J’ai partagé un moment orgastique avec des centaines d’inconnus… J’ai été conquise alors que je ne m’attendais à rien. Aucune attente…  On m’a challengée ; étais-je « game » d’aller rejoindre un fabricant de patinoires en plastique, plutôt canon, pour écouter un spectacle ? Mets-en que je l’étais.

Il m’a invitée à aller assister à une prestation de Nick Cave.

J’ai dit oui sans même savoir qui était l’artiste. C’est après avoir accepté que je l’ai googlé ; hummm mouin… J’avais peut-être accepté trop vite. Mais c’est en goûtant qu’on sait si ça goûte bon, en écoutant qu’on se laisse conquérir.

J’ai eu un coup de cœur musical, j’ai été séduite par la voix d’un homme dont je n’avais même jamais entendu le nom. Quel puissant organe il a !!! Un mélange sous-entend une édulcoration, mais dans son cas, c’est tout le contraire. Il est, lui, complet… Une addition de Léonard Cohen, de PJ Harvey et de Neil Diamond. Une voix puissante, chaude, enveloppante. Pourquoi alors n’en avais-je jamais entendu parler ?

J’ai vu tout un tas de shows dans ma vie. Vraiment beaucoup de spectacles et à plusieurs endroits sur la planète. Je tiens un journal depuis toujours et je me suis laissé tenter l’année précédant la pandémie de calculer à combien de spectacles j’avais assisté dans les 12 mois antérieurs. Je suis arrivée au total de soixante-quatorze shows ; musique, humour, magie, danse, théâtre…  Artistes de toutes sortes, certains de talents, d’autres moins…

Je comprends que tout est question de « timing », que les opportunités se saisissent ou glissent entre nos doigts. Mais je trouve infiniment désolant qu’une telle voix ne soit pas connue à la hauteur de ce qu’elle dégage. Non seulement je crois que Nick Cave mériterait d’être connu de tous, mais le contraire est plus vrai encore, nous méritons tous d’être bercés par un artiste tel que lui…

Hier j’ai été conquise par une grande voix, par des mots gorgés de sens, profonds…

Hier l’estampille de sa voix puissante m’aura convertie. Hier j’ai été privilégiée de pouvoir l’entendre, et j’ai eu l’impression à certains moments d’assister à autre chose qu’à un spectacle de musique, l’impression que la musique servait de vecteur à un message plus grand encore que celle-ci.

En jetant un œil à son public, j’ai senti que nous partagions tous ce même sentiment de béatitude, d’euphorie. J’ai été privilégiée, ce soir-là, d’être assise devant lui et qu’on m’ait invitée à l’entendre. Merci la vie…

Certains coups de cœur se gardent précieusement au creux de la douceur d’un corps. Certains autres doivent être partagés… C’est le cas de la chanson « Ghosteen », vibrante, forte et troublante… À écouter en boucle… 

Une exposition pour les curieux

Ce portrait de l'artiste musical australien a su piquer votre curiosité ? Ça tombe à point, l'artiste, suite à la conclusion de sa tournée, lance l'exposition atypique Stranger Than Kindness, dès le 8 avril à la Galerie de la Maison du Festival à Montréal. L'exposition traite de son oeuvre, de son passé et de son présent et présente, entre autres, une reconstruction de son bureau personnel.

Image de couverture par Getty Images via NME

Les plus populaires

Accueil