Il y a quelques mois, je m’étais exprimé sur la mode des jeans troués et plusieurs d’entre vous se sont senties comprises. Je ne suis pas une spécialiste de la mode, mais plutôt « the girl next door » et je vais oser récidiver cette fois-ci en vous parlant de la mode du « crop top ».

Le crop top, qui à l’origine de sa fabrication, j’imagine, était un haut de grandeur normale. Qu’il ait eu l’air d’un t-shirt, d’une blouse ou d’un haut sans manches, cette pièce de vêtement devait recouvrir entièrement la longueur du torse et de l’abdomen. En Amérique du Nord, c’est une tradition, que les vêtements soient fabriqués pour nous protéger du climat, parce qu’on peut aisément vivre l’été et l’hiver dans une même journée.

Alors l’arrivée du crop top, jure un peu dans le paysage vestimentaire

Je dois admettre qu'à une certaine époque, j’aurais assurément été fan de cette pièce de vêtement. Ce demi-chandail va comme un gant à certains ados et adultes. En fait mon point n’est pas que ce vêtement soit fait pour de jeunes adultes, j’admire toute personne qui porte le crop top avec assurance, indépendamment de son âge. Sérieux, ça prend une confiance en soi, en acier trempé pour porter le crop top, bravo à vous autres.

Mais pour les autres, vous savez les autres qui ne tiennent pas à montrer combien elles ont eu de vergetures lors de leur première grossesse. Les autres qui ont perdu du poids… trop vite et que leur ventre leur fait la grimace. Les autres qui s’en sont donné à cœur joie pendant la pandémie pour faire des marathons de Netflix et de crème glacée. Puis toutes les autres qui ne sont pas assez bien dans leur corps pour se promener la bedaine à l’air.

D’ailleurs, Maryline tout en humour, en a fait mention dans une de ses dernières vidéos, je vous invite à aller écouter ses vidéos. En passant, Maryline, ça me fait un grand plaisir de te mentionner dans mon article, on parlera de mes honoraires en privé. Ben, non, c’est une p’tite blague. 

Peut-on m’expliquer, le plus simplement possible, pour être certain que je comprenne bien, pourquoi on doit payer le plein prix pour la moitié d’une pièce de vêtement ?

Vous allez me dire qu’y a un designer qui a pensé à dessiner un vêtement pareil. Qu’un designer, c’est en quelque sorte un artiste, ses créations sont uniques. OK, j’comprends ça. Mais, ça prends-tu nécessairement un créateur pour mettre un chandail à la sécheuse, se rendre compte qu’il a rapetissé de moitié et de décider de faire la piastre avec ça ? Ça ne prend pas un artiste, ça prend un p’tit vite, that’s it.

Mais si vous voulez économiser, tout en faisant plaisir à votre ado, voici deux suggestions de DIY pour être à la mode :

  • Prenez un de ses chandails, une paire de ciseaux et coupez la moitié du vêtement dans le sens de la largeur. Votre ado n’y voyant que du feu vous dira : « Merci, tu es la meilleure Mom du monde. » Peu habituée à entendre d’aussi beaux mots doux, à votre oreille ça risque de sonner un peu comme ceci : « MON CHANDAIL ! T’as coupé mon chandail, c’était mon t-shirt préféré. J’veux aller vivre chez mon père. »   
  • Prenez un de ses vieux chandails qui ne lui fait plus, passer le à la sécheuse, pour s’assurer qu’il rétrécisse encore d’une grandeur et offrez-lui en cadeau. De cette façon vous alliez mode avec le crop top et vintage avec le côté vieux chandail.

Pour ma part, je fais partie des autres qui ne sont pas à l’aise de se montrer la bedaine. Y reste juste à espérer que la pénurie de tissus tire à sa fin, pour qu’on puisse enfin avoir des vêtements entiers.

Image de couverture par Majestical Jasmin

Les plus populaires

Accueil