Style de vie

Au cours de notre vie, nous rencontrons un tas d’êtres humains. Certains d’entre eux seront plus marquants que d’autres, et certains d’entre eux resteront plus longtemps que d’autres. Par contre, ces deux caractéristiques ne sont pas reliées. C’est-à-dire, que ce n’est pas la longévité d’une relation qui définit l’intensité.

Il y a quelque temps, j’ai rencontré quelqu’un. En fait, je l’ai croisé pour la première fois environ une ou deux semaines après ma rupture amoureuse. Coïncidence ? Je ne crois pas. Personne n’entre dans notre vie par accident. Il devait en faire partie, et ce, pour différentes raisons.

Les jours, les semaines et les mois passent. Nous nous écrivons chaque jour, nous nous rapprochons d’une façon émotionnelle tout simplement. C’est possiblement grâce à lui que j’ai pu me remettre de ma peine d’amour. Souvent, les gens que nous rencontrons à la suite d’événements malheureux, ne réalisent pas à quel point ils peuvent nous changer les idées. Puis, dans ces moments, c’est exactement ce dont nous avons besoin. Parler de choses différentes. En fait, parler de tout sauf de notre passé. Ça nous remet sur le droit chemin et nous donne un accès direct au futur.

amour relation couple intimité amitié rencontreSource: Unsplash

Par contre, certains événements non prémédités surviennent. Et là, c’est le moment dont j’ignore comment agir. Je recule assez rapidement dans ce genre de situations et à cet instant de ma vie en particulier. Je suis sur mes gardes. J’ai réalisé que si je suis autant sur la défensive, c’est seulement parce que je ne suis pas prête à faire confiance à nouveau.

Nous n’étions pas rendus au même stade. Moi, côté amour, je recommençais à zéro et j’avais ce sentiment qu’il s’empêchait de vivre pour moi; qu’il s’empêchait d’avancer pour m’attendre. C’est ce que je redoutais le plus. J’ai pour mon dire que chacun va à sa vitesse. Et moi, je devais trouver la mienne, ma vitesse.

En ce sens, j’ai décidé que nous allions utiliser deux routes séparées. Plusieurs diront qu’avancer à deux est drôlement plus rapide que seul. Cependant, j’ai l’impression que je devais faire un bout par moi-même. Je ne voulais pas avoir l’appui de quelqu’un. Tout simplement parce que s’il tombe, je tomberai automatiquement avec lui. Je voulais être solide avec moi-même avant d’être solide avec quelqu’un. Et j’avais envie que lui continue sa route qui semblait déjà bien entamée.

amour relation couple intimité amitié rencontreSource: Unsplash

Je ne voulais pas faire vivre à quelqu’un d’autre une simple parcelle de ce que j’ai vécu il y a quelques mois. Pourtant, c’est ce qui allait se passer, et ce, malgré moi. Je me sens mal en dedans. Un mal assez déplaisant. J’ai tout laissé tomber. Est-ce que je le regrette? Non. Mais c’est à se demander si je réponds non seulement parce que je ne suis pas du genre à regretter quoi que ce soit.

-->
Un article de
Madlyne Bourassa's Avatar
Madlyne Bourassa

L’indécision est le mot qui décrirait le mieux Madlyne. Suite à son cours en coiffure et son DEC en communication, la voilà dans un BAC...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Le plaisir du café du matin: s'arrêter