À mon premier vrai french, il y avait une chanson. À mon bal des finissants, il y en avait une autre. À chaque nouvelle session d’école, il y en a une nouvelle qui teinte ma rentrée. Je dirais même que pour chaque période de ma vie, il y a une chanson qui y est rattachée. C’est ma façon de lier tout ce qui peut m’arriver de bien ou de mal dans ma vie. Chaque fois qu’on me remémore un moment important, ou même un souvenir complètement banal, je me rappelle précisément de ce qui jouait; et j’ai toujours cru que ça faisait de moi une personne bizarre.

En même temps, cela a quelque chose de tellement fort, la musique. Son pouvoir de réconfort, j’le trouve comparable à une soupe Lipton après une journée de ski. Parfois, t’as seulement besoin d’une Charlotte Cardin qui te chantonne une ou deux chansons dans les oreilles pour te rappeler qu’il n’y a pas juste toi qui trouve que l’amour, c’est compliqué. Ou bien d’une playlist ben ben funky pour t’aider à passer par-dessus le trafic matinal avec un sourire étampé dans l’visage. C’est bon pour l’âme, c’est tout.

écouteurs, musique, réconfort, chanson, froid
Source: Pixabay

La musique, ça a ce pouvoir de mettre des mots, les bons, sur les émotions que t’es incapable de décrire, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Ça te suit partout. C’est comme si quelqu’un te regardait aller à temps perdu et décidait de s’inspirer de tes états d’âme pour écrire des mélodies. La musique, ça réussit chaque fois à mettre le doigt sur tes p’tites cicatrices ou bien à t’accompagner harmonieusement dans tes joies incontrôlables. Tu sais, le feeling que ça te fait à l’intérieur quand il y a cette chanson qui commence à jouer dans une soirée, ou bien quand James Bay réussit à te faire brailler dans ton auto après une grosse semaine? C’est ce qu'il y a de surprenant, de passionnant dans le monde de la musique. Ça te saisit un peu et après tu trouves ça beau de voir que quelqu’un est capable de t’atteindre comme ça; de voir que c’est possible d’influencer tes humeurs avec autant d’agilité.

Et quand tu trouves la bonne mélodie, les bonnes paroles, ça te fait du bien de réaliser que tu n’es pas la seule à vivre ces choses-là. Des émotions tellement vraies, tellement ressenties. Ensuite, tu regardes autour de toi et tu remarques tout ce que ça apporte aux autres aussi.

Ça te fait réaliser que tu n’es pas seule, point. Pis ça, c’est rassurant. Aussi rassurant qu’une meilleure amie qui te dit «j’comprends exactement c’que tu vis.» C’est tout aussi doux pour le cœur.

Les chansons ont été créées pour tout le monde, mais au final, elles sont toutes vécues différemment, et pour des raisons différentes. Et c’est ça qui est beau.

Les plus populaires

Accueil