Arts Cinéma

C’est en 2006 dans High School Musical que l’on a découvert davantage le beau Zac Efron. Depuis, il a enchainé les rôles comiques, artistiques et dramatiques.

On a pu le voir entre autres dans Hairspray17 ans encore et récemment dans Alerte à Malibu. Tous des longs métrages qui accueillaient bien l’acteur pour sa belle gueule, son esprit loufoque et ses talents en comédie.

Aujourd’hui, c’est dans le drame biographique Extremely Wicked, Shockingly Evil And Vile qu’on le voit en tant que Ted Bundy. Loin des personnages qu’il a l’habitude de jouer, cette fois-ci c’est dans la peau d’un tueur en série que se glissera le jeune acteur.

Extremely Wicked, Shockingly Evil And Vile

 Extremely Wicked, Shockingly Evil And Vile, un film de Joe Berlinger, qui a également réalisé Conversations With a Killer : The Ted Bundy Tapes, est un drame biologique qui met de l’avant l’histoire de Ted Bundy un tueur en série américain. Le meurtrier aurait causé la mort d’une trentaine de femmes, ou plus, au cours des années 70. Plus spécifiquement entre 1974 et 1978.

C’est aux côtés de Lily Collins, qui interprète Liz Kendall, la femme de Ted Bundy, que Zac Efron semble offrir une performance hors du commun et surprenante. Bien que la date de sortie n’ait toujours pas été annoncée, plusieurs bandes-annonces sont disponibles sur le Web.

Après y avoir jeté un coup d’œil, je peux affirmer haut et fort que ce n’est certainement pas le Zac Efron que l’on connait et que l’on voit habituellement au grand écran. On le retrouve dans un personnage tant amoureux et excentrique que sombre et tordu.

Bien que Zac Efron ait changé de paire de chaussures en incarnant un vilain pour la première fois, sa beauté reste un atout important. Pourquoi ? Parce que plusieurs rapportent que Bundy lui-même était, étrangement, lui aussi considéré comme un personnage charismatique et charmant.

Selon vous, croyez-vous que la production a voulu minimiser la gravité des gestes de Bundy par l’apparence léchée de Zac Efron?

Source image : People

Netflix achète les droits

Si vous avez visionné la série documentaire Conversations With a Killer : The Ted Bundy Tapes sur Netflix, vous pourrez également visionner Extremely Wicked, Shockingly Evil And Vile, puisque Netflix a récemment acheté les droits du film pour rien de moins que 9 millions de dollars.

Si plusieurs ont eu de mauvaises réactions lors de la projection au festival de film Sundance, puisque ce dernier présente le personnage de manière charismatique, certains ont extrêmement hâte de voir le jeune acteur se glisser dans la peau d’un des tueurs les plus importants de l’histoire américaine.

Et vous, allez-vous visionner le film à sa sortie ?

 

 

 

-->
Un article de
Alex Gonthier's Avatar
Alex Gonthier

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La tuque à l'Assemblée Nationale, pour ou contre?