Sarah, c’est son prénom.

Ça l’a toujours été dans son cœur. Un prénom gravé au fer rouge dans le fond de ses artères : Sarah.

C’est si doux. Si mélodieux à l’oreille, Sarah. Elle se nomme Sarah. C’est le nom qu’elle s’est choisi. Choisir, enfin. Parce que la grande partie de sa vie, elle n’a pas eu le choix. Il y a des histoires dont on peut imaginer la souffrance de l’autre, mais je pense que celle-là, il faut avoir l’humilité d’avouer que notre esprit en est incapable. Incapable de l’imaginer entièrement ou plutôt de la comprendre profondément.

Quand j’y pense, cette souffrance me fait peur, elle résonne trop profondément dans mon âme. C’est comme s’imaginer l’infini, ça donne le vertige. Je suis avalée par le vide. Naître dans un sexe différent que celui de notre âme. Quand je pense à ta souffrance, c’est ton visage d’enfant qui me vient en tête. Si fragile. Si impuissant. L’enfant qui n’avait aucun mot, aucun repère pour situer et comprendre sa souffrance. Une souffrance invisible, qui aspire complètement la joie de vivre, la liberté d’être et d’avancer.

Illustration par Éloïse Denis

Je ne suis pas mon corps. Mon corps ment. Mon corps est un imposteur. Mon corps, si précieux, me rend malade. Il est à l’origine de ma souffrance. Et tous ces regards tournés vers moi, qui étouffe ma vérité. C’est eux contre moi. C’est l’image contre ma vérité. C’est le monde entier contre moi. Je suis vivante, mais je suis morte à la fois. Sarah a combattu dans des eaux glaciales et déchaînées pour faire éclore sa vérité. Seule.

C’est surtout ce mot qui me fracasse le cœur quand je pense à elle. Cette solitude sans nom, sans fin, sans issue. Pour un temps. Pour un temps, Sarah. Jusqu’au jour où tu as choisi ton prénom. Là, tu le savais. Tu le savais que la vérité de ton cœur allait primer sur tous les regards du monde entier. Tu es comme un phénix, Sarah. Tu es née de tes cendres. Ta force est légendaire. Ton courage est fait d’or. Tu es une pluie d’étoiles dans le ciel. Ta beauté n’a plus de frontières Sarah. Ton âme n’a plus de barrière. Déploie-toi dans ce monde Sarah. Les gens ont besoin de toi. Tu es une inspiration pour tous les cœurs ici-bas. Sache le reconnaitre toi-même. Étale-toi, prends la place qui te revient et crée ce pour quoi tu es née.

Tu es magnifique Sarah. Déploie ta beauté dans ce monde, qui a tant besoin d’inspiration. Il a tant besoin de toi, Sarah.

Image de couverture gracieuseté d'Éloise Denis via Facebook

Les plus populaires

Accueil