Style de vie

La quatrième raison la plus souvent évoquée pour abandonner son animal de compagnie est le manque d’espace et le manque de temps. Voici quelques solutions faciles pour pallier à ces problèmes temporaires.

Lucie HenaultSource image : Lucie Henault

Plusieurs manières de stimuler son animal

D’abord, il est possible de garder un chat dans un petit espace à condition de le rendre très stimulant. J’aime répéter que le chat n’est pas une plante verte… C’est-à-dire qu’on ne peut pas juste le mettre dans une pièce avec de l’eau et de la nourriture. C’est un être intelligent et son cerveau doit être stimulé. Même un petit appartement peut être agrémenté de tablettes aux murs sur lesquelles le chat pourra grimper, d’arbres à chat (tant de jolis modèles existent) et de jouets. La nourriture est le meilleur moyen de garder un animal actif. Plutôt qu’un bol, il est préférable de le nourrir en utilisant des distributeurs de nourriture qui font travailler le chat. Comme nous, ils ont tendance à manger plus quand ils s’ennuient ce qui nuit à leur tour de taille et par conséquent, à leur santé.

Des solutions créatives

En ce qui concerne les chiens, à condition de leur faire dépenser leur énergie autrement, ils peuvent aussi vivre dans un espace plus petit. Pour eux aussi, la nourriture peut-être grande source de stimulation. Les solutions que je vous propose ici s’appliquent aussi au manque de temps. Il est possible d’échanger les jours de marche avec un voisin qui a aussi un chien ou que l’un fasse marcher les chiens le matin et l’autre le soir. Ainsi, les animaux font deux fois plus d’exercice sans exiger plus de temps pour le propriétaire.   Des « dog walker » peuvent aussi être engagés pour promener les chiens. J’ai aussi des clients qui payent des adolescents du voisinage pour faire marcher régulièrement leurs chiens. Une autre belle façon de dépenser de l’énergie en moins de temps est de faire jouer notre chien avec un compagnon canin bon camarade. Je connais une cliente qui amène régulièrement son chien jouer avec un autre et qui répond à ses courriels pendant que les animaux se dépensent.

Une de mes amie, qui a été complètement happée par un tourbillon d’obligations pendant qu’elle étudiait en résidence, a confié son Berger allemand à une copine pendant deux ans. Elle a assumé tous les frais pour l’animal, de la nourriture aux soins et l’a repris deux ans plus tard. Elle a ainsi pu s’assurer que le chien était bien, qu’elle pouvait le voir selon son horaire et la copine a pu avoir le bonheur d’avoir un animal sans s’engager pour du long terme. Chacun y a trouvé son compte y compris Globule (le Berger allemand).

Réfléchir et analyser, avant d’adopter

Je vous invite à la réflexion, si votre vie est instable, qu’il est prévisible que votre disponibilité change, interrogez-vous à savoir si c’est vraiment le temps d’adopter un animal.  Vous l’aurez pour environ 15 ans.   Si vous avez envie de partager votre vie avec des animaux, mais qu’il est possible que vous ne pussiez plus répondre à ses besoins dans quelques mois, pourquoi ne pas devenir famille d’accueil pour un refuge éthique ? Vous aiderez autant le refuge que l’animal, tout en répondant à votre désir de vivre une relation d’amitié avec un animal.

Finalement, il existe malheureusement des aléas de la vie complètement imprévisibles et souvent déchirants, le décès d’un partenaire pourrait en être un bon exemple. Il est possible alors que votre vie doive rapidement changer et que vous ne puissiez plus prendre soin de votre animal.  Dans une telle situation, essayer de trouver une nouvelle famille à votre animal parmi votre réseau. C’est la meilleure alternative. Sinon, faites un don à un refuge responsable quand vous leur confierez votre animal. N’abandonnez jamais votre animal dehors et ne le laisser pas derrière vous dans un appartement vide. C’est non seulement irresponsable, mais c’est cruel.

Source image couverture : Unsplash
-->
Un article de
Lucie Hénault's Avatar
Lucie Hénault

Guidés par notre passion pour les animaux, nous formons ensemble un réseau de médecins vétérinaires engagés. Regroupés sous la bannière Passionimo, collectivement et dans chacune...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

10 endroits à visiter pour découvrir Vaudreuil-Soulanges