Faits Vécus

Cette année, je change les fenêtres chez moi. Je commence alors les recherches sur le fameux moteur de recherche Google, pour ne pas le nommer. 

Il semble que la norme dans l’industrie du changement de fenêtres soit de remplir un formulaire en ligne et qu’un conseiller nous rappelle par la suite.

Parfait, alors GO!

Premier retour d’appel. La préposée me dit d’entrée de jeu que mon mari doit faire partie de la conversation… euh! Et si c’est moi qui fait les démarches, et que préalablement, j’ai déjà parlé avec mon mari? Je sais ce qu’il veut et que c’est moi la plus pointilleuse à ce sujet!

D’autant plus! Qui a dit que j’avais un mari!? Je pourrais très bien avoir une maison toute seule comme une grande, ou encore être en couple avec une femme extraordinaire! Qu’est-ce que ça changerait! Sommes-nous en 1921 ou en 2021?

Ça m’a tellement insultée que j’ai dit que ça ne sera pas possible, je ferai le relais avec mon mari. Puis la dame renchérit que c’est la politique ici (je ne veux pas faire de « name dropping » parce que j’ai quand même une conscience). Je lui dis donc que si tel est le cas, je vais aller voir une autre compagnie. J’ai attendu quelques instants pour voir si elle allait rattraper le coût pour lui redire « non merci! ». Ça m’aurait fait du bien. Mais non, il y a eu un blanc et elle a raccroché.

Après avoir passé ma frustration, je me suis calmée et je me suis dit qu’on ne sait jamais ce qui se passe dans la vie des gens.

Peut-être a-t-elle la vie plus difficile parce que c’est une femme et que son patron est vieux jeu. 

Allez, au prochain! À ma grande surprise, cette fois-ci, on me demande que ce soit mon mari qui fasse les démarches! NON, là c’en est trop, je réponds donc du tac au tac au monsieur qui m’a si gentiment rabaissée ; si je n’ai pas de mari, et que c’est ma maison, on fait comment? 

Il a balbutié je ne sais pas quoi et je n’ai même pas voulu perdre mon temps. J’ai remercié le dit monsieur d’avoir pris mon appel et j’ai raccroché.

Mon expérience s’est répétée 5 fois avec 5 entreprises différentes! Jusqu’à ce que je tombe sur un monsieur, très aimable et gentil, qui a pris le temps de tout m’expliquer, même si je savais déjà ce que je voulais et que je sais qu’il faut ajouter une certaine mesure parce que la fenêtre va au-delà du cadre (et l’isolation et les normes de sécurité pour les fenêtres de chambre). Vraiment, il a tout revu avec moi!  Il a été tellement poli et voulait tellement m’aider que j’ai fait comme si je ne savais rien et qu’il m’apprenait tout! GÉNIAL cet homme, qui, soit dit en passant, travaille pour une compagnie dont le mot IDEKA se trouve dans l’adresse Internet.

Tout ça pour dire que ça m’a vraiment choquée de voir qu’en 2021, une femme ne peut pas faire des démarches par elle-même sans la « supervision » de son mari. J’en suis encore choquée et je sais qu’il ne faut jamais dire jamais, mais j’ose quand même le dire, jamais je ne ferai affaire avec une entreprise qui discrimine! 

Source de l’image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Marie-Sophie Reix's Avatar
Marie-Sophie Reix

Accro aux #hashtags, organisatrice d’événements chez Mémorables. Elle aime tout ce qui est glamour, distingué, chic, original et bien sûr #fashionable. Il faut que ça...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

L'ultime liste des randonnées à faire à Québec et aux environs (Partie 2)