Faits Vécus

Je n’arrive pas à mettre la main dessus. J’ai une vie ordinaire, je suis une fille ordinaire. Je travaille temps plein, je vois mes amis, je sors au restaurant et je vais voir des shows d’humour régulièrement. Mais en dedans, je file « bof » constamment sans trop savoir pourquoi.

Est-ce que je suis la seule à vivre cela ? Comme si chaque instant où je commence à trop réfléchir ou que je me retrouve seule avec moi-même, ce sentiment réapparait. Je ne peux pas dire que je suis totalement heureuse. Mais en même temps, je me demande si je l’ai déjà été. Oui, j’ai des moments de bonheur comme tout le monde, mais le sentiment de vide qui m’habite est toujours présent, impossible à déloger. Je me sens seule même quand je suis accompagnée. Je me sens seule même si je ne manque de rien et que j’ai tout ce qu’il me faut. Je me sens incomplète même si je suis entourée de gens merveilleux à mes côtés.

femme triste coucher de soleilSource image: Pexels

Vous me direz qu’il faut créer notre propre bonheur pour être heureux et vous n’avez pas tort. Mais par où commencer lorsque tout semble insatisfaisant? Ce n’est pas tellement ce qui se passe dans ma vie le problème, je crois plutôt que c’est comment je suis et de quelle façon j’aimerais la vivre. Je réalise que peut-être que je ne me connais pas assez bien. Probablement que je n’arrive pas à vivre le moment présent et que j’aspire toujours à plus, sans prendre le temps de m’arrêter et d’apprécier ce que j’ai. Je soupçonne même avoir le complexe de l’éternelle insatisfaite!

Ça ne semble pas grand-chose dit de cette façon, mais ce vide émotionnel est totalement épuisant. Il draine toute mon énergie, m’empêche de dormir la nuit et pourtant, je réussis étonnement à fonctionner le jour. Je ne sais trop comment, comme si j’étais un simple robot qui traverse les journées en suivant le courant. Ni ma famille, ni mes amis, ni un médecin peut « guérir » ce vide qui parcoure mon être depuis tellement longtemps. J’essaie fort d’améliorer mon sort en faisant ce que j’aime, en fréquentant les gens qui me font du bien. Je prends beaucoup de moments pour moi et malgré tout, ce sentiment ressenti n’est jamais bien loin. J’ai toujours cette sensation d’être à la dérive, plongée dans un océan de solitude, de déception et d’incertitude. J’ai beaucoup de route à faire pour parvenir à cette paix intérieure, celle que je recherche interminablement.

Puis, avec les années, je réalise humblement qu’il n’y a pas de remèdes miracles et que tout passe par soi-même. Personne ne peut travailler à ma place et changer la façon dont je perçois la vie. Je suis seule à parcourir ce chemin et moi uniquement peut trouver ce qui provoque cette sensation de vide depuis trop longtemps. J’ai maintenant saisi que la solution se trouve en chacun de nous et que le changement est une porte qui ne peut s’ouvrir que de l’intérieur.

-->
Un article de
Julie Verreault's Avatar
Julie Verreault

Julie est une personne intense qui aime bouger dans la vie! Elle adore les sensations fortes (justement, elle prévoit sauter en parachute cet été!), les...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Avoir une routine de sport n'a jamais été aussi facile!