Faits Vécus

Je vous vois venir. Oui il y bien pire dans la vie que de paraitre plus jeune que son âge, c’est un beau problème, voir pas un problème du tout. Alors pourquoi encombrer mon esprit avec cette considération et ne pas plutôt me pencher sur les vrais enjeux d’une vie.

Parce que voilà, quand je vous dis que je ne fais pas mon âge, c’est que je ne le fais vraiment pas et dans mon quotidien c’est souvent problématique. Du haut de mes presque 34 ans, je n’ai pas l’aspect d’une femme sûre d’elle, qui a confiance, qui avance la tête haute à travers les tumultes de la vie. Non, j’ai plutôt l’air d’une jeune fille mi- vingtaine qui se cherche encore, qui ne sait pas ce qu’elle va faire de sa vie et qui se promène chez elle avec des pantoufles en forme de licorne. Beau tableau.

licorne ballons fille drôle cuteSource image: Unsplash

On a beau me dire, tu verras quand tu auras 50 ans et que tu en paraitras 10 de moins tu remercieras le ciel. Oui j’en suis sûre. Mais pour le moment, j’aimerais pouvoir faire mon âge et assumer la femme que je suis.

J’ai des ambitions, des projets, des réalisations en cours, mais souvent mon aspect physique me bloque et m’empêche d’avoir confiance en moi.

Au travail, sans être prise pour la petite nouvelle stagiaire de la boîte, je dois quand même justifier de mes 10 ans d’expériences professionnelles et faire deux fois plus d’effort pour m’imposer et partager mes idées. Et oui, je me brime toute seule, je pourrais prendre une grande respiration, imposer ma voix et faire passer mes idées. Au lieu de ça, le petit hamster qui rumine dans mon cerveau et fait tourner la roue de mes pensées me dit : tu as une bonne idée oui … mais non personne ne va t’écouter, tu as l’air bien trop jeune et sans expérience.

Dans mes relations amoureuses, la même chose, je sais ce que je veux, ce que je vaux, mais je me transforme très vite en petite fille perdue qui aimerait revenir au temps des amourettes de lycée là où tout était plus simple. On ajoute à cela un caractère hyper-sensible et on a une belle composition de la femme ambitieuse et sûre d’elle à l’intérieur, mais qui de l’extérieur tente inlassablement de faire transparaitre qu’elle est une femme et non une jeune fille.

fille gênée cheveux confianceSource image: Unsplash

Alors oui ne pas faire mon âge est un problème pour moi, pour m’assumer et avancer dans les milliers de projets que j’ai en tête, me faire écouter et respecter.

Je suis une personne plutôt naturelle. Disons que si tu sors avec moi un soir, que tu t’endors à mes côtés, le lendemain matin tu vas retrouver à peu près la même personne que la veille (capillairement parlant c’est une autre histoire). Pas de cils ou de sourcils qui auront disparu dans la nuit, pas de surprise sous des innombrables couches de maquillage, et un corps et des cheveux d’origine. Le maquillage et les vêtements m’aident à gagner en assurance, mais que je le veuille ou non, j’aurais toujours l’air plus jeune.

Et bien sûr n’oublions pas toutes les nouvelles personnes que je rencontre qui me demandent de justifier mon âge en leur montrant mon permis de conduire (photo très peu flatteuse en passant), et le monsieur de la SAQ qui lui me demande deux pièces d’identité pour être sûr que je puisse acheter légalement ma bouteille de rosé à 12%, et profiter tranquillement d’avoir l’âge légal pour boire depuis … 15 ans bientôt 16 ans.

J’oublie un détail … je mesure 5.2 pieds (160 cm pour les novices) … et oui tout ce qui est petit est mignon. La bonne affaire!

Sur ces considérations je vous laisse, je vais tenter de signer des papiers d’achat d’appartement, sans que l’on me demande si je suis accompagnée ou non de mes parents.

-->
Un article de
Alexandra Coste's Avatar
Alexandra Coste

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Le vrai coût d'une voiture