Faits Vécus

Être une femme…

J’ai longtemps cherché ce que cela voulait dire pour moi. Partagée entre le calque que la société cherche à nous imposer, mes propres modèles, mes envies et mes incertitudes, j’ai longuement eu du mal à assumer pleinement ma féminité. Mon malaise me poussait à éviter de créer des liens avec d’autres femmes et je me targuais d’être « one of the boys », mais ça ne m’empêchait pas d’être constamment à la recherche de mon identité. Avec le temps, j’ai rencontré des femmes inspirantes avec qui j’ai développé des liens forts et des hommes qui ont su me mettre en confiance et me donner un sentiment de sécurité qui m’a permis de m’épanouir tranquillement. Au cours des dernières années, je me suis redécouverte et je me découvre encore à chaque jour.

Non, je n’ai pas changé de personnalité du jour au lendemain. Je n’ai pas non plus adopté des loisirs différents. Mon entourage est encore constitué principalement d’hommes et je vis très bien avec ça. Je suis la même personne. Ce qui est différent, c’est que je me suis donnée le droit de vivre et d’exprimer ma féminité. Au lieu de tenter de faire les choses comme les hommes ou encore comme d’autres femmes, je les fais à ma manière. Plutôt que de me sentir diminuée parce que je ne suis pas une personne cérébrale à l’intelligence mathématique et scientifique, j’assume pleinement et je suis fière d’être une personne d’instinct et de ressenti ayant une grande intelligence émotionnelle.

Aujourd’hui, je me sens plus sûre de la personne que je suis et je suis fière du chemin que j’ai parcouru. Je ne tente plus de dissimuler mes élans maternels envers ceux que j’aime, j’assume pleinement ma sensualité et mes émotions parfois changeantes. Les jours où j’avais l’impression d’être « too much », de trop parler et de trop en demander sont derrière moi.

Selon moi, être une femme peut prendre toutes sortes de formes. Il n’y a pas une seule manière de vivre sa féminité et, à mon avis, elles sont toutes aussi légitimes les unes que les autres. Alors si vous vous identifiez au genre féminin, peu importe ce que cela signifie pour vous et comment vous l’incarnez, vous avez de la valeur, vous avez droit à votre place et au respect. Ne l’oubliez jamais!

rire femmesSource image: Pixabay

J’ai demandé à mon entourage pourquoi elles sont fières d’être des femmes et leurs réponses mettent mon propos en relief. En voici quelques une:

«Parce que nous sommes à la fois douces, sensibles, touchantes, fortes, courageuses et ambitieuses.» – Mélissa

 «Fière de pouvoir donner la vie. Fière de nourrir mon fils avec le fruit que mon corps produit juste pour lui.» -Roxane

«Parce que je suis bien dans ma peau de femme tout simplement!» – Rosanne

«Je suis fière d’avoir choisi de faire un métier dit non conventionnel (d’homme) et de faire en sorte d’aider à faire la différence…» – Mel

«J’aime savoir qu’il n’est pas mal perçu de dire que je peux suivre mes instincts et vivre mes émotions sans contraintes. J’aime être une femme pour avoir le choix. J’aime être une femme pour savoir que des gens admirent ce que je fais dans ma famille et voir la fierté dans les yeux de mes enfants.» – Chantal

«En considérant tous les combats passés et actuels concernant la condition féminine, je suis fière d’être une femme par le simple fait que je me tiens quotidiennement debout pour l’équité et la justice et ainsi mettre fin à toute forme de discrimination. Je suis fière de me battre chaque jour pour faire valoir notre droit d’exister parmi les autres, et peut-être, au bout du compte, devenir une source d’inspiration pour les générations futures de femmes autodéterminées à construire une meilleure société.» – Nancy

L’époque où les femmes devaient se faire toutes petites est révolue. Entourez-vous de gens qui sauront vous encourager, vous soutenir et vous aimer telle que vous êtes. Osez rêver, désirer, donner, prendre, mettre vos limites et refuser sans vous justifier. Osez briller de mille feux et montrez vos vraies couleurs. Osez vous choisir et vous aimer!

-->
Un article de
Emanuelle Beaulieu's Avatar
Emanuelle Beaulieu

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les femmes dans les « métiers d'hommes »