Sport & Santé Style de vie

Le jour où tu rencontres ta vessie dans ton entrejambe, comme une petite clémentine arrivée là, tu comprends le sens des mots “prolapsus pelvien”. Et tu ne rigoles pas!

N’ayant pas encore eu d’enfant, je n’ai jamais fait moi-même cette rencontre (et je n’en suis pas triste!). J’avoue, qu’avec mon métier, je sais un peu tout ce qui peut m’attendre après une grossesse et un accouchement. Ça peut devenir un peu stressant. Par contre, ça ne m’enlèvera jamais, jamais, l’envie de devenir maman. Mais… J’espère quand même ne pas rencontrer personnellement ma vessie dans le futur!

prolapsus pelvienSource: Pixabay

Je vois régulièrement des patientes jeunes ou moins jeunes qui sont prises avec de la lourdeur périnéale expliquée par un (ou des) prolapsus (descente d’un ou plusieurs organes pelviens). Tout le monde peut descendre par le vagin: la vessie, l’urètre, l’utérus, les intestins et le rectum. Méchant party potentiel à l’entrée vaginale!

La descente d’un organe pelvien donne des symptômes variés comme une lourdeur périnéale, une lourdeur au bas ventre, un inconfort dans le bas du dos, une sensation de corps étranger ou une difficulté à tenir un tampon dans le vagin… Comme les symptômes sont non exclusifs, l’idéal est de consulter son médecin pour être certaine qu’il n’y a pas d’autre cause possible.

En plus de ce que j’ai énuméré en haut, regardons ce qui arrive selon ce qui descend!

Si la vessie descend, il peut y avoir une difficulté à uriner, une sensation de vidange incomplète après la miction et parfois des incontinences urinaires. Contrairement à ce qui est fréquemment véhiculé, la descente de vessie ne provoque pas d’emblée des incontinences.

Si l’utérus et le col utérin descendent, une relation sexuelle avec pénétration profonde peut être inconfortable (quoi que ce n’est pas toujours le cas). Sinon, de façon générale, une relation sexuelle replace au bon endroit l’organe qui a choisi la sortie. Donc nul besoin de te priver d’amour si ta vessie a décidé de sauter en bungee!

Si le rectum descend, il peut y avoir des difficultés de défécation. Charmant!

Les grossesses, les accouchements et la constipation chronique sont les facteurs les plus importants en ce qui concerne la survenue des prolapsus! Alors, cours acheter ton Squatty Potty maintenant (si ce n’est pas déjà fait)!

Plusieurs solutions sont disponibles selon la sévérité (il en existe 4 grades) de ton prolapsus: la rééducation périnéale et pelvienne (pour renforcer les muscles du plancher pelvien et avoir beaucoup de conseils, entre autres sur les sports à favoriser et ceux à éviter), le pessaire et la chirurgie. Bonne nouvelle, car depuis peu, les scientifiques semblent préférer les traitements conservateurs à la chirurgie! Vaut toujours mieux éviter (ou retarder) le moment de passer sous le bistouri. Et l’autre bonne nouvelle, c’est qu’avec un bon renforcement des muscles du plancher pelvien, ton prolapsus pourrait reculer d’un grade!

confettiSource: Unsplash

Petits conseils en rafale:

  • Consulte ton médecin ou ta physiothérapeute si tu ressens une lourdeur dans ton entrejambe.
  • Cesse tes sports de course ou sauts ou soulèvement de charges élevées si tu crois avoir un prolapsus (et laisse une physiothérapeute te guider pour un retour sécuritaire au sport).
  • Prends des repos en position couchée sur le dos, genoux pliés, avec un oreiller sous ton bassin (surtout en fin de journée et soirée) pour réduire l’effet de la gravité sur tes organes (et donc réduire tes lourdeurs).
  • Contrôle ta constipation! (Ça, je ne te le répèterai jamais assez!)

Pour finir, je crois qu’il faut être plus attentive à ce que notre corps nous dit!

EnregistrerEnregistrer

Un article de
Douanka Gendreau's Avatar
Douanka Gendreau

Douanka est douce et d'une grande simplicité. Par contre, peut-être que son amoureux pourrait débattre sur cette dernière qualité (oups)... Réservée parfois, elle fonce sans...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Laisser les saisons s'infiltrer dans notre penderie!