Style de vie

Les examens viennent de se terminer. Quelques jours de repos du travail? Enfin du temps libre! Mais le confinement, plus sévère depuis quelques semaines, laisse peu de place pour en profiter. Netflix, Prime, Crave, Disney +: ils te blasent tous, car tu es le.la champion.ne de ces services de diffusion en continu que tu connais par cœur maintenant.

Alors quoi regarder? C’est probablement une belle occasion de retomber en jeunesse et de visionner à nouveau des émissions tel qu’on le fait aujourd’hui. En voici quelques-unes qui vous donneront des idées.

Radio Enfer

L’émission qui a marqué toute une génération. Qui ne voulait pas être ami à l’école avec Carl Le Cat Charest et faire partie de son groupe de radio? Ou sortir avec Maria? Faire les devoirs avec Camille? Mais surtout, qui ne voulait pas s’inscrire à l’école secondaire où toutes ces aventures se passaient et être un membre de ce merveilleux gang d’amis? Nous  pouvions tous facilement s’identifier à un des personnages de cette émission culte québécoise qui nous faisait réaliser que l’école, ça pouvait être vraiment cool.

Minifée

Le manga par excellence pour ceux et celles qui ont eu la chance de la voir sur écran, avec une des chansons thèmes les plus entrainantes de tous les temps.

Minifée ! Minifée !

Depuis qu’on la connaît

On ne s’ennuie jamais

Avouez qu’c’est pratique

D’avoir une amie magique

Bien avant Harry Potter, Minifée (ou Sally) avait envahi nos écrans. Et d’une manière tout à fait adorable: afin de ne pas perdre ses deux amies terriennes de sa vie, Minifée, petite sorcière, décida d’abandonner sa couronne de future reine et sa famille afin de rester sur Terre. Au prix de perdre tous ses souvenirs de sa vie passée, mais tout en gardant ses pouvoirs. L’amitié à son plus fort!

Astro le petit robot

L’autre manga qui était difficile à rater. Astro le petit robot était quelque part le Superman des petits enfants, qui combattait les criminels sans relâche. Un petit robot aux allures d’un enfant, produit d’expériences scientifiques nous rappelant étrangement celles faites par le professeur Frankenstein, mais dont les motivations sont celles d’un père qui ressemble en plusieurs points à Geppetto le père de Pinocchio. Astro c’est aussi quelque part, bien avant les autres, une émission pour jeunes qui leur permettait d’entrer en contact avec le monde des robots et des machines, le petit Astro étant l’interface adorable entre les deux mondes.

Les Mystérieuses Cités d’or

Pour les petites et petits cracks d’histoires à la recherche d’aventure, c’était l’émission par excellence qu’il ne fallait pas rater! Alors que les adultes partaient à l’aventure avec Indiana Jones, les jeunes, avec joie, se lançaient avec le petit Esteban à la recherche des Mystérieuses Cités d’or. Les émissions, fruits d’une collaboration franco-nippo-luxembourgeoise, se passaient au XVIème siècle, lors du Siècle d’or espagnol. Tous les ingrédients étaient réunis: les grandes expéditions, la découverte du Nouveau Monde et la quête des légendaires Cités d’or. La production était adroitement menée. Et comble de tout: tu peux retrouver tous les épisodes sur YouTube.

Les Intrépides

Si tu appelles au secours sans jamais perdre un instant, les Intrépides accourent, on est toujours présents!

Une autre des émissions cultes au Québec. Rares sont les émissions, autant pour les jeunes que pour les adultes, qui nous ont donné le sentiment qu’être un héros était quelque chose à notre portée. Tous, nous nous sommes imaginés un jour pouvoir aider Jessica et Lorànt dans leurs missions! Deux jeunes adolescents animant une émission pirate radio, venant en aide aux jeunes qui demandaient de l’aide en leur donnant soit des conseils ou bien en participant à des missions aux péripéties multiples. Et ce sans que les parents en sussent quoi que ce soit.

Touftoufs et Polluards

Une émission précurseur pour son temps? Il serait probablement bien de la remettre à l’ordre du jeu vu les impacts environnementaux qui menacent de plus en plus notre planète. Touftoufs et polluards était une émission pour jeunes (et même pour les adultes d’ailleurs, ça ne pouvait leur faire du mal) qui avait pour but de sensibiliser la jeune génération sur les impacts sur la faune et la flore qu’engendraient leurs comportements malsains, incarnés par les Polluards. Les Touftoufs devaient alors trouver des moyens ingénieux pour contrer leurs divers plans machiavéliques.

Maya l’Abeille

Je parle ici de l’ancienne version, et pas de la nouvelle. Cette série télévisée germano-japonaise possédait un synopsis des plus simples: Maya, une petite abeille, tout juste sortie de son alvéole, ne voulait que découvrir le monde et de voir comment c’est ailleurs. Et elle le fit avec ses amis Max le ver de terre, Alexandre la souris et Flip la sauterelle. Aussi simple que ça, et ce pour son bonheur et celui des jeunes qui la suivaient avidement à la télé, partageant avec la petite abeille ses voyages et ses rêves. C’est beau la jeunesse.

Et la liste est longue…

Puis si tu arrives à passer au travers de cette liste, il reste toujours Passe-Partout, Vazimolo, les Oursons volants, Enfanforme… ce ne sont pas les choix qui manquent!

source image de couverture : Facebook  
-->
Un article de
Nabil Belhassen's Avatar
Nabil Belhassen

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Dash & Lily: La série Netflix à écouter avant les Fêtes