Bébé & Cie Style de vie

Ça fait maintenant plus d’un an et demi qu’on s’est lancés dans l’aventure des couches lavables (voir mon texte ICI). On «tripe» , tout simplement. Ça peut paraître bizarre de «triper» sur quelque chose d’aussi banal que des couches…Mais, en tant que parent, tu vas passer beaucoup de temps à gérer les couches de ton enfant. Un enfant peut avoir entre 4500 et 6000 changements de couches durant les premières années de sa vie (source – Naître et grandir). Si on compte environ cinq minutes par changement de couche, ton enfant passera minimum 375 heures à se faire changer la couche. Aussi bien rendre ça agréable pour tout le monde!

Alors si tu te poses des questions et que tu as une réticence à essayer les couches lavables, voici la démystification (partie 1) de quelques mythes communs. Et si tu n’es pas « fan », c’est l’occasion d’en apprendre un peu plus!

1 – C’est compliqué

Honnêtement, je trouve ça aussi «facile» que des jetables. Avec des couches jetables, il te faut des couches de jour, des couches de nuit et une poubelle à couches. Avec des couches lavables, il te faut des couches lavables, des insertions de jour, des insertions de nuit, un sac imperméable et des feuillets lorsque bébé n’est pas allaité. En terme d’équipement, ça se ressemble pas mal.

D’ailleurs, après quelques semaines aux lavables, j’ai mis une couche jetable à bébé dragon et j’ai eu de la misère à la mettre et l’ajuster correctement. J’ai eu des fuites comme je n’en ai jamais eu tellement j’avais oublié comment en installer une correctement. C’est une question d’habitude. Avec les lavables, c’est tout aussi intuitif, je vous le jure!

De plus, ton temps de déplacement est réduit, car tu dois juste te rendre à ta laveuse lorsque tu n’as plus de couches, versus la pharmacie ou l’épicerie. Tout dépend de ton point de vue!

Source image: Pixabay.com

2 – C’est tellement trop de lavage

Ce n’est VRAIMENT pas aussi pire que tu le penses. Tu fais essentiellement un lavage aux 2 à 4 jours et tu peux même laver du linge de bébé en même temps. Pourvu que ta routine de lavage soit adéquate, le lavage des couches se passe bien et prend essentiellement une heure d’énergie active de plus par semaine, ce qui inclut le pliage. Je vais même vous dire un secret : plier des couches lavables, c’est dix fois plus intéressant que plier du linge de bébé ou d’adulte. Un enfant, ça oblige plus de lavage, peu importe. Pensais-tu vraiment t’en sortir?

Par ailleurs, si tu veux essayer et que tu as un budget qui te le permet, mais pas le temps ou la volonté de faire deux ou trois lavages de plus par semaine, il y a des compagnies qui louent des lots de couches. Elles les lavent, les plient et les livrent à ta porte. T’as des options!

Source image: Pixabay.com

3 – C’est cher!

Mythe classique. C’est assurément un investissement! Nous avons dépensé environ 750$ au total. Ça peut avoir l’air ÉNORME, mais ça inclut : les couches pour nouveau-nés, les inserts pour nouveau-nés, les couches taille unique, les insertions taille unique, les sacs de lessive et quelques couches coup de coeur. La plupart des parents n’achètent pas de couches pour nouveau-nés, donc c’est souvent un investissement de 400-500$ maximum. Une boîte de couches jetables, c’est quoi, 35$ pour 100 couches? Si on calcule 1 à 2 boîtes par mois, pendant 2-3 ans, je vous laisse faire le calcul de rentabilité!

Source image: Marie-Jules Morris Bourgouin

Saviez-vous qu’il y a PLUSIEURS municipalités qui offrent des subventions pour l’achat de couches lavables? Vérifie auprès de ta ville et informe-toi avant de prendre ta décision!

De notre côté, nous avons eu de l’argent de la part d’amis et de la famille lors du shower de bébé, donc ça a diminué un peu les coûts.

4 – Ark, des selles! De l’urine! Je ne veux pas toucher à ça!

Parce que si ta couche jetable déborde, tu n’as pas les mains dans des fluides corporels? Voyons. D’ailleurs, à quelques reprises, lorsqu’une de nos couches lavables a débordé et que nous n’étions pas à la maison, nous avons mis des couches jetables. Eh bien, à notre grande surprise, elles ont débordé. Plus que nos lavables. Leçon apprise: les couches jetables peuvent déborder autant que les lavables.

En passant, pour le lavage, tu n’as même pas besoin de rincer ou de laisser tremper la couche, ça va directement à la laveuse si bébé est allaité. Sinon, il y a des feuillets jetables et lavables pour protéger la couche. Tu jettes le feuillet (et son contenu) et la couche va au lavage. Pas de manipulations douteuses!

La suite à suivre est à suivre! Si vous avez d’autres mythes à défaire, envoyez-moi les!

Source image couverture: Unsplash

 

-->
Un article de
Marie-Jules Morris Bourgouin's Avatar
Marie-Jules Morris Bourgouin

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

J’ai rêvé à toi hier