Style de vie

Une femme forte, c’est quoi au juste?

C’est une femme qui sait où elle s’en va, qui se pose rarement des questions, qui n’a pas besoin d’aide dans ce qu’elle fait. Elle a le courage d’accomplir toutes les petites comme les grandes choses du quotidien. Un homme avec ca? Pas besoin, voyons. Elle s’en sort toute seule et est la personne la plus confiante connue de son entourage.

Peu importe dans quelle sphère de travail elle est, la femme forte a toujours plein d’idées, plein de projets visionnaires et concrets, bien pensés, bien organisés. La femme forte ne doute presque jamais. Les rares fois qu’elle le fait, c’est parce qu’il manquait un détail qu’elle finit par trouver. Une femme forte est à la tête de plusieurs organisations, voire même d’une entreprise. Une femme forte sera toujours celle qui amène le plus gros pain sur la table. Une femme forte sait comment se faire respecter.

D’autant plus, elle ne pleure quasiment jamais. En effet, étant donné qu’elle soit si forte, personne ne peut l’atteindre, avec son caractère de marbre. Non. Parce qu’au fond d’elle, elle sait qu’elle a toujours raison selon son ressenti. Ça ne lui prend jamais beaucoup de temps décider parce qu’elle sait que ce sont ses façons de penser les meilleures.

Aucun coup de vent ne la ferait tomber, jamais.

Mais est-ce vraiment une femme forte ?

Elle paraît très confiante cette femme forte, n’est-ce pas? Mais si vous voyiez ne serait-ce qu’une infime partie des ses blessures, vous n’en comprendriez même pas comment elle a pu paraître si confiante, si sûre d’elle-même. Parce qu’en fait, en n’écoutant qu’elle-même et en ne laissant personne l’atteindre, elle se sent des plus solitaires qui soient.

En effet, si elle ne laisse personne la chambranler, elle ne laisse donc personne entrer à l’intérieur d’elle. De peur d’être blessée, d’être vulnérable.

Cette femme ne doute pas, car elle aurait l’air d’être incertaine d’elle-même.

Cela la ferait tomber du piédestal de l’infaillible certitude qu’elle soit une bonne leader, du point de vue d’autrui. Cette femme forte voudra être à la tête de plusieurs organisations pour ressentir qu’elle est importante, et que sans elle, plus rien n’irait. En étant si importante, les gens se sentiraient tellement choyés de partager leur vie avec une personne comme elle qu’ils ne la laisseraient jamais tomber.

Dès que quelqu’un entre en conflit et est en désaccord avec elle, il a affaire à se calmer et à trouver un compromis (uniquement de son côté). Se sentant attaquée, elle n’hésitera pas à le réprimander férocement. Elle essaiera d’avoir le dessus, quoiqu’il arrive, pour ne pas perdre la face.

Cette femme forte fuit donc tous sentiments profonds. Elle refuse de faire face à ses comportements nocifs autant envers elle-même qu’envers les autres, trop orgueilleuse pour le faire.

Cette femme n’est pas nécessairement forte. Elle le paraît, mais est profondément blessée et refuse de se guérir.

Elle croit avoir le contrôle en agissant ainsi, mais nous n’avons jamais le contrôle sur quoi que ce soit.

 

Une femme forte, c’est une femme qui doute et qui l’avoue à son entourage.

Elle souhaite trouver de l’aide dans ses multiples pensées qui ne la mènent pas si loin que ça, parce que penser, il n’y a rien qui se crée concrètement. La femme forte avoue ses torts, ses points un peu plus faibles, son comportement un peu toxique parfois. Elle reconnaît également ses qualités, ses talents, ses multiples façons de penser qui la rendent si unique en son genre.

La femme forte a des convictions et de grandes valeurs qu’elle peut parfois perdre de vue, mais qu’elle retrouve non loin de là où elle les avait laissées.

La femme forte choisit de laisser entrer les gens pour pouvoir créer une tellement belle énergie relationnelle qui lui permet d’être vulnérable envers les autres en toute confiance.

Elle fait des niaiseries, se plante, agit comme un gros bébé, est déstabilisée parfois, reprend ses esprits, puis devient encore une meilleure version d’elle-même en acceptant de vivre ces émotions.

Ensuite, elle repleure d’une surcharge, lâche prise, se prend la tête, rit de bon cœur, fait la folle, mais à la fin de la journée, est fière d’être là.

De vivre et d’avoir tout ce beau terrain de jeu qu’est la vie pour apprendre continuellement dans les moindres petits recoins des situations qui surviennent.

La femme forte est authentique et honnête le plus possible envers elle-même en se faisant le plus grand cadeau qu’elle puisse se faire : s’accepter telle qu’elle est, sans jugements. Parce que je ne sais pas qui a inventé les façons d’agir en société, les soi-disant normes, mais je crois bien qu’il ou elle se soit trompée à quelques (plusieurs) places.

Une femme forte a un esprit libre puisqu’elle choisit de s’accepter inconditionnellement.

Parce qu’à la base, elle s’aimait déjà profondément depuis le tout début de sa vie.
Source image de couverture : Pexels
-->
Un article de
Anne Tardif's Avatar
Anne Tardif

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Est-ce vrai que les hommes ont plus de libido que les femmes?