Bouffe Style de vie

C’est en jasant avec des amis, que j’ai réalisé qu’on ne savait pas trop comment se comporter lorsqu’on est invité à souper. Doit-on apporter un cadeau ? Laisser des sous ? Combien de bouteilles de vin ? Apporter un plat ? Quoi qu’il en soit, ça a bien changé depuis le temps de nos parents. On s’entend qu’il est maintenant inconcevable d’arriver chez quelqu’un les mains vides. Au minimum, on apporte une bouteille de vin. On n’a pas tous la même vision des choses, mais voici une ligne directrice qui vous permettra peut-être de 1- garder vos amis et 2- être invité à nouveau.

souper 1

D’abord et avant tout, si vous êtes invité dans un souper, je vous en prie, avertissez votre hôte si vous avez des allergies ou si vous êtes vraiment difficile.

Il n’y a rien de plus fâchant que de passer des heures à ses chaudrons,  de servir le fruit de son travail et de voir un invité picosser dans son assiette. Lorsqu’on invite des gens à souper, le menu n’est pas nécessairement prédéfini. Il sera beaucoup plus agréable de planifier le repas en fonction des intolérances de ses invités, que d’en apercevoir un du coin de l’œil tout cacher en dessous de ses patates pilées. Aussi, c’est plate de devoir quitter ses invités pour retourner en cuisine préparer quelque chose sur le fly pour la personne qui n’aime pas le lunch. On ruine ce beau moment de qualité avec nos invités.

Doit-on apporter un plat ?

Côté politesse, il va de soit de demander à son hôte s’il veut qu’on apporter quelque chose, lorsque l’on est invité. Sans devenir un «potluck», il peut parfois être gentil d’apporter le dessert ou le fromage. Ça évite aussi le malaise de vouloir laisser des sous et de se faire dire non à la fin de la soirée. Par principe, même si la plupart du temps, la réponse s’avère être négative, il est tout de même gentil de proposer son aide.

souper 2

La fameuse bouteille de vin.

La règle non-écrite de base est d’apporter une bouteille de vin. Toutefois, si vous êtes quelqu’un qui porte bien l’alcool, une demi-bouteille de vin à deux : ce n’est pas suffisant. Assurez-vous de couvrir vos arrières et idéalement, de laisser une bouteille en guise de cadeau à votre hôte. Du moins, c’est ce qu’un budget de gens dans la vingtaine qui ont terminé leurs études devrait permettre.

souper 4

 Doit-on laisser des sous ?

Recevoir peut coûter quelques centaines de $ pour l’hôte qui vous invite.  C’est certain que si le menu tourne autour du homard et du caviar, votre cadeau «d’hôtesse» devrait, selon moi, être à la hauteur.  Bien entendu, on y va selon ses moyens et on considère aussi les moyens de la personne qui nous invite. À chacun son budget ! Lors de souper à la bonne franquette improvisé, ça a moins sa place de laisser un petit 20$ sur le coin de la table. Tout dépend également de votre relation avec votre hôte : ami proche, collègue, parent… On y va au feeling !

 Doit-on desservir et faire la vaisselle ?

Je suis de ceux qui ont une psychose et qui doivent tout ramasser après le repas, lorsque je reçois. Je déteste voir les assiettes crouter sur le comptoir. Toutefois, je ne veux pas d’aide de la part de mes invités. J’essaie de faire le tout en douce. Encore une fois, il est quand même aimable de proposer son aide comme invité, si ce n’est que pour apporter la vaisselle souillée au comptoir. Pif pouf, c’est rincé le temps de le dire et rendu dans le lave-vaisselle.

 Un cadeau d’hôtesse ?

J’ai lu que par définition, un cadeau d’hôtesse devrait être quelque chose qui se mange. Si vous avez un peu de Martha en vous, une belle boîte remplie de biscuits maison peut être une bonne option et ça coûte trois fois rien à confectionner. Si c’est moins votre tasse de thé, une boîte de chocolats, de macarons ou autre petite gourmandise que les hôtes pourront consommer ensemble, une fois que les invités auront quitté peu aussi être un présent intéressant. On aime tous recevoir des petites surprises.

souper 3

Si vous êtes toujours celui qui est invité et jamais celui qui reçoit, il serait grand temps que vous renvoyez l’ascenseur !

À moins que vous soyez un pied en cuisine, vous pourriez tout de même recevoir à la pizz un soir de hockey, qui sait !

Bien entendu, cet article en est un de suggestions. Cela ne signifie pas que pour être un invité de marque, vous devez amener 4 bouteilles de vin, un cadeau d’hôtesse et laisser un chèque en blanc. Choisissez plutôt l’option qui vous convient le mieux. Sur ce, passez du bon temps entre amis, parce que les bonnes amitiés, c’est précieux !

-->
Un article de
Anne-Emmanuelle Cyrenne's Avatar
Anne-Emmanuelle Cyrenne

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Look Jo: Bureau confo