Bouffe Style de vie

Je suis une fille du type : très organisée. Mon cerveau roule à cent milles à l’heure, j’aime planifier mes journées, mes repas, mes rendez-vous, mes entraînements, bref ma vie en général est assez bien programmée, ce qui peut être une qualité comme un défaut.

Peut-être un peu routinière, j’aime ajouter ici et là quelques sorties, quelques activités, mais si j’avais à vous dire où je serai mardi dans trois semaines à 10h AM, il y a de fortes chances que je sache la réponse.

Mais bon, toute cette introduction pour vous mentionner que quelques fois, être organisée peut avoir des avantages. Je ne me retrouve jamais le réfrigérateur vide un soir de semaine à n’avoir aucune idée quoi me cuisiner et devoir faire un détour pour aller m’acheter quelque chose à l’épicerie ou me commander quelque chose au téléphone ou en ligne. Il est parfois difficile de se déplacer avec des jumelles. À vrai dire, pas nécessairement difficile, mais plutôt long. Je dois les habiller, les mettre dans leur coquille, embarquer les coquilles dans la voiture, me déplacer, descendre la poussette rendue à destination, sortir les coquilles, les attacher à la poussette, entrer dans la dite épicerie ou le restaurant, choisir en espérant ne pas avoir de crise, payer et refaire le processus inverse. Donc une commission de 15 minutes peut facilement prendre 30-45 minutes. Une bonne gestion des repas de la semaine, de l’épicerie et des commissions peut sauver beaucoup de sous et de temps.

bananes fruits epicerieSource image: Pexels

Alors voici mes trucs pour gérer mon épicerie de la semaine intelligemment :

1- Faire une liste des repas (souper et dîner) où nous aurons besoin de repas (enlever le souper de famille du dimanche, le dîner entre amies du vendredi et autres).

2- Faire une liste des recettes de la semaine et des portions lunch pour le lendemain que ceux-ci produiront.

3- Passer en revue les circulaires, choisir 2-3 épiceries rapprochées et trouver les viandes, les protéines substitues, les fruits et les légumes en spécial et ajuster le menu en conséquence.

4- Se laisser un repas en stand by : toujours avoir des ingrédients clés dans le garde-manger ou dans le réfrigérateur qui se conservent longtemps (des oeufs pour une bonne omelette, une boîte de thon pour agrémenter une salade, une boîte de légumineuses pour se concocter un petit couscous aux légumes protéiné).

5- Incorporer un repas végétarien afin d’économiser quelques dollars (exemple: les lundis sans viande).

6- À la fin de la semaine, prendre les légumes et fruits qui n’ont pas été utilisés et qui sont en fin de vie utile, les couper en morceaux et les congeler afin de faire un bon potage ou un smoothie la semaine suivante.

7- Toujours organiser le réfrigérateur afin de mettre en évidence (sur la première tablette à vue d’oeil et non pas derrière le 2L de lait et le 2L de jus d’orange) les aliments que la date de présomption est pratiquement atteinte.

8- Se faire une journée popote du dimanche afin de préparer d’avance quelques repas ou précouper les crudités (il est tellement plus facile de manger des légumes lorsqu’ils sont déjà coupés dans un beau plat: c’est plus attrayant.)

9- Incorporer l’utilisation de la mijoteuse, souvent facile à faire et un repas abordable : un chili, une grosse pièce de viande format familial braisée ou tout simplement une soupe-repas.

10-  Sortir des aliments du réfrigérateur et les mettre sur la table : un beau bol de raisin frais, d’ananas coupé, de melon d’eau tranché, je vous garantie qu’ils seront mangés dans l’heure qui suit et non pas oubliés dans le fond d’un tiroir.

J’espère que ces petits astuces pourront éclairer vos plans alimentaires de la semaine et si le coeur vous en dit, vous pouvez écrire en commentaires vos petits trucs à vous!

Source image de couverture: Pexels
-->
Un article de
Geneviève Asselin-Demers's Avatar
Geneviève Asselin-Demers

Un mot pour décrire Geneviève : énergique. Toujours 1001 projets en tête, elle se lance toujours des nouveaux défis qu’elle complètera à coup sûr. Sportive...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Faux seins: 10 questions à se poser avant de passer à l’opération