Faits Vécus

Mes études en psychologie furent assez rocambolesques. Toutefois, malgré mes nuits d’insomnie, mes crises d’anxiété lors des périodes d’examen et mes milliers de remises en question tout au long de mon bac, la psychologie m’a tout de même permis de grandir en tant que personne.

Je suis d’ailleurs de celles qui croient que tous devraient avoir une base en psychologie, ne serait-ce que pour mieux comprendre leurs émotions et analyser leurs propres comportements. Effectivement, le cerveau humain est bien complexe et les agissements humains encore plus difficiles à suivre! Que ce soit du lobe frontal, comme l’impulsivité, ou encore de l’aire de Broca, telle que l’émission de la parole, nos comportements proviennent toujours de notre cerveau, bien qu’il soit aussi important de tenir en compte des circonstances qui les entourent.

Essayer de mieux comprendre avant de juger.

En effet, j’ai appris lors de mes études en psychologie qu’il est important d’essayer de comprendre les raisons pour lesquelles un individu pose une action. Il est facile de juger sans savoir et sans chercher à se mettre dans la peau de l’autre personne. Toutefois, il est intéressant de chercher à comprendre les comportements d’une personne en s’attardant aux raisons sous-jacentes.

J’ai appris à creuser ma réflexion lorsqu’un événement se produit, autant pour moi-même que pour les autres. Cela a un énorme impact sur la façon dont je réagis. D’ailleurs, les réactions aussi sont intéressantes à analyser, puisqu’elles sont elles aussi souvent basées sur les expériences passées.

De m’attarder au contexte qui mène les gens à agir tels qu’ils le font m’a beaucoup aidée à développer ma patience et mon empathie.

J’ai appris à mieux me comprendre.

Oui, étudier en psychologie c’est de se diagnostiquer tous les troubles mentaux du DSM. Nous apprenons tous les critères et nous sommes les premiers à se les attribuer. Cela nous démontre bien comme nous sommes sévères envers nous-mêmes. D’ailleurs, la psychologie m’a aidée à faire de l’introspection, donc à chercher d’où proviennent mes pensées et comportements.

J’ai beaucoup appris sur moi-même. J’ai pris connaissance de mes mécanismes d’autodéfense lorsque je suis blessée et de l’origine de mes pensées envahissantes. Cela m’a donc permis de travailler sur ma personne et sur mes réflexions par rapport à moi-même, qui sont parfois un peu trop dures. De ce fait, je peux maintenant ajuster mes pensées, puisque je suis au courant que je suis souvent plus rigide envers moi-même qu’envers les autres.

En gros, la psychologie c’est…

Étudier en psychologie c’est du bourrage de crâne, on apprend énormément de matière en peu de temps et on tente de voir la perspective de chaque élément selon les nombreuses théories. C’est aussi de revoir les concepts de Freud et de Pavlov à chaque session, jusqu’à les connaitre par cœur.

C’est aussi apprendre comment fonctionne le développement de l’enfant. De voir l’importance qu’ont les liens d’attachement de l’enfant avec les parents et les stimulations du parent, comme celle du langage. Cela mène à différentes personnalités, qui expliquent les réactions des gens. D’où l’importance de chercher les raisons sous-jacentes, elles sont si nombreuses!

 En gros, la psychologie c’est apprendre à se comprendre et à mieux saisir les autres aussi.

Source de l’image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Megane Therrien's Avatar
Megane Therrien

Mégane est une véritable une touche-à-tout. Étudiante en littérature et en féminisme, elle a fait le grand saut dans le monde artistique après avoir terminé...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Les 4 bémols de Simplement Chic 3