Vie de bureau

Êtes-vous comme moi? Je travaille mieux en équipe que seule.

Cela fait longtemps que je le sais. Comme vétérinaire, même quand je connais bien un sujet, j’aime entendre mes collègues en parler. Ça me permet de voir le sujet sous un autre angle, de m’améliorer, d’évoluer.

Le bien-être animal et la satisfaction de mes clients sont mes plus grandes motivations.  Dernièrement, une collègue vétérinaire d’une autre clinique, la Dre Annie Cantin qui travaille chez Passionimo, est venue nous rencontrer mon équipe et moi. Elle est venue échanger avec nous sur sa façon d’expliquer aux clients ce qu’est la maladie de Lyme transmise par les tiques, les risques qui y sont liés et comment protéger les animaux.  C’était une discussion ouverte, une causerie enrichissante. Mon équipe, qui est composée de médecins vétérinaires, de réceptionnistes et de techniciennes en santé animale, a échangé avec elle sur le sujet et nous nous sommes inspirées les unes des autres. S’il est vrai que nous sommes bien informées sur le sujet et que nous avons suivi des formations comme celle de parasitologiste qui enseigne aussi aux étudiants en médecine humaine, l’aborder sous forme de discussion ouverte était stimulant.

madame assise sur un comptoirSource image: Lucie Hénault

Ensemble on est meilleurs

J’aurais pu donner cet atelier moi-même à mon équipe.  Dre Annie Cantin a quelques années d’expérience de plus que moi, mais elle a le même diplôme de médecine vétérinaire que moi.  Pourtant, elle a abordé le sujet de la maladie de Lyme sous un autre angle, avec d’autres mots. Ce lunch-causerie m’a rappelé l’importance de la collaboration.  Même si on connait bien un sujet -je ne compte plus les fois où j’ai expliqué cette maladie, fait des chroniques à la radio et écrit des articles concernant les tiques, prendre le temps de s’asseoir et d’en discuter ouvertement avec une de mes pairs m’a permis d’enrichir ma façon de faire. Cette collaboration me prouve une fois de plus à quel point les échanges sont précieux et comme je suis choyée d’avoir des équipes si collaboratives.

Je suis certaine que c’est ainsi dans plusieurs autres domaines et que d’autres se reconnaitront dans mon texte.  Même quand on connait bien un sujet, même quand on se sent à l’aise de l’expliquer, on gagne souvent à échanger avec un ou une collègue.  Ce n’est pas faire preuve de faiblesse, c’est au contraire un grand signe de maturité et de respect envers sa profession et envers ses clients.

De mon côté, mes clients méritent le meilleur de ce que j’ai à offrir comme médecin vétérinaire. Me défier sur ma façon de vulgariser les sujets et bien les expliquer à mes clients fait partie d’une discipline que je m’impose.

Merci à Dre Annie Cantin pour ce lunch and learn.  À vous tous, je souhaite des échanges aussi enrichissants dans vos domaines respectifs.

Source image couverture: Unsplash
-->
Un article de
Lucie Hénault's Avatar
Lucie Hénault

Guidés par notre passion pour les animaux, nous formons ensemble un réseau de médecins vétérinaires engagés. Regroupés sous la bannière Passionimo, collectivement et dans chacune...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Trucs pour un déménagement des plus efficace