28 mai 2013 — par une belle journée d’été, Audrey Talbot enfourche son vélo pour se rendre à une répétition de théâtre. En une fraction de seconde, sa vie bascule. Son corps est broyé par l’impact d’un poids lourd. Elle aurait dû mourir, mais contre toute attente.

Elle survit

L’équipe médicale a du mal à y croire. Après avoir été littéralement écrasée par ce camion, la mort était inévitable. Et pourtant, Audrey déjoue tous les pronostics. Comme elle se rappelle très peu l’accident et les mois qui ont suivi, elle part à la recherche de témoignages qui proviennent surtout des secouristes et des professionnels qui l’ont aidée à se reconstruire.

Une reconstruction douloureuse

La rééducation prendra de longs mois, elle devra subir de nombreuses opérations. Mais, le récit s’attarde surtout sur l’incroyable force dont est capable un être humain. Sur les répercussions qu’un tel drame peut avoir sur les proches et même le corps médical. Ainsi, Corps Titan est une histoire de renaissance, mais également de foi. En l’humanité, en la possibilité de rester soi-même alors qu’un moment aussi fugace qu’il soit vous a littéralement brisé. 

Audrey Talbot se reveille peu à peu-Corps Titan
Source de l’image : Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Le courage de raconter son histoire

Et puis, une chose que je me suis sans cesse répétée depuis que j’ai vu la pièce. Quel courage ! Il faut le faire ! Rejouer son histoire ainsi devant des centaines de personnes ! Vraiment, je lève mon chapeau à cette artiste de grand talent ! Il est certain que cette histoire de renaissance aura une résonance particulière pour bien des gens. Mais je ne peux parler de cette œuvre sans évoquer le génie du metteur en scène et l’habileté des autres comédiens.

Source de l’image : Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Une mise en scène surprenante

D’emblée, j’ai été complètement déroutée par la mise en scène, j’avais du mal à comprendre l’histoire. J’imagine que c’était voulu. Philippe Cyr a réussi son coup s’il voulait déstabiliser le spectateur. Un tel récit méritait une approche originale et qui frappe les esprits. Même si, je préfère, et de loin, les pièces classiques, je n’ai pu m’empêcher d’être profondément touchée par Corps Titan et je pense que la mise en scène y est pour beaucoup. Et que dire du jeu des quatre autres artistes !

Des rôles multiples

J’espère vraiment ne pas trop raconter de cette pièce, je ne crois pas, si c’est le cas, j’espère que vous me pardonnerez ou alors arrêtez ici la lecture et courez au théâtre. Plus sérieusement, j’ai été impressionnée par la capacité des comédiens à changer de peau. Passer d’un rôle à l'autre est déjà une prouesse incroyable, mais le faire plusieurs fois dans la même soirée et pour déclamer un texte aussi émouvant, c’est remarquable.

Voilà, il est temps pour moi de fermer le rideau. J’aurai désormais une pensée pour le courage d’Audrey Talbot quand je me plaindrai un peu trop de la douleur due à une microfracture de la rotule.

Corps titan (titre de survie). Texte d’Audrey Talbot. Mise en scène de Philippe Cyr. Présenté jusqu’au 24 septembre au Centre du théâtre d’aujourd’hui. 

Source de l’image de couverture : Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Les plus populaires

Accueil