Dommage qu’à l’écrit on ne puisse annoncer en grande pompe un truc qui décoiffe. Des roulements de tambours ou une trompette royale auraient si bien déroulé le tapis rouge à ma présente découverte. C’est même digne d’un bulletin de nouvelles spécial. Donc attention, je me prépare à lancer LA bombe du siècle : l’homme idéal existe!

Je sais que depuis le début des temps on l’espère et on le cherche désespérément. Même qu’on essaie de le fabriquer en modelant un homme «existant» vers un idéal de perfection. C’est plutôt difficile à croire, mais j’ai la certitude absolue de l’avoir trouvé!

Bon, il va de soi que nous avons toutes en tête notre propre version de l'homme idéal et que, évidemment, tous les goûts sont dans la nature. Mais à celles qui lisent ce texte et qui recherchent l'homme idéal, je vous dis de continuer votre quête, des mois ou des années même, car vous le trouverez enfin.

Pour être honnête, je n’avais jamais pensé jusqu’à tout récemment que l’homme idéal pouvait exister. J’avais plus en tête le petit proverbe facile «Chaque torchon trouve sa guenille». Je me disais qu’on arrivait à trouver un mec dont les qualités nous allument et pour lequel les défauts ne nous horripilent pas trop. J’ai d’ailleurs toujours fait confiance au premier 30 secondes pour savoir si un homme me plaisait ou non, puis venait le torchon. Ça m’a toujours bien servi auparavant. 

Peut-être n’est-ce que la version 2021 du fameux «Ce n’est pas toi c’est moi» qui sert d'excuse à plusieurs quand il est temps de mettre un terme à une relation amoureuse. On ne veut pas blesser l’autre, on veut garder la face en rompant de façon short and sweet, alors on sort cette phrase de notre poche arrière et le problème est réglé. Donc, maintenant pour dire que ça ne fonctionnera pas à quelqu’un, on a qu’à lui donner la liste des critères de notre homme idéal pour qu’il réalise que malheureusement, ce n’est pas lui. Ça pourrait marcher, ça?

Tranche de vie : j’ai rencontré plusieurs mecs via un site de rencontres. Que cela ait fonctionné ou non (je n’ai rencontré mon homme idéal que ce matin), aujourd’hui les hommes semblent tous avoir leur femme parfaite en tête, ou devrais-je dire les critères spécifiques de leur femme idéale. Pour certains, le physique est la seule chose qui compte. D’autres la veulent intelligente, bonne ménagère, sportive, pas jalouse, indépendante financièrement, etc. Certains la souhaitent libre, alors que d’autres veulent absolument tout faire avec elle. Certains les aiment grandes et blondes, d’autres petites et brunes. Bref, en 2021, plusieurs ont leur idéal et s’y tiennent.

Les papillons du début? Au diable les insectes si la femme idéale se présente à eux. Elle a un condo en ville, roule en Mercedes, a un super boulot, mange végé et pêche le doré, MAIS, le «mais» ici est important, ce n’est pas grave si elle n'a pas l'ombre d'une personnalité intéressante, qu’elle pue du dessous de bras ou qu’elle n'a pas de vocabulaire. Qui s’en soucie de toute façon si elle a tous les critères idéaux de base. Le reste, on va faire avec. 

Pour suivre la vibe, j’ai décidé de faire la liste des critères de MON homme idéal. Il est grand, a de solides épaules, des yeux pétillants, une barbe, le body de Jason Momoa, des lèvres charnues, parle plusieurs langues, est érudit, courtois, bien élevé, aime les musées, bouquiner au lit le dimanche matin, refaire le monde autour d’un bon gin, voyager, il est aussi ouvert sur le monde, il est prêt à m’enseigner ce que je ne sais pas, il veut en apprendre plus avec moi et il respecte mon besoin de liberté tout en étant mon amoureux.  Voilà MON homme idéal.

Liste en tête, je suis allée à la rencontre d'un candidat potentiel pas plus tard que ce matin. Ça faisait déjà plusieurs mois qu’on s’écrivait à la volée, puis il m’a relancée à la suite d'une vidéo que ma fille a partagée d'elle et moi. C’est un ami proche d’une amie. Un ami tellement proche qu’il allait dîner avec elle et son mari ce midi. Elle m’a parlé de lui aussi. Deuxième roulement de tambours…Watatatow!

Marocain, mesure six pieds, est beau comme un dieu, a des yeux bruns allumés, une barbe comme je les aime, fait du vélo, de la planche à pagaie, du soccer, de la course, parle couramment six langues (six!), il a habité partout dans le monde, à un loft au vieux port de Montréal, possède une maison avec piscine et spa à Blainville en plus d'un voilier accosté en Grèce où il va chaque année, est ingénieur avec une superbe carrière, partage son temps entre Montréal et l’hôtel PUR de Québec, aime visiter les musées, a envie de m’apprendre à jouer au soccer, tient les portes, est courtois, doux, un vrai gentleman. Bref, il est mon homme idéal et bien plus encore…

J’ai passé un avant-midi unique avec lui. C'était une rencontre riche, enrichissante, stimulante…mais sans papillons au ventre. Sans le chercher, j’ai toujours eu en tête un idéal masculin et c’est lui, mais je ne le reverrai pas, même s'il m’a déjà relancée deux fois. Je ne le reverrai pas parce que je n’ai pas eu envie que sa main frôle la mienne, que sa cuisse s’attarde à la mienne, qu’il me prenne dans ses bras ou qu’il m’embrasse. Aucune chimie.

Je sais avec une certitude quasi divine que notre homme idéal existe et je suis privilégiée de l’avoir trouvé. Toutefois, le mien est déjà une histoire terminée. Parce qu’aucun papillon n’est venu me titiller le cœur, ce qui me laisse pantoise. Aurais-je dû essayer avec lui dans l’espoir que…ou dois-je continuer à chercher un homme imparfait qui éveillera en moi un raz-de-marée plus grand encore que ne pourrait le faire l'homme idéal? Alors à tous ceux et celles qui cherchent leur personne idéale, continuez, vous finirez par la trouver.

Source image de couverture : Unsplash

Les plus populaires

Accueil