Style de vie

Trouvez-vous que plus on date, moins datable on devient? On rencontre un bel homme avec une belle personalité, ça clique et un jour BOOM, un drapeau rouge ici, un autre là et on est de retour à la case départ. Notre génération est littéralement (dans mon livre en tout cas – bonjour la pessimiste) une catastrophe en terme de relations et on a l'impression d'être sur le point d'extinction. 

Dater fait chier! 

Et j'ai vraiment l'impression que mon chien est mort. It's that bad! 

source: giphy.com

Nous sommes présentement coincés dans un cercle vicieux. Rares sont les gens qui veulent s'établir, ou du moins le dire dès le départ par crainte de paraître too much. Leur/notre alternative? Garder ça bin simple et désinvolte. Par contre, ma question reste… comment vouloir garder les choses simples rend ce concept si compliqué au final?

Parce que c'est la vie. Point à la ligne.

"Let’s just see how things flow" veut habituellement dire dans mon dictionnaire:  "flow your way into my bed". Ah bin la chanceuse, un autre! Ou peut-être que c'est le type de gars que j'attire… va savoir! 

T'as probablement été dans le même bateau fille, et saches que tu n'es pas la seule dans cette situation. La situation de jouer à ce jeu. Être célibataire est bien plaisant, ne vous méprenez pas, mais si j'ai appris une seule chose durant ma petite vie de dateuse au courant des 5 dernières années… tout passe par l'honnêteté. C'est primordial. Ou sinon tu vas être prise dans un tourbillon de marde, crois-moi.

Pourquoi ne pas lui dire ce qui trotte dans ta jolie petite tête?

Plus facile à dire qu'à faire évidemment. 

T'as peur que si tu mets ton pied à terre, le gars que tu fréquentes va littéralement arrêter de te parler et de te voir. C'est malheureusement une chance à prendre, mais au moins tu auras éviter une douleureuse peine d'amour au final. Tu devrais toujours savoir avant de t'embarquer dans quoi que ce soit si ces mind games vont te déranger ou que si il y a trop de confusion, de tirer les choses au clair et de décr*sser de cette relation toxique si c'est le cas. 

De plus, saviez-vous que lorsque nous, les filles, au moment de l'orgasme, l'hormone stimulée est la même que lorsque l'on tombe en amour... Ça part pas bin notre affaire… maintenant on le sait pourquoi.

Source: giphy.com

Par contre, ceci n'est pas, aujourd'hui, le sujet de ce billet thérapeutique. Les filles ne sont pas toujours celles qui vont être blessées durant une relation occasionnelle. Certaines veulent garder les choses simples juste un moment dans le but de faire un vide dans leur vie, recommencer à zéro, et sont actuellement en train de "go with the flow" et si c'est le cas… chapeau les filles! 

D'autres vont se retrouver le coeur brisé en mille morceaux en espérant que leur prétendant change d'idée et veulent quelque chose de plus sérieux… tsé le fameux chevalier au cheval blanc: ce bonhomme-là! 

Ça n'arrive quasiment pas dans la vraie vie… Arrête de faire l'autruche et fais-moi plaisir… ONTO THE NEXT ONE!

Et il y a des filles comme moi. 

Les indécises.

 

source: giphy.com

La fille qui en a vu de toutes les couleurs. Qui a voyagé un peu partout, a rencontré plein de gens, assez pour dire ce qu'elle aime et n'aime pas dans une relation. Une fille qui serait prête pour quelque chose de sérieux mais en même temps, un fling amoureux saisonnier ne la dérangerait pas. UNE FILLE QUI A BEAUCOUP À DONNER ET QUI A ÉNORMÉMENT DE POTENTIEL. Assez charmeuse pour garder sa vie intéressante et indépendante pour ne pas sembler désespérée. Par contre, où est la maudite limite… QUAND ET OÙ DEVRONS-NOUS ARRÊTER?

Est-ce qu'on est si nonchalante simplement parce qu'il n'y a rien de mieux qui se passe dans notre vie ou qu'on a justement PAS LE TEMPS de consacrer notre énergie dans quelque chose de plus organique?

Je crois que c'est un mélange des deux. Ce n'est pas un secret si je vous dis que dater est littéralement une tâche ardue. On connait tous la game et en même temps, je crois que personne ne comprend et connait les règles à 100%. Comme si un simple concept était devenu, avec le temps, un casse-tête à défaut d'une petite omission du code d'honneur… l'omission de l'honnêteté fut le moment où Cupidon a balancé les mains dans les airs disant "f*ck this sh*t", nous laissant, le commun des mortels dans la vingtaine à jouer à la game qui est pas mal moins le fun qu'une partie de Mario Kart au Nintendo 64: dating game.

bildschirmfoto-2016-10-07-um-13-43-02

Source: Buzzfeed.com

Je suis juste reconnaissante d'avoir ma gang de filles, car eh boy, qu'est-ce que je ferais sans elles. Je deviens une psy et parfois les rôles sont inversés. Et aujourd'hui, je dédis ce billet à vous, mes chères soeurs, déesses marchant sur cette terre. 

Nous les filles sommes un spécimen assez épatant merci. On s'encourage les unes les autres et vous m'inspirez. Oubliez le focus group… Vous avez besoin d'envoyer un sext ou une phrase passive agressive à votre prétendant et croyez-moi que votre squad arrive avec sa A-Game pour créer la ligne du siècle. Ces filles sont là pour nous remonter le moral, stalk les ex du gars et lui aussi en même temps -non mais on va se le dire, elles font pas la job à moitié-, nous payent des verres quand on feel pas et même nous poussent à être audacieuses par moment. Elles nous donnent du tough love: nous rendent forte pour prendre le courage à deux mains et terminer la relation avec le gars X, car au fond, tu le sais que c'est la meilleure chose à faire mais tu devais l'entendre de l'extérieur avant de l'accepter.  

La conclusion est la suivante: avant de raconter tous les details de votre prétendant à vos copines… demandez-vous ceci… Comment vous sentez-vous par rapport à lui et à cette situation?

C'est une chose d'être honnête et de dire ce qui nous passe par la tête, c'en est une autre d'être en complète synchronisation avec soi-même et de faire confiance à votre instinct. De plus, comme dirait une de mes bonnes amies: "Si tu peux tout dire à tes copines à propos de comment tu te sens face à ce gars, pourquoi ne pas lui dire?"

J'imagine que si nous étions honnêtes envers nous-mêmes… peut-être que notre génération ne serait pas aussi dans la merde qu'on le penserait actuellement… Juste une idée. 

*Je ne suis ni une professionnelle de la santé ou de relations, Carrie Bradshaw ou proche d'avoir un book deal. Ce que j'écris ici est à prendre à la légère; ce n'est que mon humble opinion.*

bildschirmfoto-2016-10-07-um-13-46-30

Source: hypable.com

Photo de couverture: manrepeller.com

-->
Un article de
Nadia Aubin's Avatar
Nadia Aubin

Nadia est la petite linguiste de l'équipe qui traduit les articles pour notre alter-ego The Booklet. Parlant 5 langues, notre traductrice est passionnée de voyages...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Regards, une pièce de Séverine Fontaine.