Mode & Beauté

Dans notre société de consommation où la seule arme dont on dispose est notre pouvoir d’achat, on se trouve devant deux choix; se bander les yeux et ne pas se sentir concerné ou se donner les moyens de ne pas être enchaîné aux diktats de l’esclavagisme capitaliste.

Plus facile à dire qu’à faire, Ô à qui le dites-vous! Si je tente en permanence de consommer le plus “québécois” possible, je frappe souvent un mur de brique quand j’en viens à me vêtir. Soit, les Saint-Pierre, Gagnon et Nepton de ce monde font des merveilles, mais des merveilles biiiiiiiien au-delà de mon budget. L’option de remplir ma garde-robe de vêtements écoresponsables s’avère donc souvent une option plus moralement valable à mes yeux.

Suffisait donc de brandir devant moi l’affiche du défilé de mode 100% écoresponsable de la septième édition du Grand Débarras pour me convaincre de couvrir l’évènement. C’est dans la thématique de la nature et du retour aux sources que les mannequins ont défilé dimanche, pieds nus, sur du gazon! Le défilé, animé par l’animatrice et comédienne Julie Dionne, mettait en vedette 12 écodesigners québécois qui ont été soigneusement sélectionnés selon des critères écologiques bien précis. Tous se sont fait connaître par leur volonté d’offrir des vêtements et des accessoires créés et fabriqués localement à partir de matières récupérées ou à l’empreinte écologique moindre.

En plus, c’est notre Camille Dg nationale qui était porte-parole de l’événement et qui écopait donc de l’ingrate tâche (NOT!) de choisir ses 3 looks chouchous parmi tous ceux qui ont paradé sur la passerelle signée Dame Nature.

Perso, les looks créés par Voyou, Pas de chichi, Meemoza et Fig m’ont particulièrement interpellée. 5 éco-créateurs de bijoux étaient aussi présentés sur la passerelle et complétaient les ensembles: Bijoutia, Cheval Marcel, Création papier fou (des bijoux en origami!), Christine Bijoux et la dernière mais non la moindre, Miss Cocotte.

Je vous laisse sur quelques photos de mes looks favoris, de la préparation des mannequins backstage et sur un mot de Camille!

« Ce fut vraiment un honneur d’être porte-parole de cet événement qui met de l’avant des créateurs d’ici qui utilisent leurs créativités dans un esprit écoresponsable. La mode écolo, ce n’est plus que du patchwork, on peut y trouver des pièces qu’on va adorer. Au blogue LeCahier, on aime s’associer à des événements visionnaires comme celui-ci. Je suis fière d’y avoir ajouter ma touche et j’espère qu’on se dit: à l’an prochain!»

DSC05775
DSC05778
DSC05780
DSC05787
DSC05816
DSC05824
DSC05804
DSC05735
DSC05734
DSC05732

Et vous, avez-vous des préférences parmi nos designers québécois soucieux d’offrir à leur clientèle l’option écoresponsable?

-->
Un article de
Josie Simard's Avatar
Josie Simard

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

À la recherche du jeans parfait chez Reitmans