Style de vie

Saviez-vous que la troisième raison la plus souvent évoquée pour abandonner son animal de compagnie est la venue d’un bébé ? Les futurs parents veulent si bien faire et ils entendent tout et n’importe quoi au sujet de la grossesse et des chats. Des gens pourtant bien intentionnés leur recommandent de se départir de leur chat. Je vous propose donc de vous démêler et surtout de vous rassurer.

La toxoplasmose

Toute l’inquiétude vient de la possible transmission de la toxoplasmose, un protozoaire (parasite unicellulaire) qui peut traverser le placenta et causer des troubles sévères (comme des problèmes neurologiques) au bébé ou des troubles qui passeront totalement inaperçus, parce que très légers. Les chats, les chèvres, les vers de terre, des insectes et d’autres organismes peuvent aussi en être porteurs.

Ce qu’il faut savoir c’est que pour que ce soit potentiellement dangereux pour la femme enceinte et son bébé, il faut que la maman soit exposée pour la première fois de toute sa vie à la toxoplasmose. Or, aux États-Unis, on estime que le tiers de la population a déjà été exposée à la toxoplasmose sans même le savoir.

La litière du chat

Sachez-le, le chat lui-même ne transmet pas la toxoplasmose. C’est par les selles du chat que la toxoplasmose se transmet. Là encore, pour que ce soit dangereux, le chat qui a un système immunitaire normal doit aussi être exposé au parasite pour la première fois de sa vie. Là seulement, il pourra transmettre le parasite et seulement pendant quelques jours. Il faut savoir aussi que les selles fraiches sont inoffensives et que pour que les parasites se développent, il faut que les selles datent d’au moins deux jours.

Les précautions à prendre

Finalement, les femmes les plus à risque d’attraper la toxoplasmose sont celles qui mangent de la viande crue ou pas suffisamment cuite (surtout de l’agneau ou du porc) ou qui consomme du lait cru (surtout du lait de chèvre). Celles qui jardinent à mains nues aussi. Ainsi, les vraies précautions à prendre sont de porter des gants en jardinant et en manipulant de la viande crue, d’éviter de consommer de la viande crue, de ne pas nourrir ses animaux avec de la viande crue, de ne pas laisser son chat chasser et de confier la corvée de litière pendant neuf mois à son amoureux, sinon de la changer avec des gants, tous les jours.

J’espère que ce texte vous aura rassuré.  Cependant, si vous êtes encore inquiète oui si vous êtes atteint d’une maladie grave (par exemple en traitement de chimiothérapie ou atteinte du VIH), parlez-en avec votre médecin.

Lucie Hénault et un chatSource image : Lucie Hénault
Source image couverture : Pixabay 
-->
Un article de
Lucie Hénault's Avatar
Lucie Hénault

Guidés par notre passion pour les animaux, nous formons ensemble un réseau de médecins vétérinaires engagés. Regroupés sous la bannière Passionimo, collectivement et dans chacune...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Swiped, un film pas très loin de la réalité