus.


Présentement, je suis pas mal prise par le travail et les stages. J’angoisse surtout parce que je n’ai jamais eu la chance d’avoir des enfants autour de moi et que maintenant, j’en vois régulièrement.

Image par Alex Pasarelu


Je n’ai jamais connu ça, car je n’avais pas encore d’amis proches qui ont, ou veulent, des enfants.


Bref, ça me fait mal intérieurement présentement, car j’ai une obsession avec l’envie d’être maman. Malheureusement, j’essaie d’être réaliste, car dans l’immédiat, je ne suis que dans le début vingtaine, je suis encore étudiante (quoique bientôt diplômé), j’ai un emploi stable, mais pas encore à temps plein, je n’aurai pas accès au congé maternité payé, nous sommes encore en appartement et je suis vachement occupée avec les stages, sans compter que je serais arrêtée immédiatement dans le cas d’une grossesse due au travail…


Tout le monde me dit que c’est encore tôt, que je devrais finir mes études, mettre des sous de côté, m’acheter une maison avant de penser à la famille. Par contre, moi, ce n’est pas ce que je veux au plus profond de moi. Pour moi, le travail, la maison, ça pourrait venir après…


J’en ai marre d’attendre, d’attendre d’être assez âgée, d’attendre d’être casée, d’attendre d’avoir ma maison, d’attendre d’avoir un coussin financier. J’ai l’impression que je vais passer à côté de quelque chose de formidable si j’attends trop. J’ai peur d’attendre trop longtemps et qu’il ne soit trop tard. J’ai peur de ne plus être capable physiquement de porter un enfant si j’attends ou de déjà être incapable sans le savoir, de ne pas avoir l’énergie, le temps pour lui…


Présentement, j’ai une envie obsessionnelle d’être maman, et je ne sais pas comment vivre ça…

Image de couverture par Omurend Cengiz
-->
Un article de
Anonyme's Avatar
Next articles
Article Featured Image

Tu te rends compte que tu vieillis quand...