Bouffe Style de vie

Que l’on soit amateur de bière ou pas, le Festibière de Québec est l’un des événements incontournables de cette même ville. Cette année, le Festibière était à sa 9édition et a eu lieu du jeudi 16 août au dimanche 19 août.

Situé dans le Vieux-Port de Québec et offrant une vue incroyable sur les voiliers, cet événement a comme mission la découverte de microbrasseries, de cidreries et de produits du terroir.

Crédit photo : Festibière de Québec

Dans cette édition, diverses activités étaient proposées : des jeux de société de grandeur nature dont le jeu de poche et le jeu de Jenga ainsi que la Silent disco. Une discothèque silencieuse où les festivaliers avaient des écouteurs sur la tête et dansaient sur le rythme de la musique de différents DJ prenait place.

Également, les festivaliers pouvaient déguster leurs consommations tout en écoutant différents styles de musique. Par exemple, sur la scène extérieure – la scène Balthazar -, plusieurs spectacles d’artistes et de groupes émergents étaient présentés pendant l’après-midi ainsi qu’en soirée.

Mon coup de cœur musical du Festibière fut le « Dueling pianos ». Ce sont deux grands pianistes, Adam J. Eros et Phil Wiliam, originaires de San Diego. Ils ne jouaient que les demandes spéciales de la part des festivaliers. En d’autres termes, s’il n’y avait aucune demande spéciale, le duo arrêtait de jouer de la musique.

Bref, la 9eédition du Festibière de Québec a été marquée par une ambiance rassembleuse et amicale créée autant par le biais des organisateurs, des bénévoles que des festivaliers.

Crédit photo : Festibière de Québec

Pour ceux n’ayant pas pu se déplacer au Festibière de Québec, l’organisation propose deux alternatives. La première, la cour arrière du Festibière se trouvait à être une terrasse extérieure située en plein cœur du Vieux-Port de Québec. Ouverte durant la saison estivale, elle offre de nombreuses bières de microbrasseries et différents cocktails. Ayant l’eau comme attrait principal, cette oasis est très appréciée auprès de tous, autant des enfants que des plus grands.

Deuxièmement, le passeport « Je bois Local » consiste en la découverte de différentes microbrasseries qui se retrouvent aux alentours de la capitale. Ce passeport fait ainsi perdurer la découverte de bières locales pendant toute l’année. Pour plus d’informations :https://jeboislocal.ca/

 

Crédits photos : Festibière de Québec

-->
Un article de
Gabrielle Beaupré's Avatar
Gabrielle Beaupré

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Le haut à motifs floraux : un morceau passe-partout