Style de vie Voyage
*Cet article est commandité par VanlifeMTL

On dit souvent que la vie va vite entre le métro, le boulot et le dodo. Je suis de celles qui ont eu droit à une remise à zéro au début de 2020. La vie m’a crié de ralentir et de penser à moi au lieu de toujours penser en objectif pour ma compagnie (j’en parlais juste ICI). Femme de défi, je me nourrissais de ce travail acharné aux heures impossibles, de ces projets les uns par dessus les autres et de cette gestion d’équipe. Force est admettre qu’humaine avant tout, j’ai découvert mes limites. Et ce n’est pas d’être faible de le faire, avouer sa vulnérabilité est une grande force, que je ne maîtrise pas encore tout à fait, mais que j’apprivoise de plus en plus.

Pour me ressourcer, je me permets de décrocher plus qu’auparavant les fins de semaine venues pour redevenir cette Camille qui n’est pas à la tête d’une agence de publicité, mais plutôt cette Camille entre une femme et une jeune fille qui veut simplement laisser la vie l’émerveiller. Quand VanLife Mtl m’ont proposé une collaboration, au tout début, je voyais cela comme une grande montagne… juste parce que ça allait me demander de l’organisation que je n’avais vraiment envie de rien faire pour relaxer. Mais je suis allée de l’avant et en deux, trois courriels tout était prêt pour que Marc et moi prenions la route vers le Mont Sutton dans un van tout aménagé pour y vivre été comme hiver. Nous sommes tous les deux de grands adeptes des voyages en van en ayant déjà fait en Californie, à travers le centre des États-Unis et ailleurs. On aime la liberté que ce moyen de déplacement propose et cette manière de voyager plus minimaliste qui donne envie de vivre milles aventures plus folles les unes que les autres. Nous n’avions toutefois jamais tenté l’expérience d’hiver et il est vrai que ça peut être effrayant. Quand on se dit qu’on a froid dehors et qu’on rêve d’un refuge le soir venu, il est vrai qu’on ne pense pas à un véhicule en premier… et pourtant…

camille dg vanlife mtl

Cet hiver, VanLife Mtl propose des combos avec le Mont Sutton. Le concept est simple et alléchant: on loue le van pour quelques jours et on a accès à des billets de ski sur une des belles montagnes du Québec. Je n’avais pas encore fait de ski alpin cette année. J’avais donc hâte de recommencer à dévaler les pentes… Si tu veux toi aussi vivre cette expérience, toutes les infos se trouvent ICI!

C’est un départ.

Vendredi, nous prenons donc la route direction l’hiver loin de la maison. C’est fou le sentiment de liberté qu’on ressent dès qu’on est assis à l’avant de ce véhicule. Il est aussi agréable de savoir qu’en arrivant au Mont Sutton, on peut se stationner directement au pied des pentes sans problème.

Je vous conseille d’être à l’heure au 5à7 du Tucker afin d’y entendre le chansonnier de la soirée!

Notre premier défi de vanlife fut de se cuisiner un souper. Nous avions la chance d’avoir des repas Cook it dans le frigo. Avec la plaque à induction incluse dans la cuisinette, le tout fut vraiment facile (n’oubliez pas d’ouvrir le ventilateur si vous ne voulez pas que votre habitacle sente votre repas). Nous avons donc pu manger confortablement assis devant la petite table avec notre bouteille de vin et de la musique. Ahhhhh que ça faisait du bien. Ensuite, nous voulions voir la ville et avons vite fait la vaisselle pour aller prendre une bière dans une microbrasserie du coin! Je vous conseille vivement! Puis retour au pied des pentes pour le dodo. Notez que le stationnement P5 offre un côté plus nature et entouré d’arbres si vous voulez tenter le tout!

Et pour le dodo?

Côté dodo, on n’a VRAIMENT PAS eu froid. J’avais peur et avais donc apporté un sac de couchage de surplus. Quelle inutilité! Il faisait 20 degrés dans le van toute la nuit. Le lit double est parfait pour un couple. Marc mesure 6 pieds et entrait bien (on était inquiets un peu haha).

Parlons pipi: le van a une petite toilette. Ok: tu fais tes besoins devant ton partenaire, mais au moins tu ne vas pas en plein froid en plein milieu de la nuit!

Le ski fait partie de l’aventure.

Le lendemain matin, on a pu être les premiers sur les pentes: on était directement sur place! Je ne suis pas une pro en ski et Sutton est une montagne que j’apprécie vraiment pour m’améliorer, comme elle a diverses pistes pour tous peu importe les chaises que tu prends. Ainsi, tu peux suivre tes amis presque partout! J’aime aussi que les pistes aient souvent des pistes sous-bois juste à côté; tout le monde est heureux!

De plus, pour ceux qui n’aiment pas le ski alpin, j’ai souvent monté le Roundtop du Mont Sutton en raquettes. C’est une randonnée accessible à tous selon les chemins choisis et qui donne une très belle vue de la région! On peut même rejoindre ses amis skieurs pour dîner au chalet du sommet (les petits trucs)!

Le samedi soir venu, nous avons cuisiné de nouveau. Nous avons recommencé à skier de la même manière le dimanche matin venu (avec les jambes plus fatiguées, avouons-le). Dimanche en après-midi, c’est le coeur gros que nous avons rapporté le van vers Montréal.

Donc c’est bien?

Bien?! Plus que bien! 

camille dg vanlife mtlcamille dg vanlife mtlcamille dg vanlife mtl sutton ski alpincamille dg vanlife mtl sutton ski alpin

PSST: Ça, c’est notre vrai bordel pendant qu’on était en van! HAHAH! Quand tu pars une fin de semaine en ski, je peux vous dire qu’on se laissait un peu traîner et que le lit servait à la fois de lit, de divan, d’espace de vie et j’en passe!camille dg vanlife mtl

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Le bar à vin Liège, la nouvelle place à Repentigny à absolument découvrir