Lookbook

C’est le début des classes.

Cela fait des années que je n’ai pas eu le feeling de la rentrée en septembre, mais je m’en rappelle très bien. Le stress de bien trouver ses salles de classe, même si c’est toujours relativement bien indiqué. Le stress qu’amènent certains cours, peut-être plus difficile. Le stress de tisser des liens, afin d’avoir un partenaire avec qui ne pas trop écouter des fois.

Dans le fond, cette journée-là, c’est pas pire stressant.

Et quelque chose vient ajouter à ce stress déjà très présent :

Choisir sa tenue vestimentaire de première journée.

Je me rappelle très bien magasiner avec mes amis afin de trouver la tenue parfaite! Celui qui allait définir mon statut d’étudiante. Que ce soit au secondaire, au Cégep ou à l’Université, c’était la même routine. Trouver ma tenue vestimentaire était tout un défi et quelque chose que je mettais au top de mes priorités.

C’est peut-être futile, mais c’était quelque chose que je pouvais contrôler, contrairement au reste. Donc je m’y accrochais. Encore aujourd’hui, ce que je mets sur mon dos la première journée d’un nouvel emploi m’importe beaucoup.

C’est la première image que les autres ont de toi.

Leur opinion se forge instinctivement au premier regard, à la première minute. Suis-je cool? Est-ce qu’on veut m’inviter à manger le midi? Est-ce que je suis digne du fameux rassemblement au bar après les cours? Et, c’est bien connu, ma tenue décidera de tout ça.

Le but est simplement de choisir quelque chose dans lequel on se sent bien et en confiance. Que ce soit nouveau ou pas n’a pas vraiment d’importance. Puis après, tout est dans l’attitude.

Je suis quelqu’un de plus réservé au premier abord. J’essaie donc de passer un peu de ma personnalité dans ce que je porte. Je ne dis pas que c’est la seule manière de faire, mais ça fonctionne très bien pour moi et ça m’aide à me sentir à l’aise dans un nouvel environnement.

Le but, c’est que ce que je porte reflète un peu de ma personnalité.

J’aime les vêtements. Je n’en ai jamais assez et j’aime prendre le temps de décider quoi mettre le matin. Ce n’est pas une corvée pour moi. Je comprends que ce n’est pas aussi agréable pour tout le monde et je ne dis pas que c’est la solution idéale pour se faire accepter. Mais pour moi, ça fonctionne. Que ce soit dans ma tête ou pas!

Si ma rentrée scolaire était imminente, je choisirais surement quelque chose comme cela. Une robe chandail confortable, mais féminine, avec des bottes de badass. Mon côté espiègle rencontre ma femme forte. Le parfait juste milieu!

Prenez-vous autant de temps que moi à choisir votre tenue de la rentrée?

womance

Le look
Robe-chandail : Womance
Bottes : Dr. Martens
Photo : Claudia Morin Arbour

 

womance

-->
Un article de
Emmanuelle Ceretti-Lafrance's Avatar
Emmanuelle Ceretti-Lafrance
Éditrice et gestionnaire de blogue

Elle a un peu trop de livres, peut réciter par coeur les répliques des films du Seigneur des anneaux en français, est de son époque...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Vivre des moments difficiles pour en revenir plus forte