Faits Vécus

Aller encourager son mec dans les estrades, c’est gratifiant. Tu sens que tu es à ses côtés dans son moment de virilité. Lui aussi, il aime que tu sois là. Il a envie de t’impressionner et il te donne son 110 %. Il est fier que sa girl soit venue le voir pour l’encourager. Toi, tu es fière d’être la soccer-girl quand ton boy compte un but. Tu te lèves de ton banc un peu hystérique et tu cries de joie. Les autres sur leur banc applaudissent aussi. Ils te reconnaissent et savent que tu es la blonde du victorieux. Ça, c’est valorisant pour toi. Puis, quand ton chum court sur le terrain, tu le trouves tellement séduisant et sexy que tu lui arracherais son chandail à numéro. Son numéro est d’ailleurs devenu ta combinaison chanceuse et à chaque fois que tu croises son chiffre à n’importe quel endroit sur terre, tu y vois des signes. C’est le destin!

terrain de soccer Source image : Unsplash

Même quand il chute et se relève d’un bond, tu lui trouves quelque chose de mignon. Si par malheur il se blesse, ça te touche droit au cœur. Tu voudrais être sa sauveuse. Lorsqu’il perd sa partie, tu sais que tu auras à réparer les pots cassés et que tu seras son bouc émissaire. Tu acceptes ce rôle, car toi seule sais comment bien le gérer. D’ailleurs, ça te plait bien d’assumer ces divers rôles. Quand il gagne sa partie, tu es encore plus heureuse pour lui que lui l’est pour lui-même. Tu te demandes s’il pourrait y avoir un nuage pour un petit instant. Ainsi, vous pourriez vivre un conte de fées et vous embrasser sous la pluie au regard de tous. Sauf que tout cela se passe dans ta tête et c’est du vrai cliché. Quoique…

Puis, l’ambiance dans les estrades est assez impressionnante. Tout le monde se connait. Vous êtes une petite famille toujours à l’heure aux réunions familiales. Vous savez tous qu’à la fin de la partie (c’est d’ailleurs le moment le plus excitant), vous allez tous vous retrouver à la crèmerie du coin pour une petite molle. On amène des grignotines, des sucreries, des peanuts et des chips pour partager avec chacun et on se raconte nos anecdotes en écaillant nos graines de tournesol au B.B.Q. Ce sont des moments de simplicité qui mènent à du bonheur à l’état pur. C’est du vrai bonbon pour le cœur. Tu passes un agréable moment en plein air et sous le soleil couchant à placoter avec les autres copines, frères, sœurs, parents et amis. Ils ne sont pas plus différents que toi. Eux, aussi, sont venus encourager leurs joueurs fétiches et leur équipe préférée. Vous vous prêtez au jeu. Vous rigolez des joueurs adverses, vous placotez contre l’arbitre, vous vous alimentez les uns les autres.

Dommage que ces moments durent uniquement le temps d’une saison. Quand celle-ci termine, tu as déjà hâte à la prochaine. Puis qui sait, un jour, tu seras peut-être la soccer-mom.

Source image couverture : Unsplash 
-->
Un article de
Claudia Meunier's Avatar
Claudia Meunier

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Le must de l'été à se procurer