Faits Vécus

Aujourd’hui, j’ai vécu une situation qui m’a rendue mal à l’aise et ce n’est pas la première fois que ce genre de situation m’arrive. Donc, je me suis dit qu’il est temps que je dénonce les comportements déplacés de certains hommes, car d’autres femmes vivent les mêmes situations et mêmes pires.

Je veux dénoncer ces hommes mal polis qui croient que tout leur est permis. Ces hommes peuvent se trouver n’importe où, au travail, dans la rue, à l’université, sur le web, dans l’ascenseur et dans plein d’autres endroits. Justement, mon expérience d’aujourd’hui s’est passée dans l’ascenseur.

Avant de terminer ma pause de dîner, au travail, j’ai décidé d’aller me chercher une boisson chaude, qui allait me réconforter pour le reste de mon quart. Je prends l’ascenseur dans lequel au début je suis seule et quelques étages plus bas, l’ascenseur s’arrête et un groupe d’hommes entre (ils devaient avoir à peu près 40 ans). Tout était correct jusqu’au moment qu’un d’entre eux décide de m’adresser la parole en me disant « Hey, pretty! ». Sûrement ses intentions n’étaient pas mauvaises, mais je ne me suis pas sentie à l’aise durant cette situation à tel point que je n’ai su quoi répondre, alors j’ai seulement fait un sourire avec ma bouche fermée. J’avais hâte de sortir de l’ascenseur, donc quand on est arrivés au rez-de-chaussée, je suis restée au fond de l’ascenseur afin qu’ils sortent d’abord, mais le monsieur qui m’a parlé au début a dit « non, non, non laissez d’abord la lady sortir ». J’ai pris mes deux jambes et je suis sortie au plus vite pour ne plus ressentir ce malaise.

Cette situation m’a fait penser à d’autres que j’ai déjà vécues à Montréal. Je me rappelle, un été, je marchais près d’un endroit où il y avait plusieurs hommes, je n’ai pas fait exprès, cela était mon trajet pour rentrer chez moi. Tout d’un coup, les hommes commençaient à m’appeler « bella », « beauté », « hey, beautiful ». Est-ce qu’ils croient vraiment que cela me faisait plaisir?

Ou à un autre moment, j’étais au travail et un collègue avec qui je parle rarement et que je ne connais pas vient pour me dire « au revoir » à la fin de la journée de travail et en profite pour me faire un bec sur le front. À ce moment-là, J’AI FIGÉ! Je n’aurais jamais cru figer dans ce genre de situation, mais je l’ai fait. Je ne m’attendais tout simplement pas qu’il fasse cela! Je ne lui ai même pas dit que je n’ai pas apprécié son geste, j’ai juste fait comme si de rien n’était pour faire glisser le malaise. En repensant à ça, cette situation me fâche, car qui est ce dude pour venir dans ma bulle personnelle et me faire un bec sur le front?  On peut également me blâmer, car je n’ai rien fait pour montrer mon mécontentement, mais comment j’aurais su que j’allais figer? Chaque personne réagit dans cette sorte de situation différemment et on ne peut jamais prédire une réaction, car on ne pense pas qu’on va se retrouver dans ce genre de situation. Aussi, on n’apprend pas à comment réagir à ce genre de situation à l’école, du moins pas moi.

Je peux me considérer comme chanceuse, car certaines femmes vivent des situations pires que cela. Ça n’empêche pas que cela n’enlève pas le mal des situations que j’ai vécues. Il est important de ne pas rester silencieuse et de dénoncer ces hommes mal polis et qui ne savent pas le savoir-vivre en société. Ce n’est pas parce qu’il y a une femme devant toi que cela te donne le droit de l’appeler « pretty » ou « bella », ce n’est pas ton animal de compagnie ni un objet, aussi retiens-toi pour ne pas lui faire un bec, même si tu en as envie, car rien ne te garantit que l’autre personne le veut aussi. Si tu es un homme et tu veux donner un compliment à une dame, il y a une façon de le verbaliser. Je sais qu’il y a des hommes qui subissent des situations pareilles, mais mon texte se penche sur une autre problématique et c’est celle que j’ai personnellement vécue. Les hommes, gérez-vous! Les femmes ne restez pas silencieuses, si vous êtes malaisées par une situation, verbalisez-le!

féminisme, stop le malaise Source de l’image: Pixabay
-->
Un article de
Marie-Charlette Mfera's Avatar
Marie-Charlette Mfera

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

C'est un nouveau départ!