Bébé & Cie Style de vie

Que ce soit 365 jours de pur plaisir comme moi (ou de manque de sommeil total comme d’autres), la cloche de la fin du congé de maternité/paternité va éventuellement sonner, et tu devras retrouver ton boulot. Cet emploi qui t’a quand même permis de passer plusieurs jours, semaines et mois avec ton bambin. C’est inévitable – il faut juste se rendre à l’évidence et l’accepter! C’est donc une transition vers une vie “d’adulte” où tu dois concilier travail, famille, dormir et un semblant de vie sociale!

Alors si, comme moi, vous aviez plus ou moins hâte de retourner travailler, voici quelques conseils pour vous aider lors du jour J. Disons que ce sont des suggestions inspirées de ma première journée de retour au travail…

(À lire: Pour toutes les belles-mamans)

1. Ne pas mettre ton bel habit avant que ton enfant ait mangé

Pendant le congé, tu ne remarqueras probablement pas la banane écrasée dans ton dos, la bave de lait sur ton épaule et les céréales incrustées dans tes plis de coude… Mais tes collègues peut-être!

Source – Unsplash

2. Mets tes souliers AVANT le porte-bébé

Se pencher avec un bébé à l’avant (ou au dos), ce n’est pas évident. Surtout quand tu portes de beaux petits bottillons avec des petits lacets, tu viens de les acheter parce que tu t’es dit que tu serais “ben ben cute” avec. J’avais l’impression que c’était un retour à mon troisième trimestre où mettre des souliers n’était pas mon activité préférée. Alors j’ai marché jusqu’à la garderie avec bébé, les souliers détachés comme une adolescente. J’entendais même la voix de ma mère dans ma tête qui disait que j’allais trébucher.

3.  Apportez juste UN sac

Pas deux pas trois, un. Ça inclut ton lunch. Mais ça exclut le sac de garderie du petit. Parce que c’est certain qu’il y a pleins de petites choses que tu veux rapporter au bureau pour être confortable, mais fais-moi confiance ; le sentiment d’être un chameau pendant que tu déposes l’enfant à la garderie et que son sac s’ouvre partout devant la porte, puisque tu n’as pas assez de mains, on s’en passe.

Source: Pixabay

4. Apporte-toi une brosse à dents et du déodorant

Qui sait si tu auras le temps le matin avant de partir. On t’a dit de faire peau à peau avec ton bébé, et il ne se préoccupait clairement pas de ton hygiène pendant tout ce temps (la preuve; il se réveillait le moment où tu mettais les pieds dans la douche). Tes collègues te remercieront (et ton enfant aussi, éventuellement).

5. Ton lunch ne va pas dans le congélateur

Je sais, le concept de faire un lunch peut paraître sorcier. Mais je te le JURE, le congélateur n’est pas une bonne place. Que ce soit pour le ranger ou bien pour ne pas l’oublier, peu importe comment ça pourrait avoir du sens dans ta tête le soir d’avant. Ah oui, n’oublie pas ton lunch sur le comptoir.

6. Vide tes poches

Dans le même ordre d’idées, tes poches ne sont pas un endroit propice pour cacher des collations, des biscuits d’animaux ou des bananes. T’informeras ton enfant qu’il ne peut plus profiter de cette cachette et qu’il devra s’en trouver une autre de jour.

Source: Pixabay

7. Prépare-toi à toutes éventualités de la part de Mère Nature

Apporte-toi un parapluie, un foulard, une tuque, des bottes d’eau, un costume de bain, des gougounes… Tout. Les chances que la météo soit contre toi sont moindres et tout ce que tu as prévu ne sera surement pas utile. Au moins, tu auras été “préparée”! Je n’avais pas encore sorti de manteaux d’automne et disons qu’il faisait un peu frisquet le matin, après il a fait chaud, et pour terminer ça, il a plu.

8. Apporte-toi une boîte de Kleenex et des bonbons

Tu vas peut-être soudainement développer des petites allergies à-je-ne-sais-pas-quoi qui expliqueront bien les petites larmes qui s’installent dans le coin de tes yeux. Les bonbons ne servent à rien d’autre qu’être là, prêts à être mangés.

9. Attends-toi au pire

Ton ordinateur ne fonctionnera pas du premier coup, tu risques de rater ton autobus, ton nouveau collègue de travail va vouloir te parler sans arrêt de ton enfant (sans penser que tu t’ennuies de manière effroyable), mais au moins ton café devrait être chaud! Ne pas avoir d’attentes, ça te permet d’être particulièrement satisfaite de ta journée. Ok, peut-être que tu seras une boule de stress et d’anxiété le soir d’avant, ce qui va faire en sorte que tu vas prendre une journée de maladie… C’est l’intention qui compte? Non?

10. Ne t’inquiète pas, fonce et souviens-toi : You got this.

On ne le dit pas assez : You got this. T’es belle, t’es bonne, t’es forte et tu vas trouver ton rythme dans ta nouvelle vie d’adulte. Une journée à la fois – jusqu’aux prochaines vacances (ou congé de maternité ;)!).

Source: Pixabay

 

Source image de couverture: Unsplash

-->
Un article de
Marie-Jules Morris Bourgouin's Avatar
Marie-Jules Morris Bourgouin

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les cinq petites choses qui te feront adorer l’automne