Faits Vécus Sport & Santé

Selon le «National Alliance of Mental Illness», une femme sur huit et un homme sur seize sera atteint de dépression au courant de leur vie. De plus, d’après le «World Health Organisation», 300 millions de nord-américains souffrent actuellement de dépression. Ceci constitue une augmentation de 18% depuis 2005 seulement. Comme si ce n’était pas assez, 50% des dépressions sont actuellement non traitées. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène.

Si vous connaissez quelqu’un atteint de dépression, vous savez probablement à quel point cette maladie peut être difficile à reconnaître. Les gens tendent à stigmatiser leur état de dépression lorsqu’ils y sont confrontés. Nous sommes, après tout, élevés en nous faisant dire de persévérer et de se forcer davantage lorsque nous sommes confrontés à des situations stressantes ou déprimantes. Si vous en avez déjà souffert vous-même, vous savez à quel point il est facile de masquer ou de nier le tout.

Malheureusement, le résultat est généralement qu’on finit par se sentir aliéné. On se retrouve isolé avec le terrible sentiment qu’il n’y a personne à qui s’ouvrir et à qui demander de l’aide.

Si vous percevez les habitudes suivantes chez quelqu’un que vous connaissez, tendez-lui la main et montrez-lui que vous vous souciez d’elle.

photo fenêtre garçon

Source image : Unsplash 

 

1. Leurs habitudes de sommeil et alimentaires sont inhabituelles.

Ça peut paraître mineur comme changement, mais nos habitudes de sommeil et d’alimentation nous affectent énormément. L’un peut même éventuellement devenir la cause de l’autre. Les personnes qui cachent leur état de déprime tendent à manger et dormir davantage qu’à l’habitude ou à l’inverse, beaucoup moins.

Ces changements jouent un rôle déterminant dans notre état de santé physique et mentale global et ne devraient assurément pas être ignorés.

2. La proportion du temps passé seul est anormalement élevée.

Quelqu’un de déprimé, spécialement si elle le cache, tend à s’isoler des autres. Elle aura toujours une bonne raison pour ne pas participer aux activités organisées et ira même jusqu’à refuser de répondre aux appels et aux textos.

Ce qui nous mène à notre prochaine habitude…

3. Les excuses viennent généralement très facilement.

Lorsqu’elles vous disent qu’elles ne peuvent venir au souper ou au party, ou même si vous voyez une coupure ou une blessure qui n’était pas présente auparavant, la personne cachant une dépression aura rapidement une histoire ou une excuse préparée d’avance.

À première vue, ces raisons sembleront réalistes et plutôt croyables, mais quand elles commencent à s’accumuler, vous verrez alors à quel point elles sont pratiquées et fausses.

4. Ils ont l’air trop heureux.

Ça peut sembler un peu contradictoire, mais quelqu’un qui veut donner l’impression d’être bien et qui veut dissimuler ses vraies émotions va avoir tendance à exagérer ses réactions. Si vous observez davantage, elle sera un peu excessive et fera tout en son possible afin de démontrer l’inverse et livrer la réaction attendue de quelqu’un de «normal».

Souvent, la personne la plus triste dans la pièce sera celle qui fera le plus grand effort afin de faire sourire les autres…

5. Lorsque vous avez mal, elles ont mal avec vous.

Les seules fois où l’on verra les vraies émotions de quelqu’un cachant un état de dépression sont souvent au travers l’empathie qu’elles auront pour les autres.

Elles ne veulent pas nécessairement s’ouvrir et montrer leurs vulnérabilités et comment elles se sentent réellement, mais elles feront tout en leur possible afin de vous montrer qu’elles vous comprennent et que vous n’êtes pas seuls. Parce qu’à la fin de la journée, c’est exactement ce qu’elles souhaiteraient pour elles-même.

Elles pleureront aussi longtemps qu’il le faut avec vous ou seront aussi fâchées que vous parce qu’elles savent exactement ce que vous vivez et comment vous vous sentez. Elles préfèrent partager votre douleur que de vivre la leur en isolement.

6. Perte d’intérêt dans les activités auxquelles elles prenaient plaisir.

Perdre intérêt dans les activités qui, auparavant, les remplissaient de joie est un symptôme commun de la dépression. Quand une personne est déprimée, tout devient dénué de sens. Elles sont alors portées à abandonner certains loisirs ou certaines personnes qui lui apportaient autrefois de la joie.

Gardez un oeil attentif sur vos amis qui arrêtent soudainement de faire ce qu’elles aiment…

7. De petits appels à l’aide.

Quelqu’un cachant une dépression ne voudra pas déranger les autres avec ses problèmes et ce, même si elles ressentent le poids du monde entier sur leurs épaules.

Elle les retiendra, habituellement laissant apparaître que de petits appels à l’aide subtils. Ces appels peuvent prendre la forme d’une blague ou d’une remarque leur traversant l’esprit rapidement.

Bref, ne les laissez pas passer inaperçus, assurez-vous qu’elle va bien.

Tendez-lui la main…

tendre la main

 

Source image : Unsplash 

 

N’hésitez pas à vous référer à l’un de mes articles précédents Ce que j’ai appris de ma dépression si vous cherchez une manière positive d’aborder le sujet avec eux.

 

Source image de couverture : Unsplash 
-->
Un article de
Francis Poupard's Avatar
Francis Poupard

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

10 alternatives d’entrainements qui font changement de la salle de musculation