Bouée de sauvetage, relation tampon, transitoire, rebound, sparadrap, roue de secours, relation Kleenex, appeler ça comme vous voulez, ce n’est pas ce dont j’ai envie d’être.

Je n’ai pas le désir d’être le matelas qui amortira ta chute, de porter le poids de ta récente rupture, d’être le passe-temps qui te sert à oublier ton ex ou le Klennex dans lequel tu vas pleurer pour vivre ton deuil.

Je ne t’apporterai pas ce dont tu as perdu. Je ne suis pas elle. Je ne pourrai pas te la faire oublier. Je ne peux pas lui ressembler.

plaster

Source: Artdeseduire

« Est-ce respecter une personne que de l’utiliser pour oublier quelqu’un d’autre ? C’est l’instrumentaliser… »

Pour retrouver du bonheur, un peu de sérénité et pour ne plus souffrir, je ne suis pas là pour te servir de pansement. Sans le vouloir, je vais te servir d’objet. Je vais être ta béquille, le temps que tu reprennes des forces. Cette nouvelle relation va devenir une échappatoire pour toi. Ce n’est pas de cette manière que je te rendrai service, crois-moi! En apparence, tu crois peut-être moins souffrir, mais ça te rattrapera, c’est temporaire. Laisse tes blessures de cette rupture se refermer. Oui, tu auras parfois un sentiment de manque, de tristesse, de solitude, mais tu n’as pas le choix d’y faire face si tu désires aller mieux. Laisse vivre ces émotions, les beaux jours reviendront, t’inquiète!

Il y a une raison pour laquelle ta dernière relation n’a pas fonctionné. En n’ayant pas pris le temps de trouver les problèmes et du recul pour les résoudre, tu te prédestines à la même fin. C’est voué à l’échec d’aller trop vite, d’idéaliser la relation et de reproduire les erreurs du passé. Tu n’es pas prête à une nouvelle histoire. Crois-tu vraiment pouvoir faire un choix éclairé en n’étant pas au sommet de ta forme?

« Un cœur guéri, qui apprend de ses erreurs, se rapproche de l’amour vrai. »

C’est à toi de cheminer et de prendre le temps pour cicatriser tes bobos. Fais ce dont tu as besoin pour guérir. Rien ne sert de brusquer les choses, nous avons la vie devant nous.

J’aurais aimé faire lire mon texte à la jeune fille que j’étais. J’aurais pu sauver beaucoup de larmes et éviter de me mettre dans des relations toxiques.

Source (citation): 35ans 

-->
Un article de
Marie-Pier Thibault's Avatar
Marie-Pier Thibault

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

La vie à mini prix : Les vêtements de sport