Mode & Beauté

Avoir un toupet, c’est autant un piment pour le look qu’un atout flatteur pour définir les traits du visage, surtout si le vôtre est allongé comme le mien.
 
Sauf qu’entretenir un toupet, c’est une sacré job. Ça frisouille dès le premier signe d’humidité dans un party, ça s’affaisse après un petit jogging et, surtout, ça pousse si vite!
 
Alors, plutôt que de dépenser de 20 $ à 40 $ pour trois coups de ciseaux (sans blague, c’est ce que ma coiffeuse me demande), je vous montre ici-même, une fois pour toutes, comment couper vous-même votre frange et ainsi vaincre à jamais le toupet du chaos.
Vous aurez besoin de votre fer à aplatir, d’un peigne à queue, de ciseaux basiques et d’un/une ami(e) en qui vous avez confiance (parce c’est parfois épeurant de couper son toupet toute seule).
 
D’abord, après avoir lavé et séché vos cheveux, commencez par simplement aplatir le dit toupet à l’aide de votre fer plat.
Avec le peigne à queue, séparez bien le toupet du reste de votre chevelure. Ceci dit, peut-être que certaines d’entre vous portent la frange bien carrée, mais moi je la préfère légèrement dégradée sur la tempe. Dans les deux cas, le processus est le même.
 

1
 

Toujours avec le peigne à queue, séparez votre frange en deux, puis attachez la partie du dessus sur votre tête de façon à ce qu’elle ne dérange pas vos mouvements.
 

2
 

3
 

Aplatissez à nouveau le tout pour être certaine que tous vos cheveux soient bien égaux, puis commencez à couper.
Oui, c’est un peu angoissant avant le premier coup de ciseau, mais faites-vous confiance; si vous prenez votre temps et suivez bien les étapes, ça se passera numéro 1!
 
ET SURTOUT : gardez en tête qu’il vaut toujours mieux trop long que trop court. Commencez par enlever seulement un millimètre de cheveux, quitte à couper plus court ensuite.
Pour la position des ciseaux, poussez les lames vers l’intérieur, soit vers votre visage, plutôt que vers l’extérieur. Axez-les légèrement vers le bas.
 

4
 

Pour dégrader vers les tempes, placez les ciseaux de la même façon et allez-y en dégradant vers le bas simplement! Pas besoin de donner de petits coups de ciseaux, imaginez-vous que vous coupez une feuille de papier en biais.
 

5
 

Ensuite, on raplatit et on repeigne. Encore une fois, c’est simplement pour vous assurer que tous vos cheveux sont égaux. Ça permet aussi de voir si de petites retouches doivent être faites çà et là, selon si vous voulez un résultat vraiment carré (comme j’aime bien) ou plutôt effilé.
 

6
 
7
 

Maintenant, on s’occupe de la deuxième partie que vous avez préalablement attachée sur votre tête. Détachez-la, aplatissez-la et peignez-la.
 
Assurez-vous que cette deuxième partie est encore bien séparée du reste des cheveux, si vous ne voulez pas vous ramasser avec un toupet généralement peu flatteur qui part du milieu de votre tête méhéhé!
 

8
 

La seconde couche de cheveux sera, bien sûr, plus longue que celle du dessous, fraîchement coupée. Avec les ciseaux, égalisez la partie du dessus à celle du dessous. Même chose avec le dégradé.
 

9
 
10
 

À ce moment, j’ai fort à parier que même les plus patientes d’entre vous auront envie de pogner les nerfs à cause du surplus de « tits-cheveux-qui-gossent-dans-la-face ». Rendu là, je me gâte et nettoie tout ça avec mon séchoir; rapide et efficace.
 

11
 

Finalement, retouchez les cheveux qui auraient pu être oubliés ou laissés un peu plus long que les autres, une petite touche de spray net et… Vous êtes prêtes pour sortir faire les folles!
 

12
 

Personnellement, j’ai un petit crush sur le shampoing sec de TRESemmé. Pour seulement quelques dollars, je peux rafraîchir mon toupet en une minute, entre deux lavages, avant un tournage, après un jogging ou avant un drink imprévu. HOURRA!
 

13
 

-->
Un article de
Josie Simard's Avatar
Josie Simard

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Love Lies Bleeding : un ballet à l'image d'Elton John