Bouffe Style de vie

Récemment, et sûrement avec l’arrivée de la pandémie, le sujet d’insécurité alimentaire a fait apparition dans plusieurs articles, dans les revenus, dans des articles sur le web, à la télévision et partout autour de moi.

Premièrement, l’insécurité alimentaire c’est quoi? La définition de l’INSPQ (Institut national de santé publique du Québec) est : accès inadéquat aux aliments principalement en raison de manque de ressources financières ou d’accès à un système alimentaire durable qui maximise les choix sains.

Ces mots me font mal en dedans, avec mes troubles d’anxiété et de peur du manque. La pandémie a fait ressortir des petites bibittes d’un point de vue alimentaire et savoir qu’un Canadien sur sept déclare vivre une situation d’insécurité alimentaire, ça fait peur!

Moi avec mes garde-mangers qui débordent, mon frigo rempli d’aliments sains et mon congélateur de petits plats préparés santé, je suis loin d’avoir des solutions à court, moyen ou long terme autre que de vous inciter à aller donner quelques denrées dans une banque alimentaire près de chez vous où ces derniers voient leur demande monter en flèche depuis les derniers mois.

Prenons simplement l’exemple de Moisson Québec, qui a pour mission d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant des conditions socio-économiques difficiles, qui s’est vu distribuer deux fois plus de dons pour la même période. Ces chiffres sont alarmants.

En cette période difficile, il est d’autant plus important de se serrer les coudes et de donner au suivant.

Ce qui m’amène à vous parler d’une petite découverte. Je ne peux passer sous silence mon amour inconditionnel pour les livres de Geneviève O’Gleman et son petit dernier : Petit Prix qui propose des choix judicieux à petits prix (le nom l’indique). Plusieurs personnes me mentionnent souvent que manger santé, ça coûte cher, et bien cette nutritionniste démystifie le tout.

Le livre comprend des astuces économiques et des trucs anti-gaspillage (que je faisais pour la plupart déjà). En incluant des aliments de base accessibles et peu coûteux, avec des recettes faciles sans trop d’ingrédients et des solutions de rechange pour s’adapter au contenu du frigo.

plat de courge poivrée farciesource image : Radio-Canada

Bref, des stratégies pour économiser à l’épicerie en intégrant des aliments de saison bon marché. C’est un petit plus pour avoir un souci de moins dans ces moments où les Canadiens et Canadiennes doivent jongler avec des heures en moins ou même une perte d’emploi depuis les derniers mois ou pour les mois à venir.

Allant des entrées aux plats principaux, sans oublier un petit dessert comme cerise sur le sundae, elle apporte une petite touche originale à des recettes bien simples. Avec nos horaires chargés entre la famille, le lavage, le ménage, le travail, le sport, les loisirs, il ne faut surtout pas oublier de bien s’alimenter.

Je manque souvent de temps pour cuisiner des recettes de grands chefs à chaque soir. Par contre, on retrouve ici des recettes simples, sans avoir besoin d’arrêter à l’épicerie et ainsi être à table à temps afin de profiter de petits moments en famille, sans stress ni culpabilité.

Alors à nos chaudrons! On cuisine, on économise, on apprivoise les surgelés, les aliments en conserve avec les nombreuses astuces que l’on retrouve dans son livre!

Bonne lecture.
carrés aux framboises recettesource image : Radio- Canada
source image de couverture : Radio-Canada 
-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Vous avez un message