J'en parle souvent, mais nous sommes en train de rénover notre sous-sol en ce moment. Je dis rénover, mais il s'agit surtout de partir de rien et de construire. Et je dis nous, mais la moi enceinte ne fait pas grand-chose point de vue manuel. Il s'agit surtout de mon copain, son père et un ami manuel de son père.

C'est un cliché qu'on entend souvent, que les rénovations sont difficiles pour le couple. On l'entend, oui, mais c'est en étant dans la situation qu'on le comprend vraiment. Ce n'est vraiment pas facile, pour de vrai! Il y a de l'impatience, de l'incompréhension, de petites chicanes inutiles et j'en passe. Ça pèse lourd sur un couple.

Il y a beaucoup de choses qu'on apprend sur le tas, mais, pour d'autres, je crois qu'il aurait été possible de les prévenir. Il faut simplement discuter de certains détails en avance. Donc, afin qu'on puisse tous apprendre ensemble, voici ce que je retiens de nos chicanes et de nos bons coups pendant nos rénovations!

  • Être sur la même longueur d'onde concernant le budget

C'est quelque chose dont nous avions discuté en avance et qui est resté relativement pareil pendant tout le long processus. C'est important de savoir si vous avez les mêmes idées où vous voulez mettre plus et où vous êtes d'accord pour couper. Pour nous, le plancher était important, mais les portes, un peu moins. Nous avons donc fait les compromis aux mêmes places.

  • Discuter de qui prend les décisions

Ceci a été une source de chicane qui est revenue souvent. Comme le père de mon copain a beaucoup aidé, il se retrouvait à prendre des décisions que j'aurais dû prendre. J'ai donc dû rectifier la situation plusieurs fois avec mon chum. N'ayez pas peur de mettre votre pied à terre lorsque vous pensez qu'une situation ne fait pas de sens. Quitte à vous la faire expliquer plusieurs fois. Parfois, un oeil extérieur peut finalement être très bénéfique! Même s'il est de point de vue féminin. Oui, mesdames, ce conseil est surtout pour vous! Ne vous laissez pas avoir parce que vous pensez moins connaître que les messieurs. Votre logique est aussi valide. Et, après tout, c'est vous qui payez l'hypothèque, pas les autres!

  • Faire plusieurs mises au point avant et pendant le processus

Ça peut paraître évident, mais n'ayez pas peur de faire des mises au point tout au long des rénovations. Plusieurs choses peuvent changer et il y a tellement (mais, tellement!) d'imprévus! Cela peut demander un réajustement de l'horaire et du temps alloué à certaines tâches ou même du budget. Vous aurez probablement l'impression que vous ne parlez que de ça. Et ça sera surement vrai. Mais je vous jure qu'en bout de ligne, ça va vous servir.

  • Accepter que tout ne se passera pas exactement comme on le souhaiterait

C'est ben ben plate, mais c'est tellement vrai. Je suis quelqu'un de très anal dans ''tout doit se passer selon le plan établi''. Donc, me retrouver devant autant de changements de direction et de problèmes, ça ne me plait pas du tout! Je travaille encore là-dessus. Plus tôt vous acceptez la présence d'imprévus, mieux vous vous porterez et mieux votre couple ira.

  • Assimiler rapidement le fait que chaque personne ne pense pas de la même manière

Le conseil ultime, selon moi. Mon chum a une manière de faire les choses qui est totalement à l'opposé de la mienne. C'est de là que vient généralement la friction. Je suis d'avis qu'il faut se renseigner avant de faire quelque chose et que, tant qu'à le faire, autant le faire bien la première fois (dans la mesure du possible, évidemment). Mon chum est plus du genre à se dire que ça va bien aller et qu'il va le comprendre au fur et à mesure. Et que si quelque chose ne fonctionne pas, autant le faire à moitié et réajuster le tir plus tard, quitte à tout refaire finalement. Je le répète, grande source de conflits, comme ces mentalités sont totalement à l'opposé. Dans le quotidien, elles se complètent, mais dans une situation où il y a trop de choses qu'on ne peut pas contrôler, elles font des problèmes. Tout le monde doit mettre de l'eau dans son vin et essayer de comprendre la manière de penser de l'autre. Et lorsque ça ne fonctionne pas, une belle marche toute seule pour aérer son cerveau, ça aide aussi!

Source de l'image de couverture : Unsplash

Les plus populaires

Accueil