Style de vie

Qui dit temps des Fêtes, dit nombreuses invitations à de copieux repas où nos proches mettent tant d’énergie, de temps, d’amour et évidemment d’argent pour nous recevoir chaleureusement. Qu’ils soient traditionnels ou spontanés, ces moments festifs construisent des souvenirs mémorables. J’ai de merveilleuses images de manteaux empilés sur le lit, de tantes qui arrivent avec leur sac à souliers « propres», de sucre à la crème, de vaisselles lavées en gang et de moments cocasses.  Une question demeure souvent; comment témoigner notre reconnaissance à ses proches qui nous donnent tant? Comment ajouter notre petite touche personnelle à leur soirée pour les remercier grandement? Le cadeau d’hôte ou d’hôtesse demeure à cet effet un incontournable.

À lire : Les idées cadeaux auxquelles tu aurais aimé avoir pensé

Selon moi, la clé est de prendre le temps d’y réfléchir, de planifier et de faire des réserves (surtout pour les jours fériés où tout est fermé!). Exit le cadeau d’hôte acheté à la pharmacie avant de se rendre au souper ! Il importe de choisir en fonction de la personnalité, des goûts de la personne qui nous reçoit, mais aussi en fonction de qui ont est, d’y mettre notre signature distinctive en quelque sorte. L’idée à travers tout cela, c’est de personnaliser, de démontrer à la personne qu’on a pensé à elle, de rendre tangible le lien qui nous unit. Bon ok c’est clairement la psychoéducatrice en moi qui parle là!

Les classiques

Il y a bien évidemment les classiques ; bouteilles de vin, boîtes de chocolat ou de biscuits. Si vous allez dans cette direction, prenez le temps de bien choisir, un peu de finesse n’a jamais fait de mal à personne! Soyez originaux et pour cela informez-vous. Il existe autre chose que le vin, bouteille d’alcool forte, produits nouveaux, produits québécois, bières de microbrasserie.

chocolatsSource image : Unsplash.com

Les interdits

Prenez le temps de lire attentivement les prochaines lignes ! Il y a aussi des interdits! Ces derniers se définissent assez simplement. Ce sont toutes les babioles qui que vous le vouliez ou non, se retrouveront à être entassées dans un garde-robe où être données au prochain souper. Pensez-y comme il  faut, voudriez vous être le prochain qui se retrouvera avec un kit de serviettes à l’effigie du père noël ou un énième savon pour les mains qui ne sent pas vraiment bon ou une décoration de Noël fait à même une grosse bûche achetée à un artisan dans un moment de grande empathie? Non, non et non!

cadeaux interditsSource image : Unsplash.com

Les originaux

Voici donc quelques suggestions pour faire différent, vous démarquer et ne pas encombrer vos hôtes ! Une petite merveille que j’ai découverte par pur hasard il y a de ça quelques années sont Les chandelles Thymes Frasier Fir. Elles sont devenues un incontournable pré-Noël chez moi. C’est la première étape de ma préparation à Noël. J’en achète une chaque année et je l’allume pratiquement chaque jour à compter du mois de novembre. Ces chandelles se consument lentement et dégagent des fragrances de conifères enivrantes.

Pour une ambiance véritablement de Noël, c’est la bougie incontournable. Elle se décline en différents formats et donc à différents coûts. J’aime acheter le petit format pour mes cadeaux d’hôtes que je combine avec un autre élément de ma liste. Vous serez l’idole de vos hôtes quand le lendemain matin ils allumeront la chandelle pour faire disparaitre les traces d’odeur de pâtés qu’ils soient à la viande ou végé.

cadeau originalSource image : Thymes.com

Dans le même ordre d’idées, les bougies de la compagnie québécoise Flambette sont forts intéressantes de part la déclinaison de leurs odeurs mais aussi par leur subtil bruit de crépitement. À allumer lors du bain ou en lisant afin de profiter au maximum de ses sons apaisants.

Pour faire face à toute éventualité, je garde toujours chez moi quelques chandelles de différentes fragrances pour des invitations spontanées ou pour les moments où je manque terriblement de temps.

Passer au Camélia Sinesis, au Pékoe (Québec) ou au Bristol pour vous procurer différents thés ou tisanes en vrac est aussi une valeur sûre. Certains pourront être goûtés sur le champ pendant la soirée (rien de mieux qu’une tisane à la menthe pour digérer le trop plein de sucre à la crème!), alors que d’autres seront utilisés dans les semaines et mois à venir.  À chaque fois qu’ils se feront une délicate boisson chaude, vos hôtes auront une pensée pour vous.

Faire une razzia de chocolats fins chez le chocolatier du coin est toujours apprécié. À Québec, je passe chez Champagne Chocolat ou bien évidemment au Érico pour me procurer des produits plus décadents les eux que les autres.

La tradition

Je vous partage en terminant ce que j’ai vu ma mère faire des dizaines et des dizaines de fois pendant mon enfance et qui est à prime abord surprenant. Ma mère avait l’habitude d’apporter une immense salade de fruits chez nos hôtes. Des fruits à Noël, pas trop festif direz-vous! Je vous confirme qu’après les trop copieux soupers, la variété infinie de desserts et confiseries, la salade de fruit était tellement la bienvenue en soirée. Une option santé dans le menu est toujours la bienvenue en cette période où notre foie souffre !  Imaginez en plus s’il s’agit d’un brunch, du pur bonheur je vous dis ! Agrémentez cette dernière de pomme grenade (même congelée cela fait des merveilles!) ou d’un sirop fraise et poivre et vous ferez sensation.

salade de fruitsSource image : Unsplash

Finalement, le dernier cadeau et le plus important de tous demeure sans contredit votre temps. Offrez de ranger, invitez-les en retour, prenez leurs enfants le temps d’un après-midi…Mais surtout prenez votre monde dans vos bras, dites leur merci et je t’aime ! Il n’y a rien de plus précieux! Ben oui quétaine de même!

 

Source image de couverture : Unsplash

-->
Un article de
Christine Lavoie's Avatar
Christine Lavoie

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Ma liste de Noël : plus de vrai et moins d'artificiel