Faits Vécus

Cela fait un an et demi que je vis en appartement avec ma coloc, qui est également ma meilleure amie. On s’entend super bien et jusqu’à présent, on n’est pas tannées l’une de l’autre (du moins c’est ce que je pense). Il ne faut pas oublier que quand on parle de la vie en appartement, on fait aussi référence à toutes les responsabilités qui viennent avec. Une de ces responsabilités est de s’assurer d’avoir assez d’heures de sommeil!

Je me rappelle que quand j’habitais encore chez mes parents, me coucher tôt n’était pas un problème pour moi. Par contre, cela l’est devenu quand j’ai déménagé. Je me suis habituée à me coucher tard. Le pire dans tout cela, c’est que je ne faisais rien de productif. Je passais mon temps à regarder des émissions ou à parler avec ma coloc à la place de dormir (pas très intelligent). Il est clair qu’il y a des moments où se coucher tard est acceptable, par exemple là c’est le temps de fêtes qui approche et cela est sûr qu’on ne va pas me voir au lit à 21h. Cependant, durant une semaine normale, il est important d’avoir dormi suffisamment afin d’affronter tout ce que la vie a à nous offrir. Je ne peux pas vous dire que je me sentais bien quand j’allais dormir très tard, car je devais tout de même me lever tôt. Mes journées ressemblaient à ça : je me réveillais fatiguée, très souvent en retard, pour passer à travers ma journée, je devais au moins boire trois tasses de café et je faisais des petites siestes durant mes pauses au travail, à l’université, dans le métro et dans l’ascenseur.

café et un bon matinSource de l’image : Pixabay

Comme vous pouvez voir, cela n’est pas une façon de vivre! Je n’étais pas heureuse et souvent j’étais irritable. Donc, j’ai décidé d’arrêter de me torturer et de commencer à me discipliner. Tout d’abord, je me suis organisée pour dormir 8h. Je devais être au lit à 22h afin de pouvoir me réveiller à 6h le lendemain. Je vous confie un secret, durant la première semaine, le réveil n’était pas facile, mais lors de la deuxième, je commençais à rentrer dans le rythme. Après un certains temps, j’étais tellement habituée de me réveiller à 6h que des fois, je pouvais me réveiller avant que mon alarme sonne.

Ensuite, quand je me réveille à 6h, j’ai du temps afin de prendre soin de mon état mentale et physique. Pour commencer, ce que j’aime faire, c’est de boire un grand verre d’eau. Puis, j’enchaîne avec quelques exercices physiques. Aussi, je dois déjeuner avant de sortir et faire un peu de lecture. En gros, maintenant, j’ai le temps de me préparer pour ma journée, sans aucun stress.

J’ai remarqué que cette façon de faire influence mon humeur. Dorénavant, je me sens plus heureuse, mieux reposée et plus productive. Je me dis qu’on a seulement une seule vie à vivre et il vaut mieux  bien la vivre!

Source de l’image de couverture: Pixabay
-->
Un article de
Marie-Charlette Mfera's Avatar
Marie-Charlette Mfera

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Cette sensation de vide qui m’habite constamment.