Faits Vécus

Il vous est sûrement déjà arrivé de croiser ou de connaitre une personne qui sort du lot des rencontres quotidiennes usuelles et qui vous semblait animée d’une énergie infinie. Le genre de personne qui vous semble plus connectée au monde environnant, plus joviale même dans les journées grises, plus humaine même dans les situations négatives et plus sereine face aux aléas de la vie. Celles aux regards vibrants, aux sourires contagieux et aux ondes envoutantes qui vous amènent à vous déposer dans l’instant présent par leur seule présence. Chez ces gens, vous pouvez sentir la flamme qui les anime pratiquement venir vous réchauffer tellement qu’elle est grande. Ces individus uniques, marquants, plus sensibles et authentiques qui font de ce monde un meilleur endroit pour vivre.

Que ce soit l’inconnue qui vous sert votre café à tous les matins les yeux remplis de bonheur qui vous donne espoir qu’aujourd’hui sera une meilleure journée, que ce soit l’ami sensible qui répond présent quand vient le temps de plonger à vos côtés dans votre détresse humaine pour se brûler les ailes avec vous pour venir vous épauler, ou bien la personne qui agit par passion, animée d’une énergie contagieuse provenant de son implication dans une cause plus grande qu’elle-même pour le bien des autres, professionnellement ou de façon totalement altruiste, le monde est rempli de ces anges aux visages humains. Des êtres de chair, de sang, mais surtout de cœur et de grandeur d’âme.

ballon femme bonhomme sourireSource image: Pexels

C’est à tous ces porteurs de lumière que je m’adresse aujourd’hui, ainsi qu’à tous les autres, pour remercier les premiers du bon qu’ils donnent jour après jour et pour conscientiser les seconds de l’importance de cultiver l’art du beau, du bien. Suite à plusieurs discussions, lectures et observations, je me rends compte que ce type d’humains qui peuvent nous sembler dotés de pouvoirs spéciaux ne sont en fait que des gens qui font le choix, matin après matin, de voir le monde avec une lunette au teint plus rosé. Par leur expérience de vie, leur personnalité ou bien les épreuves surmontées, ils ont appris que le négatif est une tendance naturelle à la condition humaine et que seul le positif à outrance peut rétablir la balance en leur faveur.

Il ne s’agit pas de se voiler la face devant les difficultés, ni de fuir ses responsabilités quand les choses se corsent, mais plutôt de vivre consciemment dans la réalité en choisissant de quoi se nourrir mentalement et spirituellement. Ceux-ci ont appris à cesser de focaliser sur leurs manques, leurs malheurs et leurs blessures pour se focaliser sur leurs bénédictions, leurs forces, sur le bien, le joli, le gentil, sur l’essence de la vie quoi! Il y aura toujours de la souffrance, de la tristesse, de la noirceur et des moments plus difficiles dans la vie, mais cette dichotomie entre le bien et le mal, le bonheur et l’apathie, à toujours exister et elle fait partie intégrante de l’aventure humaine de la vie sur terre, mais avec le temps, certaines personnes acceptent ce fait et investissent leur énergie à profiter du bon au lieu de broyer du noir.

Certes, malheureusement diront certains, nous sommes dotés de la capacité d’être conscients de notre existence, contrairement aux animaux, ce qui nous semble parfois pénible, mais très heureusement, nous pouvons également profiter pleinement et consciemment de toutes les belles choses que nous offre le monde. Amitié, famille, paysages, bons petits plats et toute une multitude de raisons de s’extasier existent et il n’en revient qu’à nous de les saisir. Beaux gestes, doux sourires et petites attentions. Moments de détente, états d’esprit positifs et sentiment de légèreté, voilà d’excellentes expériences qui nous font remercier le ciel d’être en vie.

soleil forêt rayons lumièreSource image: Pixabay

Combattre le négatif envahissant qui semble partout en cette ère de surinformation, sentiment alimenté par la surexposition à la violence, aux désastres écologiques et à toutes autres catastrophes, et, cela, en temps réel (merci la technologie) doit se faire personnellement. Il s’agit du travail de tous et chacun de choisir quoi lire, quoi écouter, de quoi discuter et sur quoi investir son temps limité d’une journée. Votre état de l’instant reflète ce de quoi vous vous nourrissez. Les médias sociaux peuvent s’avérer super quand vient le temps de partager des bons moments avec nos proches, mais vite, on peut s’abreuver de manière insatiable de négatif provenant des mauvaises nouvelles, se laisser affecter par la vie des autres qui semble tellement vive en comparaison à notre vie qui, sur le coup, semble fade et sans éclats. Faisons le choix de s’alimenter de choses qui contribueront à faire de nous des personnes plus heureuses, plus sereines, plus présentes.

Efforçons-nous tous de tenter de pratiquer au meilleur de nos capacités la bienveillance, la gentillesse, la reconnaissance et la gratitude, car notre monde en a grandement besoin. Soyons, nous aussi, des porteurs de bonheur, des lumières, comme ces êtres spéciaux dont je vous ai parlés précédemment, et tentons, nous aussi, de briller un petit peu plus à chaque instant pour venir réchauffer un cœur, apaiser une âme en peine ou bien simplement mettre une touche de bonne humeur dans la journée d’un simple inconnu.

-->
Un article de
Jonathan Lépine's Avatar
Jonathan Lépine

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Pourquoi tu dois écouter Sans filtre Podcast