Style de vie

J’ai toujours été une fille spontanée, qui aime qu’on lui propose un changement de plan à la dernière minute ou qu’on l’emmène boire un verre alors que ce n’était pas prévu. J’aime les surprises, les imprévus. Pour moi, un grain de spontanéité, ça ajoute du piquant à la routine de nos vies. Pourtant, depuis mon enfance, j’aime me projeter dans l’avenir et planifier ma vie dans les moindres détails. Ainsi, au cours des années, j’ai appris à connaître les villes où il fait bon vivre au Québec.

Je passe certains de mes après-midis sur Centris à envier les maisons des autres, en me voyant vivre dans tel ou tel quartier. Je me renseigne sur les meilleures villes où élever une famille, celles qui correspondraient à une vie d’éternelle célibataire ou encore celles pour les fêtards, les oiseaux de nuit qui ne se couchent qu’aux petites heures du matin. Bref, je me surprends encore à rêver de ma grande maison avec une belle cour et une piscine, dans un quartier sécuritaire. Aujourd’hui, je partage avec vous les résultats de mes recherches. Je vous présente donc cinq villes où il fait bon vivre au Québec.

Québec

Classée deuxième parmi les 150 meilleures villes où élever une famille au monde, Québec est sans aucun doute une option à envisager si tu désires fonder une famille. Les quartiers comme Charlesbourg et Beauport sont sécuritaires et abordables. On y retrouve beaucoup de parcs, d’espaces verts et d’écoles. Au bord de l’eau et près des forêts, les amoureux de plein air peuvent aussi y trouver leur compte. Elle fait compétition aux plus belles villes scandinaves, qui sont réputées comme étant parfaites pour vivre. Ayant moi-même vécu à Québec pendant 10 ans, je peux affirmer que c’est une ville où il fait bon vivre.

 

Blainville

La ville de Blainville est également classée très haut dans le palmarès des meilleures villes au Québec. Avec ses espaces publics variés et ses services aux familles, Blainville est la ville idéale où bâtir une famille. Elle est personnellement l’une des options que j’envisage pour mon avenir. Il est possible d’y faire de la bicyclette sur une piste cyclable longue de 70 km. Selon Statistique Canada, Blainville est aussi l’une des villes les plus sécuritaires au pays avec un taux de criminalité très bas.

 

Mirabel

Pourquoi vivre à Mirabel ? De plus en plus de jeunes partent s’installer à Mirabel, située près de l’île de Montréal. La ville de Mirabel est d’abord idéale pour les amateurs de ski alpin. La proximité des sentiers de ski des Laurentides est un avantage considérable pour les amoureux de plein air. Encore une fois, cette ville est parfaite pour fonder une famille avec ses espaces verts, ses écoles et son côté sécuritaire. Mirabel est une ville jeune, où on compte en majorité des familles avec de jeunes enfants. Si ça ne suffit pas à vous convaincre, sa proximité avec le centre-ville pourrait bien le faire. Un compromis parfait entre la ville et la campagne.

 

Westmount

En 2019, la ville de Westmount s’est classée troisième parmi les 103 meilleures villes du Canada. Son principal atout est l’esprit communautaire qui se fait ressentir dans toute la ville. Les habitants de Westmount sont très impliqués. D’ailleurs, toujours en 2019, Westmount comptait le plus haut taux d’implication au Canada. N’est-ce pas génial ? Cette ville brille aussi par la culture et les arts, très présents dans Westmount. De plus, l’accessibilité aux soins de santé et aux transports sont tous deux des avantages à considérer lors de votre prise de décision.

 

Sherbrooke

Assez méconnue dans mon enfance, je découvre peu à peu cette belle région du Québec maintenant que je suis étudiante. Reconnue pour son côté festif, la ville de Sherbrooke est aussi idéale pour les amateurs de plein air. Que vous songiez à avoir des enfants ou que vous soyez étudiant, Sherbrooke convient à tout le monde. En effet, à Sherbrooke, tout le monde trouve sa place. Encore une fois, l’accessibilité aux soins de santé ainsi qu’aux transports fait pencher la balance du côté de cette ville d’Estrie. Faire son jogging le matin avec une superbe vue ou aller boire un verre dans une maison d’étudiants : quel vendredi vous convient le mieux ? Tout est possible ici.

 

Je pourrais continuer à nommer des villes du Québec à la pelle tellement nos régions sont belles. Avec plus de 15 déménagements à mon actif, j’ai visité beaucoup d’endroits que j’ai aimés. De La Plaine à Québec, en passant par Saint-Esprit et Sainte-Julie, toutes m’ont émerveillée à leur façon. Aujourd’hui, je n’ai retenu que cinq villes, mais les possibilités sont nombreuses. Mon conseil : n’hésitez pas à prendre des risques en vous éloignant de ce que vous connaissez. Fille de banlieue, je n’aurais jamais pensé aimer un jour habiter à Montréal. Pourtant, j’attends avec impatience mon déménagement. Alors, faites vos recherches sur les villes où il fait bon vivre. Risquez de vous éloigner et prenez goût au bonheur que vous procure la ville faite pour vous !

 

-->
Un article de
Audrey Robitaille's Avatar
Audrey Robitaille

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Au (futur) père de mon enfant, merci à toi - Le Cahier