Bouffe Faits Vécus

Avec les aventures des dernières semaines, ma vie a été pas mal chamboulée. Ma vie sportive, ma vie amoureuse, ma vie de maman. Il est facile de se sentir déstabilisée et ce fût mon cas. Les mauvaises nouvelles, le stress engendré et ça n’a pas pris de temps que je me sentais dépassée par les évènements.

J’ai eu besoin de me retrouver, de passer du temps de qualité en famille et, surtout, un peu de temps avec mon amoureux, qui ne l’avait pas eu facile en jonglant avec son travail et ses visites à l’hôpital, tout en s’occupant des jumelles. Nous avons la chance d’avoir des grands-parents très présents et je lève mon chapeau, spécialement à mes parents, qui m’ont soutenue durant mes moments difficiles et qui ont passé des journées avec les jumelles à leur donner tout l’amour que je leur envoyais à distance sur mon lit d’hôpital.

Après toutes ces semaines intenses, ils auraient bien pu me dire: « ouf! Là c’est assez, on a besoin de se reposer ». Eh bien non! Ils m’ont proposé de venir, encore une fois, garder pour que je puisse passer du temps avec mon copain. C’est la clé pour garder un couple en santé: avant de devenir quatre, nous étions deux et il faut continuer de s’occuper de ce petit nid! J’ai choisi un bon souper au restaurant pour nous gâter et, surtout, me gâter: la nourriture d’hôpital n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant, on va se le dire!

geneviève à l'espace comtpoir

Quoi de mieux que de retourner aux sources dans sa ville natale. Je voulais essayer quelque chose de nouveau, sans me déplacer au centre-ville de Montréal, sans circulation et stationnement avec toute cette neige et cette pluie qui génèrent des bancs de glace à perte de vue.

Une belle nouveauté à Repentigny: L’Espace Comptoir. Je suis une adepte des activités entourant l’île Lebel, avec ma soeur qui y réside à quelques pas. J’aime m’y rendre pour profiter de ce bel espace en nature. J’ai récemment entendu parler d’un bistro qui avait ouvert tout près, offrant des repas sur l’heure du lunch ou du souper. Un simple regard au menu et la petite foodie en moi avait l’eau à la bouche, alors réservation faite, gardienne réservée: une belle soirée nous attendait!

geneviève asselin-demers et son copain en train de souper

Un petit peu sur leur histoire, parce que ça vaut la peine de s’y attarder: nous avons été directement servis par la propriétaire et son histoire m’a touchée. Elle est native de la ville, tout comme moi, et a toujours eu la fibre de la restauration. Travaillant dans le domaine durant ses années d’études, elle clamait fièrement qu’un jour, elle posséderait un restaurant. Tout d’abord propriétaire d’un bistro/traiteur au centre récréatif de Repentigny, trois ans se sont écoulés avant qu’elle ne trouve pignon sur rue pour le plaisir de plusieurs, avec son menu abordable: son objectif premier afin que monsieur/madame tout le monde y repasse plusieurs fois sans se ruiner. Et c’est le cas: un mardi soir, 18h et le restaurant était bien rempli.

L'Espace Comptoir

Ce que vous pouvez trouver au menu: les traditionnels hamburgers ou, un peu plus wild, à la viande sauvage. Un menu de viandes et poissons, incluant le choix du chef qui varie pour laisser place à l’imagination de la chef Béatrice. Un menu créatif et gourmet qui se renouvelle sans cesse. Une belle sélection d’entrées (englobant plusieurs options de crus et, maintenant que je ne suis plus enceinte, je me permets de me gâter) et que dire de la carte des vins.

Pour terminer sur une petite note sucrée, toujours une belle nouveauté en dessert. Il est important de noter qu’il y a un menu enfant, chose que je ne regardais pas il y a un an, mais, aujourd’hui, j’aime avoir des restaurants qui ont cette option afin de ne pas sortir avec une facture hors-budget pour deux assiettes supplémentaires où les jumelles n’ont que joué avec la nourriture.

Pour notre part, nous avons aimé la totalité des plats servis. En entrée: le gravlax, tartare de boeuf, boule de mozzarella avec ses tomates confites et le fameux crab cake, tout simplement délicieux. Pour le repas principal:  le duo terre et mer pour moi et la morue poêlée et chorizo grillé pour mon copain. Encore une fois, de généreuses portions et le mariage des goûts était tout simplement parfait.

copain de geneviève à L'Espace Comptoir

En résumé, en trois mots: un espace créatif, urbain et gourmet résume bien l’ambiance de ce bistro. On constate rapidement que ce lieu part d’un partenariat entre cousines et que l’ambiance très familiale demeure la clé du succès. Après trois ans, plus de 80% du personnel y travaille encore. Il est même possible d’y voir la propriétaire manger avec ses enfants au minimum une fois par semaine. Bref, de futurs serveurs en formation captivés par la passion de leur mère. Dès que nous avons passé la porte d’entrée, le décor nous a marqué et, déjà, nous savions que notre soirée serait à la hauteur de nos attentes.

Prendre note qu’il est possible de réserver une salle privée pouvant accueillir de 15 à 30 personnes, alors pour tout type d’évènement, cet endroit a tout pour se faire connaître et devenir un incontournable.

Alors sur ce, encore merci à nos super gardiens avertis et la prochaine sortie: un beau spectacle d’humour à la fin mars.

Prenez le temps de prendre le temps. Pour vous, pour votre couple, pour vos ami(e)s. Ça fait du bien à la santé mentale!

Source image de couverture: Facebook – L’Espace Comptoir
-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Un mois plus tard, je suis toujours en appartement